​Version Éditeur

Test de Naruto to Boruto : Shinobi Striker

Les jeux Naruto sont légion depuis les débuts du manga il y a déjà 19 ans (1999 au Japon pour le premier chapitre, oui, on a attendu 2002 en France pour le tome 1), et ce n'est sans doute pas encore près de s'arrêter. Si le manga est bien terminé, s'achevant même définitivement avec le film The Last, l'anime, lui, existe encore, et l'histoire de Naruto a connu une suite : Boruto, racontant les aventures du fils. Et Soleil vous propose donc ici de revivre le chemin de Naruto à Boruto.

De Naruto à Boruto ! Ou pas...

Bon, ça, c'est sur le papier, hein. Il faut bien admettre que le titre laisse entendre qu'on va revivre l'intégralité des deux mangas, d'une façon ou d'une autre, et on se prend déjà à rêver des possibilités de gameplay et du fabuleux casting de personnages. Hé bien, sachez-le tout de suite : si c'est ce que vous attendez, vous pouvez passer votre chemin et bien pleurer ! Faites une croix sur l'intégralité des aventures et dites bonjour à la création d'un personnage et à un jeu purement multijoueurs sans le moindre début de réel scénario. Ceci est donc déjà une douche froide qui en fera reculer pas mal.

D'entrée de jeu, il vous faudra donc créer votre personnage et décider de son village d'origine, ce qui définira ses compétences de départ. Ensuite, à vous le hub central, à savoir Konoha en tout petit avec une poignée des personnages du manga réduits au rang de PNJ commerçants et la lutte entre ninjas du monde entier. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que tout est réduit... Mais on entrera dans ce genre de détails plus tard, évoquons d'abord l'aspect technique qui est loin d'être mauvais.


Un avatar possible parmi d'autres...

Jeu ou animation ?

Visuellement, il faut le dire, c'est proche de la perfection. On retrouve bien le style de Kishimoto dans un cel shading assez léché et une ambiance bien colorée, le tout animé de fort belle manière. Bref, Shinobi Striker s'approche sans problème des meilleurs moments et épisodes de l'anime, et ça fait plaisir à tous les amateurs de Naruto. De la même façon, on reconnaît immédiatement les différents personnages sortis du manga, même avec leurs looks issus de Boruto. Les visages sont toutefois un peu bizarres, notamment celui de Naruto, mais c'est un vrai plaisir de retrouver tout le monde si bien modélisé.
On rajoutera que, conformément au manga, l'ensemble se pare d'effets visuels assez chouettes. La moindre technique est prétexte à une petite démonstration pyrotechnique de toute beauté et il n'est pas rare que le champ de bataille devienne un capharnaüm sans nom devant un déluge d'effets visuels et de coups qui partent dans tous les sens...

Côté musique, c'est très bon également. On retrouve évidemment les thèmes de l'anime, ainsi que diverses musiques composées pour l'occasion. L'ensemble forme une combinaison épique et bien homogène qui accompagne sans difficulté tous les grands moments que vous allez vivre dans le jeu, et il en est de même pour les quelques doublages. Pour résumer, d'un point de vue technique, c'est un quasi sans faute. Niveau contenu et gameplay, c'est une toute autre histoire...


Je crois que ça va faire mal...

Du multi bien chiche...

Comme dit plus haut, ne vous attendez pas à des miracles de contenu. Le jeu ne propose quasiment que du multijoueurs et se résume à quatre petits modes de jeu... Le solo se résume à une série de missions vaguement inspirées du manga et qui passent par.... un salon de réalité virtuelle ! Et je ne plaisante pas ! En gros, vous allez vivre des missions vite réglées qui consistent en de vagues objectifs type "Sauvez bidule !", histoire de vous entraîner un peu et gagner de l'XP avant d'aller voir côté multijoueurs. Notez qu'il vous faudra très rapidement choisir un maître RV. En très gros, il s'agit d'une projection d'un personnage du manga qui va vous accompagner en mission et, à mesure que vous en ferez à ses côtés, vous obtindrez divers cadeaux et, surtout des techniques issues de son répertoire. Il est donc assez recommandé de passer de l'un à l'autre.

Une fois que vous avez bien le gameplay en main (qui change selon votre archétype, vous avez plusieurs configurations : corps à corps, distance, médecin... Et cela détermine votre style et vos jutsus), il est temps de passer au multi. Et là, c'est la douche froide côté contenus : vous avez le choix entre une partie rapide ou la Ligue Mondiale, et c'est tout ! Avec juste quatre modes de jeu type match à mort par équipe, capture de bases ou de drapeaux.... La routine classique d'un FPS, mais à la sauce Naruto.
Et c'est bien là le problème : le jeu devient rapidement injouable ! En plus des effets visuels quasi permanents, les combos sont difficiles à porter tant ça part dans tous les sens, entre esquives, permutations, parades et repoussoirs, etc... On se retrouve parfois à des mètres de son adversaire direct sans trop savoir ce qu'il se passe, et éliminer un adversaire tient régulièrement plus du miracle que de la maîtrise. Les jutsus ne vous sauveront pas beaucoup, même si on peut les utiliser régulièrement, et la super technique est tellement lente à se charger qu'il est difficile de l'utiliser plus d'une fois tous les trois combats...

Enfin, l'objectif du jeu se limite donc à de la compétition multijoueurs et l'ensemble devient vite prétexte à loot des parchemins à faire étudier par Tenten, histoire de récupérer des récompenses cosmétiques en vrac. En gros, on enchaîne les combats en équipes pour devenir le meilleur ninja du monde en soignant son look. Dommage, ce ne sera pas pour cette fois qu'un jeu Naruto reprendra l'histoire de A à Z dans un genre adapté (baston, action/aventure, voire RPG), et on doit se contenter d'un jeu multijoueurs limité et très vite bordélique. C'est faible.

Le jeu n'est donc pas excessivement mauvais, il passe juste totalement à côté d'une vraie opportunité d'adapter correctement l'univers. Ici, on a juste un jeu multijoueurs classique (et limité), mais avec un skin Naruto. À réserver aux plus gros fans qui veulent absolument tout avoir.


Tout va bien, tout va bien...