Jeux vidéo Playstation : toute l'actualité Sony Playstation - PS3, PSVITA, PS4

Créer un compte Connexion

  1. S'inscrire
  2. Récupérer votre mot de passe
  3. Fermer
  • Pochette jeuDéveloppeur : Capcom
    Editeur : Capcom
    Genre : Aventure
    Date de sortie : 09/04/2019

    Testé par Lonewolf

    08/10

    Retrouver Phoneix Wright en HD et sur un écran de télé est un plaisir de tous les instants. On se remet vite dans le bain, on s'amuse à déceler les incohérences dans les témoignages, l'humour est toujours aussi présent.... Bref, un sans faute, ou presque. Les jeux sont en effet assez courts et relativement simples, et on se retrouve enchaîner les épisodes de cette trilogie originale assez vite. Mais pas de quoi faire l'impasse sur cette très sympathique série de logique, d'autant plus que Capcom propose ici 3 jeux pour 30€. Il n'y a plus qu'à attendre la partie 2 avec l'épisode 4 d'Apollo Justice et les 2 épisodes autour de Miles Edgeworth (ou Benjamin Hunter).
    + Le retour de Phoenix Wright !
    + Un style visuel toujours aussi unique et agréable
    + L'humour
    + Le gameplay toujours efficace
    - Pas de VF (mise à jour prévue cet été, toutefois. D'après le trailer, en août))
    - Des jeux qui se révèlent vite très courts
    - Parfois trop simple
  • Pochette jeuDéveloppeur : Tribetoy
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 03/04/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    7.5/10

    Nous sommes restés bouches bées devant tant de générosité et de ressources pour ce qu’on appelle injustement “un petit jeu”. Peu enclin à se laisser apprivoiser par tout le monde, Bow To Blood: Last Captain Standing assure la déclinaison de son concept et se donne des moyens pléthoriques pour le faire. Vous en parler plus reviendrait à paraphraser car derrière un habillage parfois désuet se cache une multitude de possibilités qui nous entraînent à enchaîner les saisons.

    Reste évidemment l’obstacle de l’appropriation des codes mais si vous vous sentez en mesure de prendre le temps avant d’exploiter le potentiel du jeu, il est fort probable que votre adhésion soit totale.

    Pas franchement évident, Bow To Blood: Last Captain Standing est de ceux dont la couche de vernis de sa coque doit être grattée plusieurs fois avant d’y trouver son compte.
    + Varié et profond
    + Cohérent
    + Les négociations et les conséquences
    + Concept bien exploité
    - Un sound-design fade
    - Pas toujours juste techniquement
    - Pas de traduction
  • Pochette jeuEditeur : Team 17
    Genre : Simulation
    Date de sortie : 16/04/2019

    Testé par Lonewolf

    08/10

    My Time at Portia s'inscrit dans la lignée d'un Stardew Valley, mais trouve rapidement sa propre identité et ne fait pas dans la copie sans âme. Bien au contraire, son rythme et ses enjeux sont différents. Il fera toutefois le bonheur de quiconque voudra s'éloigner quelques temps de son jeu d'action du moment et souffler un peu. Une expérience immersive, mignonne, et particulièrement intéressante tant qu'on prend la peine d'accepter que l'on ne vas pas ici trouver une grande épopée, mais de jolis morceaux de vie.
    + Stardew Valley en 3D
    + Bel univers chatoyant
    + Gameplay bien pensé
    + Beaucoup de quêtes et d'objets à fabriquer
    - Technique à la traîne
    - Arbre de compétences ultra basique
    - Parfois un peu lent
  • Pochette jeuDéveloppeur : Nine Dots Studio
    Editeur : Deep Silver
    Genre : Jeu de Rôle | MMO
    Date de sortie : 26/03/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    8.5/10

    Pas de fast-travel, pas de retour au chargement précédent, pas d’aide automatisée. Tout cela, Outward fait plus que le refuser: il le rejette en bloc. Bien lui en a pris car le studio fait tout pour que le joueur se prenne en main en évitant de l’insulter par une assistance outrancière. Assumé comme tel, sans pétarade ni grands moments de spectacle, le jeu fait partie des expériences intemporelles et trouvera plus facilement écho chez les gamers de MMO et/ou RPG du début des années 2000. Cependant tout est mis à disposition pour triompher d’une difficulté apparemment insurmontable, contournable dès l’assimilation effective.
    Revenu d’entre les défunts suite à un Kickstarter échoué, Nine Dots prend le risque de ne pas édulcorer sa vision.

