Jeux vidéo Playstation : toute l'actualité Sony Playstation - PS3, PSVITA, PS4

Créer un compte Connexion

  1. S'inscrire
  2. Récupérer votre mot de passe
  3. Fermer
  • Pochette jeuDéveloppeur : 4A Games
    Editeur : Koch Media
    Genre : FPS
    Date de sortie : 15/02/2019

    Testé par Pilou

    08/10

    Malgré ses quelques défauts comme une IA déplorable, Metro Exodus est une réussite. Les mondes semi-ouverts proposés, la Direction Artistique, l’ambiance post-apocalyptique font de Metro Exodus une référence du genre et l’un des FPS de l’année. Les équipes de 4A Games ont su renouveler la franchise en s’essayant à l’open world.
    + Les mondes semi-ouverts variés
    + Mais également les espaces confinés
    + Le périple d’Artyom
    + Graphiquement réussi
    + La survie
    - Le mutisme d’Artyom
    - Les bugs de script
    - L’IA aux fraises
    - Le doublage français pour certains personnages
  • Pochette jeuDéveloppeur : Bandai Namco
    Editeur : Bandai Namco
    Genre : Action | RPG
    Date de sortie : 08/02/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    6.5/10

    Regrettable. Si God Eater 3 améliore sans conteste la formule des ses ancêtres, le saut qualitatif n’est pas assez grand pour le propulser au rang de hit générationnel. Généreux et peu avare en possibilités, le soft ne se distingue pas suffisamment de ses origines et se trompe de support. Si l’étroitesse aurait été acceptable sur PSVITA, il en est autrement sur consoles de salon où les dernières années furent propices à l’open-world ou aux niveaux démesurés.
    Techniquement d’un autre temps, planté par une caméra désobligeante, God Eater 3 n’oublie cependant pas de nous fournir ses grandes qualités pour qui fera l’effort de les découvrir.

    Bien plus subtil malgré son apparence déconcertante, le jeu paie son choix de draguer anciens et nouveaux, n’exploitant pas de fait son immense potentiel. Un jeu sympathique en somme même si nous en attendions tellement plus.
    + Gameplay solide
    + Ennemis réussis
    + Riche et complet
    + Nerveux et dynamique
    - L’IA, toute pétée et trop efficace
    - Niveaux trop restreints
    - Un lock raté pour une caméra folle
    - Techniquement à la bourre
  • Pochette jeuDéveloppeur : Square Enix
    Editeur : Square Enix
    Genre : Action | RPG
    Date de sortie : 29/01/2019

    Testé par Lonewolf

    9.5/10

    Après des années d'attente et d'espoirs, Kingdom Hearts III est là et le verdict est clair : la fin de l'arc Xehanort est épique et à la hauteur ! Un Action RPG de pur génie qui réussit à tout relier de façon cohérente, tout en fluidifiant encore le gameplay sans perdre les bases posées 17 ans plus tôt, et en ne cessant d'ajouter du contenu. Indispensable à tout fan de la série, mais encore plus indispensable d'avoir fait les autres avant (ou d'avoir eu droit à un résumé hyper détaillé).
    + Des graphismes à couper le souffle
    + Une aventure longue et épique
    + Beaucoup de nouveaux arrivants
    + De nouvelles attaques ultimes
    - Un verrouillage ultra-pénible
    - Quelques niveaux au design/contenu discutable
    - Certains seconds rôles anecdotiques (Rémy, notamment)
    - Aucune VF, comme les rééditions
  • Pochette jeuDéveloppeur : Serenity Forge
    Editeur : Serenity Forge
    Genre : Plates-formes
    Date de sortie : 12/02/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    7.5/10

