Note du test 8.5/10En conclusion :

Pourquoi YesterMorrow sortirait-il de la masse de jeux d’aventure et de plateformes dit rétros avec le style pixel-art en 2D ? Tout simplement parce que dès les premières minutes du jeu on se rend compte du soin apporté aux graphismes et au level design. On retrouve tous les ingrédients qui font le succès du genre et on prend plaisir à progresser avec notre héroïne Yui. Le passage entre passé et futur change complètement le jeu et c’est tout simplement somptueux et bien maîtrisé. En clair si vous aimez le genre, ne passez pas à côté surtout pour 17,99€. Un jeu rafraîchissant, qui change un peu de tout ce qu’on peut voir avec les grosses licences.

Les plus

De la 2D somptueuse
Le passage entre deux univers
De l’exploration qui ne bloque pas la progression (on ne se perd pas)
Level design aux petits oignons
Les petites caresses aux animaux
La bande son reposante
Tous les ingrédients du genre parfaitement maîtrisés

Les moins

Une aventure rafraîchissante qui ne plaira sans doute pas à tous les profils de joueurs

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    YesterMorrow
    Editeur : Red Art Games
    Développeur : Blowfish Studios
    Genre : Action | Plates-formes
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 octobre 2020
    Trophées : Oui
    Support


    Test YesterMorrow

    Publié le mercredi 31 mars 2021 à 16h08 par Fourcherman
    Partager sur

    YesterMorrow est un jeu de d’aventure et de plate-forme avec des éléments de puzzle/énigmes. Il est développé par le studio indépendant Bitmap Galaxy et édité par Blowfish Studios. Le style 2D pixel art y est somptueux et c’est ce premier point qui nous a fait nous arrêter sur ce jeu sorti en octobre de l'année dernière sur notre PS Store. Nous étions passé à côté à l'époque mais l'annonce de la sortie du jeu en version physique limitée nous permet cette belle découverte. En route pour l’aventure ?

     

    Yesterday


    Dans YesterMorrow, vous incarnez Yui bien décidée à retrouver sa famille et combattre les Ombres qui ont envahi son si joli monde. Notre héroïne devra alterner entre passé et futur pour progresser dans l’aventure, aidée par les pouvoirs de la "Toutelumière".

    La force du jeu réside dans la possibilité de voyager dans le temps via des autels disséminés intelligemment dans les niveaux et de ce fait d’avoir deux visions totalement différentes des lieux traversés. Le passé nous plonge dans la lumière aux paysages verdoyants et à l'ambiance paisible tandis que le futur est en proie aux Ombres maléfiques aux couleurs sombres et à une hostilité omniprésente. La traversée d’une époque à l’autre permet également de débloquer des passages inaccessibles dans une ligne temporelle.

    Même si le jeu peut faire penser à un plateformer style Mario quant à son défilement horizontal en 2D, il n’est pas que cela puisqu’il ne s’agit pas d’avancer de gauche à droite pour atteindre la fin d’un niveau. Yui pourra voyager un peu partout, façon "monde ouvert", en retournant visiter des lieux déjà parcourus. On peut se dire alors que la progression pourrait être gêner par trop de recherche “mais où dois je aller ?” et bien non, le level design est tellement bien conçu qu’on retrouve très facilement le chemin, les objectifs.

    Responsive image
    Le pixel art au sommet de son art

    Tomorrow


    Les développeurs ont repris la bonne recette du genre, un personnage qui progresse en marchant, sautant avec la possibilité d’effectuer des roulades, Yui voit également ses capacités évoluer au fil de la progression avec par exemple l’apprentissage du double saut.

    Il faudra inspecter minutieusement chaque zone pour collecter un maximum de fragments de coeur ou de collectibles sans oublier de caresser les divers animaux qui font aussi office de collectibles, un point original qui rajoute une petite dose de douceurs dans YesterMorrow.
    Des zones cachées sont à découvrir et il faudra résoudre des énigmes pour débloquer certains éléments.

    En somme, YesterMorrow possède tous les bons ingrédients (classiques) des jeux d’aventure et de plateformes que l’on voit sortir en masse surtout avec le retour du style rétro depuis quelques années. Cependant il réside dans ce jeu une petite touche graphique, sonore qui sort du lot, de belles émotions passent et on prend vraiment plaisir à parcourir cet univers.
    C’est beau, agréable, avec deux univers lumière/obscurité qui sont incroyablement réussis, du style rétro/pixel-art mais pas seulement.
    La bande son est enivrante et franchement relaxante, ça fait du bien de sortir un peu des gros AAA bien gras et gore.

    Je ne peux que vous conseiller cette petite pépite de fraîcheur.

    Responsive image
    Même dans un futur chaotique, on ne peut qu'admirer le travail des développeurs

     




    Test YesterMorrow - 3 minutes de lecture