    Pour nous, cette marque de respect est évidente autant que l’affect que nous portons au produit. Pas le plus beau de la classe, certes.

    Mais l’un des plus doués.
    + Riche et profond
    + La sensation de voyage
    + Cohérent sur toute la ligne
    + Exigeant mais juste
    + Une rejouabilité de feu

    - Techniquement indigent
    - Des combats un peu mous
    - Peu accueillant pour les nouveaux-venus

  • Pochette jeuDéveloppeur : Spike Chunsoft Co.
    Editeur : Koch Media
    Genre : RPG
    Date de sortie : 09/04/2019

    Testé par Lonewolf

    7.5/10

    Si Zanki Zero propose une certaine originalité dans son point de départ, son style rogue-like à la première personne et la rigidité de son gameplay pourront en rebuter beaucoup. Les autres découvriront un Spike Chunsoft original et prenant dans sa forme, classique dans son fond et son obsession pour les traumas de ses personnages. Une petite réussite qui, comme tout jeu qui sort un peu des codes, ne fera sans doute le bonheur que d'un public de niche.
    + Une ambiance bien dérangeante
    + Un groupe attachant
    + Quelques pointes d'humour
    + De la survie adaptable
    - Gameplay rigide
    - Graphiquement moyen
    - Rapide à traverser
    - Casting classique
  • Pochette jeuDéveloppeur : Sabotage Studio
    Editeur : Devolver Digital
    Genre : Action | Plates-formes
    Date de sortie : 19/03/2019

    Testé par ReleaseForBurial

    10/10

    Il y a quelques mois déjà, The Messenger faisait sensation sur PC et Switch. Désormais, il est jouable sur notre console favorite et c’est une réussite !!! Quel jeu mais quel jeu ! On pourra s’aventurer à dire que c’est encore de l’indé, encore du pixel art, et bien d’autres choses encore, mais que c’est maîtrisé, dirigé avec amour, respect et compréhension de codes de diverses époques, proposant une progression abordable sans être easy et se montrant assez dur sans être punitif. Le gameplay, le graphisme, le scénar, le level design, les dialogues, la musique, rien n’est laissé au hasard et absolument tout déchire ! C’est juste jouissif et the Messenger est certainement un des meilleurs jeux sortis ces derniers mois, indépendants ou pas. Ici, c’est un véritable coup de coeur !! Foncez y jouer !!!
    + Un scénario plein de rebondissements
    + L’absolue maîtrise de tous les aspects du jeu
    + L’humour décalé
    + La bande son génialissime
    + Les personnages
    + En résumé, tout le jeu !!!
    + La possibilité d’écrire un test sans faire la colonne "Les Moins"
    ...
  • Pochette jeuDéveloppeur : Yuke's Media Creation
    Editeur : D3 Publisher
    Genre : Action
    Date de sortie : 11/04/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    06/10

    Sortez les pistaches et la bière en canette avant de vous enfiler un burger ultra-gras, amenez un(e) pote et lancez Earth Defense Force: Iron Rain afin de l’apprécier à sa juste valeur. Assumé comme rétrograde, le côté arcade permet de passer des moments appréciables à défaut d’être mémorables.
    Reste évidemment la proportion du jeu qui essaie vainement de rationaliser son discours, dégaine qui ne sied absolument pas au délire et dont la saga peut très bien se passer. Le dard entre 2 chaises quant à sa volonté de prôner l’ouverture tout en maintenant des codes réservés à un certain public, Earth Defense Force: Iron Rain remplit sa fonction en proposant des situations peu originales dans le fond mais correspondantes aux attentes placées en lui.

