The Incredible Adventures of Van Helsing : Extended Edition

 

Europe, 19ème siècle. Le Royaume de Borgovie traverse une époque bien sombre. Dans un monde très steampunk, la magie et la science sont des piliers de la société, la faisant prospérer mais aussi en l’amenant aux limites des ténèbres. Monstres, abominations et autres créations de scientifiques fous arpentent villes et campagnes.

Dernier espoir du royaume, Van Helsing Jr est appelé à la rescousse. La chasse aux monstres est ouverte. Et il ne sera pas seul puisque accompagné de la fantomatique Lady Katarina

Un air de Diablo

Van Helsing 2.0

The Incredible Adventures Of Van Helsing est un Action-RPG très axé sur l’action. En premier, le joueur devra créer son personnage. Trois classes sont alors disponibles.

Chasseur, Thaumaturge et Mécarcaniste. Trois classes assez classiques dans le genre, le premier mettant en avant le combat rapproché mais en ayant quand même quelques compétences à distance et des accointances avec la magie. Le Thaumaturge est lui un spécialiste de l’occulte, donc du sort à gogo. Enfin le Mécarcaniste est la dernière génération de chasseur. La science domine ses caractéristiques et son arme principale est un canon hybride à particules occultes et est adepte des gadgets.

Une fois le choix de la classe fait, on pourra choisir la difficulté du jeu, allant de la balade de santé équipée tel Hercule dans une crèche, à la traversée de l’Enfer en bikini, bien évidemment.

Un petit plus pour les costauds, la possibilité d’instaurer une permadeath. Cette option vous permettra de corser la chose en risquant de perdre votre personnage et son équipement définitivement lors de la mort de celui-ci. 

Le royaume de Borgovie

Un royaume paisible

L’intrigue à peine mise en place, on part se frotter à des hordes de monstres velus, crochus et nés des expériences de scientifiques délirants dans le royaume de Borgovie. Car Van Helsing Jr n’affronte plus de simples vampires ou loups-garous comme son père. Ici, les monstres jettent du poison, sont résistants à l’électricité lorsqu’ils n’en produisent pas eux-mêmes d’ailleurs, ou sont encore des soldats-machines créés à la chaîne. Le bestiaire est varié et s’agrandit au fur et à mesure de l’aventure. Petit regret au niveau des boss qui auraient mérité peut-être plus de travail.

Les ennemis arrivent rarement seuls et déferlent le plus souvent en vagues et on se retrouve parfois débordé de tous les côtés, mettant le joueur vite en difficulté.

Visuellement, les monstres sont assez bien détaillés même si lors de grosses vagues, on arrive plus tellement à distinguer quoi que ce soit, à commencer par soi-même. Ça explose de partout, mais le tout ne ralentit jamais.

L’évolution de la difficulté des antagonistes se fait raisonnablement même si parfois, on sent une montée d’un coup de la résistance des ennemis. 

 

De vastes pouvoirs

Même si le jeu est clairement tourné vers l’action, il n’en reste néanmoins un RPG également. Notre valeureux chasseur gagnera des points d’expérience qui au fur et à mesure lui accorderont des points pour augmenter ses quatre caractéristiques principales. On retrouve les traditionnelles : force, dextérité, volonté et chance. La force est primordiale pour la résistance du personnage, ses coups au corps à corps. La dextérité permet de mieux esquiver et aussi la précision pour le combat à distance. La volonté augmente et améliore l’utilisation du mana et des sorts. Enfin, la chance permet au joueur d’améliorer ses chances de trouver des objets rares et de l’or, ou encore les chances de critiques.

Le développement de ses caractéristiques s’accompagnent également par celles de compétences, des sorts et des coups de Van Helsing.

Les premières catégories de compétences (Chasseur Mystique et Chasseur Occulte) boostent les capacités de combats rapprochés et à distance. La catégorie des sorts permettent d’en débloquer plus et de les améliorer. Enfin les auras sont des sortes de bonus passifs qui viennent se greffer aux divers pouvoirs et coups de Van Helsing.

D’autres éléments se débloqueront aussi comme les bonus de réputations et viendront compléter le tableau.

Il y a là donc un large choix afin de customiser son personnage ainsi que le gameplay. 

Lady Katarina

De l'action à gogo

Très orienté action, The Incredible Adventures Of Van Helsing est doté d’un gameplay efficace. Il est possible de personnaliser complètement l’assignement des touches, mais on reste sur terrain connu avec une touche pour un coup ou un sort. Un gameplay classique mais éprouvé et qui permettra de ne pas réfléchir face au déferlement des ennemis en face.

Dans son aventure, Van Helsing Jr est aussi accompagné de Lady Katarina, femme fantôme qui lui vient en aide tout au long de l’aventure, suivant le chasseur et ses directives. Gérée par leu, il sera toutefois possible de gérer son attitude dans le menu. Agressive, sur la défense, à distance, on peut l’adapter à la situation et elle sera une précieuse alliée. Ses pouvoirs se combinant bien souvent avec ceux de celui qu’elle accompagne. Lady Katarina dont les interventions sont toujours pleines de piques envers Van Helsing mais aussi bourrées d’humour, bénéficie aussi d’un arbre de compétences à faire évoluer. On pourrait croire son apport désuet mais elle est un véritable atout et cela se ressent durant la progression dans le jeu.

La Borgovie, ce beau pays

Bien que datant de 2013 (sortie à l’époque sur PC), le jeu n’a pas pour autant à rougir. Les graphismes sont beaux, dans les canons du genre, et les cartes sont intéressantes, même si certaines auraient pu être plus grandes. On traverse terres verdoyantes, marais, mines, villes, égouts et usines, dans une ambiance fin 18ème siècle et steampunk. Les terres sont occupés par les gens du voyage, des monstres plus proches de la nature avant d’avancer dans les villes, viciées et souillées presque par l'avènement de la science et habitées par des créatures issues d’expériences démentes.

L’ambiance est donc bien au rendez-vous et propose une aventure séduisante. Il n’y a pas de ralentissements malgré le nombre parfois conséquent de personnages à l’écran et les explosions à gogo.

La bande son vient agrémenter ce voyage de musiques discrètes, de bruitages qui soulignent la violence des combats et surtout la V.O. des acteurs est vraiment top. Le duo Helsing et Katarina se bashant est vraiment à mourir de rire parfois. 

Release Trailer