​Version Éditeur

Test de Darksiders III

On ne l'attendait plus après la fermeture du studio THQ, c'est donc six années plus tard et après le rachat de la licence par THQ Nordic que le troisième épisode de la série Darksiders est disponible sur Playstation 4. Développé par Gunfire Games, fondé par d’anciens de Vigil Games, auteurs des deux premiers opus, le studio nous propose de découvrir Fury, le troisième cavalier de l’Apocalypse.
 

Place à la jante féminine

Après War et Death, les deux premiers cavaliers de l’Apocalypse à avoir vu le jour sur Playstation 3 dans un premier temps et dans des versions remasterisées sur Playstation 4 (Warmastered Edition et Deathinitive Edition), Darksiders III débarque avec Fury sur Playstation 4.
Là où War excellait dans les combats au corps à corps et Death dans les esquives armés de ses faux, Fury, la seule touche féminine du jeu s'oriente plus dans la magie. Elle ne quitte jamais ses Épines du mépris, ses fouets meurtriers. Chronologiquement, la quête de Fury se déroule en même temps que celle de War. Le Conseil Ardent lui confie comme tâche de tuer les 7 péchés capitaux qui ont pris forme physique sur Terre.
 

Darksiders 3
Les épines du mépris servent également à franchir des obstacles.


Un gameplay exigeant

Au niveau du gameplay, on est en terrain connu. Fury attaque avec   et   pour l'attaque magique abyssale, esquive avec  ​.   sert au saut et la touche   associée aux autres touches de la manette déclenche les différentes formes de Fury ou encore la forme Chaos. Cette forme transforme Fury en version démoniaque, infligeant d'énormes dégâts aux ennemis. Enfin, la croix multifonctionnelle, gère l'inventaire où   peut puiser et utiliser divers éclats rendant vie, courroux, puissance, ...
Là où Darksiders III est exigeant c'est dans la gestion des combats bien plus difficiles que dans les deux premiers opus, même en mode normal. Fury doit esquiver au bon moment pour placer un contre avec ​ qui peut faire la différence. Il est impératif d'apprendre les patterns des boss, mini-boss et ennemis robustes.
En terrassant ses ennemis, Fury récupère des spectres ou âmes de différentes couleurs. Les bleues servent de monnaie de jeu alors que les vertes remplissent la jauge de repos, la vie de notre donzelle et les jaunes, pour la jauge de courroux, nécessaire à la forme Chaos ou pour les attaques de courroux.

Darksiders 3
Un super artwork.


En avant pour l'exploration

Darksiders III pousse à l'exploration en proposant un immense open world où la carte disparaît au profit d'une boussole. Cette boussole oriente le joueur vers les boss. Il arrive tout de même de tourner en rond.
Il faut fouiller chaque recoin pour trouver les collectibles qui servent à améliorer et booster Fury.

Deux PNJ aident Fury dans ce sens. Vulgrim est un démon avide d'âmes. Il sert de point de passage en cas de mort et il y en aura. Sa seconde fonction est d'échanger les âmes durement acquises contre des consommables : éclats en tout genre mais surtout de remplir une jauge de niveaux débloquant des points d'aptitudes. C'est comme ça que Fury passe de niveaux. Elle peut ainsi dépenser ses points dans trois caractéristiques : santé, force et magie. Enfin, Vulgrim propose d'emprunter l'Antre des serpents, le voyage rapide du jeu.
Ulthane est un façonneur. Il passe un pacte avec Fury. Il lui améliore ses armes en échange d'une mission : lui envoyer via la Pierre de pont, les humains égarés dans Haven. Ulthane upgrade ainsi les armes de Fury grâce à l'adamantine et les optimise grâce aux artefacts disséminés dans l'open world. Fury trouve également des fortifiants à enchâsser sur ses armes (gains de vie, force, …)

Lors des allés retour dans l'univers de Darksiders III, on remarque de nombreux passages verrouillés. En avançant dans le jeu et en tuant certains boss, Fury acquiert de nouveaux pouvoirs. Au nombre de quatre, ces abysses élémentaires octroient de nouvelles armes et des capacités débloquant ses passages. Marcher dans la lave, brûler des toiles, planer, utiliser des courants ascendants, détruire des murs… il faut souvent revenir sur ses pas pour dégoter de nouveaux lieux à explorer.
 

Darksiders 3
L'univers même s'il est daté offre de beaux panoramas.


​Une réalisation datée mais…

Graphiquement, le jeu est loin des hits de ces derniers mois. À la traîne, les graphismes sont compensés par l'aspect cartoon. Même si le dessinateur, Joe Madureira n'est plus aux commandes, la Direction Artistique reste splendide. Les personnages sont haut en couleur et les niveaux proches du premier opus. La version française reste correcte mais les musiques restent trop discrètes.