    Si nous reprochons une certaine lourdeur pénalisant la nervosité, en berne désormais, la variété de l’armurerie rattrape le tout pour s’essayer à d’autres moyens d'éradication. Sensible au genre depuis quelques temps, il vous sera aisé d’augmenter la note d’un point. Un retranchement est envisageable pour les autres pour qui il vous est fortement conseillé de prendre tous les éléments cités en considération avant de vous jeter mandibule baissée.

    Correct mais incapable de fédérer, tel est le destin de cette production.
    Un vrai jeu de ruche.
    + Accessible
    + Un énorme pouvoir de rejouabilité
    + Un défouloir sans prétention
    + La coop’ efficace
    - Un gameplay vieillot
    - Des problèmes techniques
    - La démarche d’”occidentalisation”
    - Ultra-répétitif
  • Pochette jeuDéveloppeur : Avalanche Studios
    Editeur : THQ Nordic
    Genre : FPS
    Date de sortie : 26/03/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    03/10

    Nous avions connu la même hype lors du marketing de No Man’s Sky, au fil des annonces toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Pour le résultat que l’on connaît. Cela a un côté rassurant au sens où Hello Games a rectifié le tir avec brio. Seulement, Avalanche en aura-t-il le temps? L’envie? Comment peut-on proposer un plat aussi indigeste avec de tels “faiseurs” en cuisine?

    Ébahis par une telle indigence de l’ensemble, la baffe n’est pas celle que nous espérions. Au moins le talent des monteurs de trailers est avéré, mais que la descente est douloureuse. Au lieu de nous montrer la mort, Generation Zero nous expose ce qui est sans vie. Magnifique et si froid, le jeu cultive le paradoxe entre sa technique et son rythme affreux, au point de se demander si nous ne sommes pas en early access. On sent le potentiel qui ne s’exprime que rarement jusqu’à nous laisser pantois.

    Nous avions tant envie de l’aimer. La rencontre n’est même pas un coup d’un soir. C’est un coup pour rien.

    + Techniquement solide
    + Vaste
    + L'OST
    - Vide et plat
    - Amorphe et répétitif
    - L'IA étrange
    - Le multi finalement limité
    - Le sound design du pauvre
  • Pochette jeuDéveloppeur : Ubisoft
    Editeur : Ubisoft
    Genre : Action | Tactique
    Date de sortie : 15/03/2019

    Testé par pilou

    8.5/10

    Tom Clancy’s The Division 2 a appris de son grand frère en améliorant la recette, en proposant plus de variétés dans les activités, plus de loots, plus de spécialisations : un Maxi Best Of en somme mais pas que ! Les nouveaux venus comme les joueurs initiaux apprécieront le challenge et la qualité du soft. Ubisoft et Massive Massive Entertainment nous ont gâté et on souhaite une longue vie à The Division 2 en espérant la sortie de contenus supplémentaires réussis.
    + très joli et détaillé
    + de bonnes sensations TPS
    + jeu solo ou à plusieurs
    + Washington DC assez grand et varié
    + IA plutôt bonne
    + fluide sur PS4 Pro
    + le loot pardi
    - quelques bugs
    - une agréable surprise pour certains, un Division 1.5 pour d’autres
    - scénario insipide
    - le mutisme du héros, encore
  • Pochette jeuDéveloppeur : SNK
    Editeur : Nis America
    Genre : Arcade
    Date de sortie : 22/03/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    08/10

    Il y a encore tellement à dire. A vous cependant de découvrir le reste. Difficile, perturbante et clairement plus appréciable à vivre à 2 en local (à l’ancienne!), l’expérience est enrichissante pour qui osera s’y risquer. Si tous les titres ne procurent pas le même plaisir, certains sont aussi cultes que rares et pouvoir s’y aventurer est en soi une immense satisfaction.

    Destinée aux anciens baroudeurs et aux générations suivantes pleines de curiosité, la SNK 40th Collection établit le lien entre amusement et fondation. Un objet d’histoire sur lequel des sensations coutumières nous traversent, nous faisant réaliser que leurs origines viennent aussi de cet endroit.
    Si désormais il est difficile d’expliquer le jeu vidéo avec un recul suffisant pour être totalement objectif, il est clair que cette compilation de niche, de tout son oxymore, fait le pari de l'intergénérationnel réuni sous le pavillon de la passion.