    Demandez aux fans de Bojack Horseman: même si ce ne sont pas ceux qui font avancer le plus l’intrigue de la série, les épisodes conceptuels sont toujours attendus et appréciés à leur juste valeur. Il en va de même pour le jeu vidéo, chamboulé par l’équilibre de la balance entre les jeux à gros budgets et ceux plus modestes.
    Pléthorique, le média laisse donc la place aux productions hors-norme et cela fait du bien.
    Tous ces ingrédients étaient réunis pour faire de The King’s Bird un étalon du genre, fort de sa différence défiant les standards. L’objectif n’est que partiellement atteint, la faute à un final bien moins réussi que l’ensemble du titre.
    C’est donc la mort dans l’âme que nous avons baissé la note initiale prévue mais faire fi des défauts aurait été insolent.
    Une charmante expérience visuelle et sonore pleine de dextérité qui vous procurera de belles sensations vous gratifiant d’une sincère fierté lors de vos réussites.
    Ce qui est déjà une belle victoire pour le studio du Colorado.
    + Le désir de progresser
    + Une OST enchanteresse
    + Un enrobage divin
    + Le succès gratifiant
    + Une vraie vision du jeu vidéo
    + Une difficulté bien dosée…
    - ...jusqu'au final, casseur d’équilibre
    - Menus mal pensés
    - Le mode assisté contraire à l’esprit du jeu
    - Puissance scénaristique en berne
  • Pochette jeuDéveloppeur : Capcom
    Editeur : Capcom
    Genre : Survival-Horror
    Date de sortie : 25/01/2019

    Testé par Pilou

    09/10

    Vingt ans plus tard, le charme opère toujours. Ce remake de 2019 permet de remettre au goût du jour un monument du Survival Horror pour les nouveaux venus et de replonger dans une version plus moderne pour les nostalgiques de la première heure. Même si les nouveautés, surtout au niveau du scénario, ne sont pas légions, quel pied de retourner dans un Raccoon City magnifié par le RE Engine.
    + Un remake solide
    + Quelques éléments de gameplay sympathiques
    + Le RE Engine
    + L’ambiance sonore
    + Claire et Léon
    + Le Survival Horror
    + Les zombies et surtout Mr X
    - Peu de changement dans le scénario
    - Assez difficile
    - Ça passe trop vite !
  • Pochette jeuDéveloppeur : Bandai Namco
    Editeur : Bandai Namco
    Genre : RPG
    Date de sortie : 11/01/2019

    Testé par Lonewolf

    8.5/10

    L'âge ne se fait pas particulièrement sentir sur Tales of Vesperia, qui offre toujours une histoire sublime, avec ses moments sombres, et des idées efficaces. Le tout est servi par des personnages bien écrits et aux interactions crédibles (et parfois drôles). On profite en plus enfin de la version PS3 et de son contenu supplémentaire. Que demander de plus ?
    + La version PS3 de Vesperia enfin en Occident
    + Doublage japonais disponible
    + Histoire et personnages intéressants
    + L'apprentissage des compétences tiré de FF IX
    - Gameplay des combats un peu daté
    - Quelques moments qui étendent un peu artificiellement l'histoire
    - Certaines saynètes peuvent casser le rythme
  • Pochette jeuEditeur : Versus Evil
    Genre : Action | Infiltration
    Date de sortie : 22/01/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    5.5/10

    At Sundown: Shots in the Dark ne marquera pas le jeu vidéo d’une pierre blanche, c’est un fait. Produit “vite joué, vite rangé”, il permettra de tenir le temps de quelques parties, sans vraiment donner l’envie de garder la manette toute une nuit.
    Pétri de bonnes intentions, le soft se heurte à ses propres limites peu aidé de surcroît par un manque flagrant de communauté en ligne sur PS4. Soyons indulgents et justes néanmoins: At Sundown est loin d’être un ratage. Son concept sur le papier est brillant et certains levels lui rendent honneur mais c’est dans la réalisation des mécaniques ainsi que des sensations parfois un peu fades que le titre pêche fatalement.
    Lui restent son petit prix et ses quelques bonnes séquences, bilan insuffisant pour briguer les premières places de l’indie.
    + Le concept de base
    + Certaines zones très bien exploitées
    + Arsenal sympa
    - Limité à moyen terme
    - Manque de feeling des joutes
    - Problèmes de lisibilité
    - Serveurs dépeuplés
  • Pochette jeuDéveloppeur : Bandai Namco
    Editeur : Bandai Namco
    Genre : Action | Combat
    Date de sortie : 18/01/2019

