Jeux vidéo Playstation : toute l'actualité Sony Playstation - PS3, PSVITA, PS4

Créer un compte Connexion

  1. S'inscrire
  2. Récupérer votre mot de passe
  3. Fermer

Note membres : 5/5

Playstation 4

Titre : Detroit Become Human
Développeur : Quantic Dream
Editeur : Sony
Genre : Aventure
Etat du jeu : Disponible
Date de sortie : 25/05/2018
Trophées : Oui

Support : PSN et BR

PEGI 18
  • [Preview] Detroit Become Human
      0 Posté dans Paris Games Week - le Vendredi 03 Novembre 2017 à 07H38 - par PSMag Logo Twitter @PSMag_Tweets- 757 lectures
    Une prise en main à la Paris Games Week du nouveau titre de David Cage, ça ne pouvait pas se refuser

     

    La Paris Games Week de cette année nous a permis de prendre en mains l’instant d’une mission, le prochain jeu du studio français Quantic Dream. Lors de la conférence de Sony, la présentation faisait à nouveau un focus sur Kara. Ici, sur le stand Sony, c’est Connor qui est à l’honneur. Connor est un androïd au service de la Police et est négociateur. La mission que l’on peut essayer nous glisse donc en plein cœur d’une prise d’otage.

    Connor fait son entrée dans l’appartement où le drame a lieu, prenant la situation en cours et partant à la recherche d’informations dans les différentes pièces. Les couleurs et les teintes rappellent un peu celles de Beyond Two Souls, mais les mécaniques par contre rappellent très vite Heavy Rain. A l’instar d’un Norman Jayden, Connor est un enquêteur qui analyse les moindres preuves qu’il peut trouver. Son cerveau d’androïd lui permet d’analyser chaque objet d’une simple pression de la touche ​. Après avoir compilé les preuves, il peut passer aux reconstitutions.

    Ces reconstitutions sont très intéressantes permettant à Connor d’aller encore plus loin dans l’analyse et la compréhension des événements le menant finalement à l’affrontement avec le preneur d’otage.

    Quantic Dream est connu pour sa relation aux émotions, leur complexité et surtout sur la manière de les transmettre aux joueurs. Cette scène de négociation, de manipulation émotionnelle entre Connor et le déviant (le nom donné aux androïds défectueux) est un parfait exemple du travail qu’effectue le studio français. On est pris dans l’action, dans l’échange verbale entre les deux protagonistes, gérant aussi les éléments extérieurs (les hélicoptères et l’équipe d’intervention présentes aux abords).

    En plus du travail narratif, on retiendra les sublimes graphismes qui mettent en valeur chaque expression des personnages et donnent vie au monde autour.

    On a hâte de mettre les mains sur le jeu complet et de plonger dans le nouvel univers que David Cage nous promet depuis quelques années déjà, depuis le court métrage Kara

Aucun commentaire
Poster un commentaire
 :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x

Information erreur formulaire   Votre pseudo n'est pas valide !

Information erreur formulaire   Le code de sécurité n'est pas valide !

B I U Citer Information erreur formulaire   Le champ commentaire ne peut être vide !
2000 caractères disponibles
1