    En attendant un éventuel second volet qui nous illustrera les années 90 selon SNK...

    + 25 jeux à portée de pad
    + Une belle archive
    + Menus bien pensés
    + Bonus sympathiques
    - Quelques jeux en deçà
    - Un produit qui peut rebuter

  • Pochette jeuDéveloppeur : Square Enix
    Editeur : Square Enix
    Genre : Action | Tir
    Date de sortie : 05/03/2019

    Testé par Sidera

    5.5/10

    Ne nous voilons pas la face. Tout comme nous, joueur, Left Alive est un jeu en souffrance ; un titre en peine qui ne cesse de chercher à rattraper des erreurs difficilement pardonnables par des ornements loin de nous laisser indifférent.

    Un jeu qui, malgré ses défauts, propose cependant ce que beaucoup d’autres ont oublié : une palpable essence qui lui est propre. Un jeu au dessus de la moyenne donc.
    + Ambiance propre au jeu
    + Trame scénaristique prenante
    + Un vrai thème de boss !
    - Le gameplay, tout le gameplay...
    - “Caution, the enemy is approaching !”
  • Pochette jeuDéveloppeur : NIS America
    Editeur : Koch Media
    Genre : Action | Tir
    Date de sortie : 15/03/2019

    Testé par Lonewolf

    6.5/10

    Persona-like écrit par l'auteur des 2 premiers Persona, The Caligula Effect offre une belle variation sur le combo lycée/traumas. Si l'histoire est bien écrite et offre des choix et plusieurs fins, le système de combat est parfois un peu mou et les quêtes annexes ont tendance à parfois se répéter. L'expérience est tout de même assez intéressante, même si elle n'atteint pas le niveau d'autres jeux sur les mêmes thèmes.
    + La possibilité de recruter les PNJ
    + La possibilité de voir le point de vue des "méchants"
    + Un bon casting
    + Nombreuses quêtes annexes
    + Système de combat dynamique
    - Quêtes annexes parfois répétitives, comme les modèles de personnages
    - Bugs de collision (les personnages passent au travers les uns des autres....)
    - Univers assez générique du genre (lycée, gare, bibliothèque.... La ville classique d'un Persona-like)
  • Pochette jeuDéveloppeur : Paradox Interactive
    Genre : Stratégie
    Date de sortie : 26/02/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    09/10

    Un cas difficile à décortiquer ce Stellaris: Console Edition! Si aucune certitude n’était envisageable lors de l’annonce de sortie, la portage de Tantalus est d’une grande qualité.
    Si jouer devant son PC ou derrière son écran, nuance subtile de posture, restera à jamais un gouffre, les développeurs ont su ajouter le traitement empêchant d’aliéner le sujet.
    Déjà monstrueux dans son enveloppe d’origine, le titre se pare d’une version console concoctée amoureusement lui permettant d’élargir son public même si un lancement de ce type est toujours risqué. Qu’importe! Si le concept vous absorbe, de longs mois s’offrent à vous pour appréhender totalement le soft qui sera complété prochainement par 3 extensions (gratuites si vous avez opté pour l’édition Deluxe) et surtout par le multijoueur, qui changera encore la donne quant à l’approche des mécaniques en se frottant à d’autres individus. Le tout en faisant exploser une durée de vie ô combien conséquente!

    Le 4X dispose bel et bien d’un nouveau visage. On l’appelle Stellaris.
    + Le 4X sur PS4
    + Une vision novatrice
    + L'ergonomie
    + L'accompagnement du novice
    + Le lien décision/découverte
    + Riche dans son ensemble de mécaniques
    + Une OST mémorable
    - Perturbant de prime abord
    - La technologie commune aux Empires
    - L'IA qui rend la diplomatie un peu légère
  • Pochette jeuDéveloppeur : Voxler
    Editeur : Ravenscourt
    Genre : Musique | Danse
    Date de sortie : 15/03/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    04/10

    The Voice: La plus belle voix a ce côté convivial et familial qui donne vaguement envie de le ressortir quand on a du monde à la maison.
    Si nous nous sommes amusés, cela est dû à notre état d’esprit et non au dynamisme apporté par le soft. Trop court par moment, teinté d’options pas toujours utiles, The Voice se contente de sa tracklist conséquente pour éviter le naufrage. C’est en partie réussi car finalement, amateurs de musiques plus spécialisées exclus, les gamers pourront trouver au moins un titre leur correspondant.