    Testé par Pilou

    08/10

    Il aura fallu attendre 12 ans pour renouer avec la franchise Ace Combat, et c’est une belle réussite. Doté d’un solo varié et prenant, d’un multijoueur certes compétitif mais addictif et de missions VR splendides, Ace Combat 7 : Skies Unknown est très accessible et fait partie des jeux de référence comme ses aïeuls.
    + Maniabilité au top et très arcade
    + Réalisation réussie
    + Immersion au PS VR
    + Campagne variée
    + Multi uniquement compétitif mais convaincant
    + L'arbre de recherches bien pensé
    - Pas de coopération
    - Pas d’écran splitté
    - Lisibilité des textes en mission
    - Qui peut faire perdre la mission
    - VR scindé de la campagne
  • Pochette jeuDéveloppeur : Radiation Blue
    Editeur : Team 17
    Genre : Action | Tir
    Date de sortie : 29/01/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    07/10

    "Oui vous nous faîtes le tour à chaque fois, il faut assumer sa position!". Un choix cornélien, car Genesis Alpha One fait tout pour nous mettre dans l’embarras. Paradoxal, le jeu se fera taxer d’élitiste par ceux qui n’auront pas la patience d’en faire le tour. Nous ne pouvons leur donner totalement tort, mais sanctionner le jeu serait sanctionner le genre.
    Riche à l’extrême, Genesis Alpha One a comme principale carence cette confrontation à un public qu’il considère comme déjà acquis. Mais on ne sensibilise pas quelqu'un à un genre dont il n’est pas adhérent.

    Reste une belle épopée ne se basant pas sur l’action mais sur la survie par la gestion et l'expansionnisme réfléchi, ce qui est déjà en soi une démonstration de force. Parfois très typé 90’s jusque dans sa police de caractère, Genesis Alpha One diffère totalement des productions sur consoles.

    Spécial et spatial, le jeu pose la vaste interrogation de l’alchimie entre une oeuvre et son support. Résolument plus tournée vers l’univers PC, l’aventure mérite le coup d'oeil ne serait-ce que pour constater la cohérence de ses mécaniques.
    Reste à savoir si le soft saura trouver son audience sur PS4, mais si Radiation Blue nous a tant dépeint l’inattendu, c’est que la surprise pourrait être au rendez-vous .
    + Complet et cohérent
    + Des concepts assumés
    + Durée de vie riche
    + Personnalisation du vaisseau palpable
    - Peu accueillant et accessible
    - Combats lassants
    - Punitif
    - Répétitif
  • Pochette jeuDéveloppeur : Friend & Foe
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 15/01/2019

    Testé par ReleaseForBurial

    03/10

    Vane soulève de l’émoi en ma personne. Que dire ? Un premier essai raté, oui, la faute à trop de défauts techniques gâchant l’expérience du début à la fin. Être issus de grandes équipes ayant bossé sur des titres populaires au sein de grosses entités, se baser là dessus et sortir un produit au final aussi peu produit, cela me fait énormément de peine et certainement à d’autres joueurs. Un premier essai que l’on ne peut dire de prometteur qu’en se basant sur une direction artistique correcte et une bande distillée finement. Le reste est un flop. Dommage…
    + Direction artistique correcte
    + Bande son gérée
    - Tout le reste
  • Pochette jeuDéveloppeur : Capcom
    Editeur : Capcom
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 15/01/2019