    Maigre consolation et nous restons sur cette sensation de bien trop peu quant aux principes même de l’émission et sur la désagréable impression que le fan ne peut que se sentir dans le flou.
    + Un karaoké de salon
    + Un choix diversifié de chansons
    + L’accessibilité du chant
    + On ne dira plus jamais que le génial Klaus Meine chante faux
    - L’interface minimaliste
    - Aucune animation
    - Mode Saison conçu à la va-vite
    - Le concept de l’émission à peine effleuré
    - Trop onéreux
  • Pochette jeuDéveloppeur : Team Ninja
    Editeur : Koch Media
    Genre : Combat
    Date de sortie : 01/03/2019

    Testé par pilou

    08/10

    Dead or Alive 6 se hisse dans les jeux de combat de référence. Même s’il ne révolutionne pas le genre, il apparaît complet, doté d’une maniabilité réussie, de modes variés. L’aspect des combattantes pulpeuses est moins mis en avant et le jeu se concentre sur ce qui fait la renommée de la franchise : un jeu d’action nerveux à partager seul ou entre amis.
    + Le gameplay
    + Accessible à tous
    + Les quêtes DOA
    + Tous les secrets révélés via l'entraînement
    + Des heures pour maîtriser le jeu
    - Radin en nouveaux personnages
    - Le mode histoire sans intérêt
    - Le système pour débloquer les costumes
    - La campagne des DLC
  • Pochette jeuDéveloppeur : Bioware
    Editeur : Electronic Arts
    Genre : Action | RPG
    Date de sortie : 22/02/2019

    Testé par pilou

    7.5/10

    Tout le monde ne sera pas d’accord avec mon avis sur Anthem. Mais avec le potentiel et la Direction Artistique qui s’en dégagent, je pense qu’on peut lui laisser une chance. Surtout avec le calendrier prévu pour le jeu.
    On prend du plaisir à virevolter dans cet univers, certes un peu vide par moments mais ô combien addictif enfermé dans son exosquelette. Notre Javelin a la classe vous ne trouvez pas ?
    + L'univers qui donne envie
    + La réalisation magistrale
    + Les sensations dans son exosquelette
    + Les musiques
    + Du loot et quatre classes excellentes
    + Le vol aux commandes de son exosquelette
    - Beaucoup de chargements
    - Quelques bugs de jeunesse
    - Les dialogues sans grand intérêt
    - Une certaine répétitivité dans les missions
  • Pochette jeuDéveloppeur : Capcom
    Editeur : Capcom
    Genre : Beat'em all
    Date de sortie : 08/03/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    10/10

    On l’accorde: le jeu vidéo parfait n’existe pas. Mais les sensations qui en découlent peuvent l’être. Devil May Cry est une série avec laquelle nous avons grandi en passant de l’âge ado à l’âge adulte. Et à l’instar de cet opus nous avons pris en maturité à défaut d’avoir réellement grandi.
    Qu’il est bon de crier à travers la maison lors d’une révélation après avoir copieusement insulté son adversaire tout juste vaincu. En marge des diverses mutations du jeu vidéo, Devil May Cry 5 se comporte en sale gosse tout en gardant son cap, celui d’un BTU au rythme soutenu et jouissif.
    Doté d’un gameplay solide, d’une richesse qui ne demande qu’à être découverte, DMC5 se souvient de la notion de fun parfois oubliée par des productions aux phases d’explorations pénibles.

    Synthétisant tout le savoir-faire de Capcom, période arcade incluse, le 5ème chapitre détonne autant qu’il nous étonne. Un beau paradoxe quand on sait que Dante est à nos côtés depuis des années et que la formule est intacte. Pourtant chaque niveau nous aura autant émerveillé que surpris, chaque seconde aura été un enchantement.
    De la race des très grands, Devil May Cry 5 à l’image de son protagoniste vieillissant regarde le changement sans le subir. Il évolue sans chercher l’adhésion du “tout public”.

    Une marque de respect envers le sien en somme.
    + Le retour du Roi
    + Un vrai BTU
    + La sensation de puissance
    + Variété intelligente
    + La courbe de progression vertigineuse
    + L’OST raffinée
    + Mise en scène réussie
    + Dante, Nero et V
    + Nico, la bonne surprise
    + Les mobs et les boss
    - La caméra qui se sauve parfois
    - Quelques explications de gameplay manquantes
    - Certains personnages en retrait
  • Pochette jeuDéveloppeur : Ubisoft
    Editeur : Ubisoft
    Genre : Course | Arcade
    Date de sortie : 26/02/2019

    Testé par Fourcherman

    8.5/10

    Trials Rising est sans nul doute le meilleur jeu du genre disponible à l’heure où nous publions ces lignes. Les développeurs de RedLynx ont su corrigé les quelques erreurs de Trials Fusion en donnant plus de clarté aux menus et au système de progression. Techniquement le jeu nous en met plein la vue mais aussi aux oreilles. On s’éclate (dans tous les sens du terme) dans le jeu et c’est franchement cela que l’on attendait.
    + Système de progression repensé vers plus de simplicité
    + Accessible mais pas forcément simple à maîtriser
    + On parcourt le monde sur des pistes magnifiques et hypers dynamiques
    + Une durée de vie quasi illimitée pour les acharnés !
    + Beau pour les yeux et bon pour les oreilles
    + Jusqu’à 4 joueurs en local (rooohhh le mode tandem)
    - Contenus supplémentaires arrivent en DLC (le pire c’est qu’il serait dommage de s’en priver)
    - Quelques ralentissements
    - Achats intégrés
  • Pochette jeuDéveloppeur : TT Games
    Editeur : Warner Interactive
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 27/02/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    6.5/10

    La Grande Aventure LEGO 2 est un crève-coeur plein d’espérances. Ca ose, ça change, ça passe un coup de plumeau. Ca chatouille mais ça nous gratouille quand même. Il est certes difficile d’effacer les erreurs d’antan, en ajouter d’autres n’était en outre pas nécessaire.
    Ca claque sans pétarader et ça foire son feu d’artifice. Plus proche de l’esprit de base, La Grande Aventure LEGO 2 semble céder aux sirènes du reboot qui s'assume à moitié, sans le dire tout haut. Ce n’est pas pour cela que nous tenterons de couler le bateau-pirate: le soft pêche juste dans l’approfondissement de ses convictions.

    En revanche, faisons un instant abstraction de l’existant. On pourrait alors juste se dire que le jeu est à l’image de son concept: un patron encore au stade du croquis, attendant plusieurs points d’assemblage pour se matérialiser;

    On croise nos doigts de LEGO. Et pensez bien que ce n’est pas facile, mais on le fait quand même.
    + Parfois novateur et osé
    + Parfois fun et coloré
    + Parfois immense et varié
    + Tout le temps...la course d'Emmet!!!!!
    - "Technic" sans le LEGO
    - La caméra farceuse
    - Le rythme irrégulier
    - Se cherche encore.
  • Pochette jeuDéveloppeur : Henchman & Goon
    Editeur : Sony
    Genre : Aventure
    Date de sortie : 19/02/2019

    Testé par ReleaseForBurial

    8.5/10

    Pode est un bon petit jeu aux arguments indéniables. Doux, profitant d’un bel enrobage qui en fera craquer plus d’un, un duo de personnages attachants et un principe de coopération plutôt sympa. Quelques petites erreurs viennent entacher ce très beau premier effort du studio norvégien Henchman & Goon mais cela n’empêche pas de passer un agréable petit moment en compagnie de Glo et Bulder, seul ou à plusieurs (c’est même fortement conseillé) sur un score encore réussi de Monsieur Wintory. Un petit jeu “annexe” dans un paysage vidéoludique chargé mais qui mérite qu’on lui prête attention.
    + Le chara design : Ils sont trop choux
    + La bande son impeccable
    + La coopération
    - Level design répétitif
    - Profondeur de champ hasardeuse