    Testé par Lonewolf

    7.5/10

    Si Onimusha a évidemment vieilli sur pas mal de mécaniques (notamment son inventaire bien archaïque), il n'en demeure pas moins un très bon jeu d'action dans le Japon féodal
    + Le déplacement au joystick !
    + Raccourcis pour changer d'arme (lame et distance), voir la carte...
    + Toujours nerveux et efficace
    + Doublage japonais disponible
    - Décalage visuel entre les personnages en 3D et les décors précalculés
    - Toujours un peu rigide en combat, notamment pour esquiver
    - Pourquoi pas une collection des 4 épisodes ?
  • Pochette jeuDéveloppeur : Big Bad Wolf
    Editeur : Focus Home Interactive
    Genre : Aventure
    Date de sortie : 04/12/2018

    Testé par ReleaseForBurial

    05/10

    Soyons honnête “Checkmate” n’est pas le meilleur épisode de la série The Council. Trop court, trop rapide et facile dans ses derniers moments, une fin prévisible… C’est dommage. L’attente créée par les précédents épisodes aurait elle été grande ? L’épisode aurait il mérité plus grande attention et surtout plus d’espace ? Assurément oui.
    The Council reste en son intégralité un très bon jeu narratif teinté de R.P.G., de mystère, de magie même. La brochette de personnage de Louis à Mortimer est parfaite, chaque personnage apportant ses interrogations, ses troubles, ses révélations. L’évolution de Louis, de ses compétences et ses choix ont rendu l’aventure captivante. Ce chapitre final, précipité, dessert en quelque sorte la série. On aurait aimé mieux de la part des Bordelais qui ont certainement été pressé de sortir cet ultime épisode avec le respect d’un calendrier précis et concis…
    + Les multiples possibilités de prises de position
    + Les conséquences marquées des choix de Louis
    + Le doublage des protagonistes
    - Une fin abrupte
    - Des révélations importantes mais livrées trop facilement
    - Trop court
    - Techniquement l’épisode le plus pauvre
    - Problèmes techniques récurrent à la série.
  • Pochette jeuDéveloppeur : Solar Sail Games
    Editeur : Curve Digital
    Genre : Survival-Horror
    Date de sortie : 15/01/2019

    Testé par NoBloodyKnows

    08/10

    Ne restons pas sur une note trop dure: S&S est généreux et transpire l’amour du jeu-vidéo, codifié mais pensé pour le plaisir de la réflexion du joueur. Coincé dans un genre peu facile à distiller, S&S épate sans forcément nous époustoufler.

    Dans le milieu gaming, c’est déjà beaucoup.
    + Visuellement charmant
    + Accessible
    + Maniable
    + Une histoire simple mais présente
    + Un chara-design somptueux
    + Le craft bien amené
    + Le superflu destitué
    - Un rythme déconcertant
    - Quelques imprécisions en combat
    - Les quêtes fedex
  • Pochette jeuDéveloppeur : Big Bad Wolf
    Editeur : Focus Home Interactive
    Genre : Aventure
    Date de sortie : 25/09/2018

    Testé par ReleaseForBurial

    6.5/10

    Ce quatrième épisode précipite la course de Louis dans sa “lutte” face aux divers protagonistes, ne pouvant plus se permettre de naviguer entre les différents personnages sans avoir à prendre de positions marquées. Ce Burning Bridges marque le début du sprint final de The Council, dispensant énormément d’informations et de révélations. Dommage que les problèmes techniques semblent plus marqués gâchant un peu le plaisir.
    + Révélations à gogo
    + Les choix de Louis enfin décisifs
    + La nouvelle compétence de Louis…
    - ...Mais qui arrive trop tard
    - Problèmes techniques récurrents
    - Peu de recherches et d’énigmes
    - Un poil trop condensé
  • Pochette jeuGenre : FPS | MMO
    Date de sortie : 07/12/2018

    Testé par NoBloodyKnows

    7.5/10

    PlayerUnknown’s BattleGrounds est assurément un ténor du Battle Royale, désireux de montrer ses muscles envers Fortnite, H1Z1 ou DayZ. Arrivant à la bourre sur le marché des machines “made in Sony”, PUBG définit sa qualité par son concept simple mais addictif et parfois proche du génie.

    Se délaissant des encombrantes fioritures, le jeu propose du fun en multi immédiat et étonnamment profond.Prenant au point d’en devenir fascinant, PUBG garde un tracé à moyen terme florissant éventuellement prolongé par les éventuels ajouts des développeurs (pas de panique puisque la map de Vikendi l’enneigée arrive!).

    Reste que ce portage PS4 d’une production PC semble parfois bien rushé, la technique en attestant, pour que celui-ci se trouve dans les doléances des gamers auprès du père Noël. Clairement améliorable, ce qui sera probablement le cas avec de multiples mises à jour, PUBG sur PlayStation fait partie des jeux estampillés “haute qualité”. Le label “culte” reste cependant hors de portée, un grand homme nous ayant appris que “le contexte est plus fort que le concept”.

    Message compris Claude.
    + Différentes façons de jouer pour l’emporter
    + L’apprentissage récompensé
    + Fun. Tout simplement.
    + Feeling des armes.
    + Stratégie indispensable.
    + Stressant, prenant et gratifiant.
    + Les différents modes de jeu.
    + Fidèle à ses principes.
    - Plus que daté techniquement, encore plus sur PS4 “normale”.
    - Menus peu évidents
    - Une adhésion au concept indispensable.
    - Pas de révolution des fusillades en multi.
    - L’argent de la honte pour la customisation.
  • Pochette jeuDéveloppeur : Fatshark
    Editeur : Nordic Games
    Genre : FPS
    Date de sortie : 18/12/2018

    Testé par NoBloodyKnows

    09/10

    Soyons honnêtes : L'appréciation de Warhammer : Vermintide 2 dépendra de votre sensibilité au genre. Mais la richesse de son contenu est indéniable, généreux et pousse à la diversité empêchant la répétitivité inhérente à cette catégorie de jeu de se soudoyer à la monotonie.
    Véritable laboratoire d'essais pour le gamer, augmenté par les défis, le soft a le bon goût d'être un enchantement visuel et sonore.
    Au-delà des simples constats techniques et mécaniques, Warhammer : Vermintide 2 frappe juste en replaçant le joueur, c'est-à-dire vous, votre voisin, nous, les illustres Fourcherman, Pilou, Lonewolf, ReleaseForBurial et Altarya au centre de l'intérêt. Clairement, même si le jeu semble vous snober au premier contact, il vous gratifie de votre intelligence suite à la compréhension de son système.
    C'est donc par l'exigence de la coopération qu'adviendra le triomphe. Pour l'Empire. Au nom de Sigmar.
    + Durée de vie gargantuesque
    + Viscéral
    + Un potentiel qui se dévoile par étapes
    + Varié dans la répétition, délicieux oxymore
    + Ennemis différents
    + IA d'apparition de meutes évolutive
    + Objectifs simples mais efficaces
    + De multiples approches de jeu
    + Un humour décapant
    + Initiés et nouveaux venus réunis
    + Mise en valeur de la coopération
    + Version PS4 complète
    + Superbe (test sur PS4 Pro)
    - Quelques bugs de connections et in-game
    - Un accueil éprouvant
    - Pas d'utilisation du décor
    - Un scénario prétexte
  • Pochette jeuDéveloppeur : Frontier Developments
    Editeur : Frontier Developments
    Genre : Gestion
    Date de sortie : 12/06/2018

    Testé par ReleaseForBurial

    09/10

    Il y a beaucoup à dire sur ce Jurassic World Evolution qui se pose désormais comme le meilleur jeu de la licence. Respect des personnages, de l’ambiance, des codes de la série et magnifique travail sur l’enrobage visuel et auditif, c’est déjà pas mal. A cela s’ajoute un jeu accessible à tous les niveaux de joueurs, une prise en main facile et efficace, des possibilités nombreuses pour créer des parcs magnifiques et rentables, bref, Frontier a fait un boulot de dingue. Les espèces de dinosaures sont nombreuses et variées, même si aucun dinosaure marin ou volatil n’est présent, et cela même si la demande est forte depuis la sortie principale du jeu et ses mises à jour. On reste conquis quand même et il serait bête de passer à côté de l’expérience proposée par le jeu. Moi, je me suis transformé en John Hammond !!!
    + Un jeu beau et immersif
    + Des missions à gogo
    + Accessible aux novices comme aux experts
    + Le nombre d’espèces de dinos dispos
    + La bande son impeccable avec des thèmes d’origine
    + Les voix des acteurs de la saga
    + Piloter les véhicules
    - Quelques problèmes d’affichages
    - Gestion de l’espace et la pose des bâtiments
    - Pas de dinos aériens ou aquatiques
  • Pochette jeuDéveloppeur : Avalanche Studios
    Editeur : Square Enix
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 04/12/2018

    Testé par Fourcherman

    06/10

    Just Cause 4 laisse une drôle d’impression, peut être est-ce dû à des sorties de jeux exceptionnels cette année mais on sent un manque cruel de finition. Alors oui on retrouve des sensations de liberté à la Just Cause avec des possibilités quasi illimitées pour mettre le chaos dans un open-world qui propose une belle variété de décors mais voilà le jeu souffre d’une technique un peu limite surtout si on sort d’un Odyssey, d’un Spiderman ou encore d’un RDR2. Avalanche ne prend pas suffisamment de risque même si on retrouve des bonnes idées comme les possibilités étendues du grappin. JC4 est un excellent défouloir et plaira aux fans mais manque d’un petit quelque chose qui aurait pu faire grandir la licence.
    + Un très bon défouloir
    + Des possibilités illimitées pour mettre le chaos
    + Un gameplay nerveux au top
    + Temps de chargement
    + Super fluide
    + Une immense carte très variée
    - Trop sur les acquis de la licence
    - Une technique qui prend un coup de vieux, oh le clipping !!!
    - Répétitif
    - Scénario très limité, découvrir, casser, découvrir, casse ...
  • Pochette jeuDéveloppeur : Gunfire Games
    Editeur : THQ Nordic
    Genre : Action | Aventure
    Date de sortie : 27/11/2018

    Testé par Pilou

    07/10

    Darksiders III, même s’il est techniquement daté, offre une très bonne aventure. Doté d’une Direction Artistique réussie, d’un doublage correcte, d’un gameplay exigeant et d’une difficulté bien corsée, Fury propose un troisième titre qui ravira les fans. Espérons que Discorde, le quatrième cavalier soit dans les tuyaux.
    + L'Open world
    + Bonnes sensations de combats
    + DA
    + Fury à la classe
    + Enfin le retour dans l’univers de Darksiders
    - mais techniquement à la ramasse
    - Beaucoup plus exigeant et difficile
    - On se perd souvent
  • Pochette jeuDéveloppeur : Bethesda Softworks
    Editeur : Bethesda Softworks
    Genre : RPG
    Date de sortie : 14/11/2018

    Testé par Lonewolf

    07/10

    FallOut 76 partait sur une base solide. L'univers de la licence est parfaitement adapté à de la construction/survie, revenir aux origines même de l'univers était intéressant, mais finalement, le tout n'est pas vraiment prenant et son aspect multi est un peu forcé. Intéressant pour les fans, sans plus.
    + Les débuts de l'univers FallOut
    + Un FallOut à la façon d'un MMO
    + Toujours le même humour noir
    - Un aspect multi parfois forcé
    - Des invitations de groupe peu lisibles et introuvables
    - Le SVAV réduit à un lock et des coups critiques