​Version Éditeur

Test de Chimparty

Chimparty rejoint les jeux de la gamme Playlink qui pour rappel permettent de jouer à plusieurs grâce à son smartphone ou sa tablette. Rien de telle qu'une soirée entre amis ou en famille pour s'affronter sur des mini-jeux compétitifs. Est-il à la hauteur ? Réponse dans ce test.
 

Singerie en vue

Le concept de Chimparty est simple. Jusqu'à quatre joueurs peuvent participer à une partie qui dure entre 10 et 30 minutes sur une série de mini-jeux seuls ou en équipe de deux (pour certains jeux).
Le jeu propose quatre modes de jeux.
Dans le mode Plateau, le jeu se présente sous forme d’un parcours comme le jeu de l’oie où il faut arriver le premier à la coupe banane. Le but est de gagner un maximum de points dans les mini-jeux, pour les convertir en bananes étoiles qui correspondent au nombre de cases de déplacement sur le plateau. Ce mode est jouable en solo ou jusqu'à quatre joueurs humains. S’il manque des joueurs, les autres sont contrôlés par l’IA.
A chaque tour, le dernier singe lance un dé, le faisant avancer. Il tombe sur une case définissant le prochain jeu ou un bonus/malus. Bien évidemment, de petites subtilités viennent se greffer comme la possibilité de faire descendre ses compagnons de quelques cases.
Le défi solo se joue de la même façon, sauf que les autres personnages sont tous contrôlés par l’IA et Laurant-outang poursuit le joueur sur le plateau. S'il le rattrape, c'est perdu.

Les deux derniers modes à savoir le mode aléatoire et la partie personnalisée permettent de paramétrer comme bon nous semble sa session de jeu et de jouer rapidement.
 

Chimparty
Voici les 4 modes de jeu


Les mini-jeux en question

Le jeu dispose de 18 jeux et 90 niveaux au travers de cinq mondes. Accessible pour tous les âges, chaque jeu consiste à n’utiliser qu’un seul bouton. Pas de gyroscope de smartphone et de la tablette, on fait le plus simple possible. On énuméra pas tous les jeux mais en voici un petit panel.

Bonds de gibbon vous propose un niveau en 2D où il faut monter de passerelle en passerelle le plus vite possible tout en ramassant un maximum de bananes. Le jeu Barils du gorille consiste à éviter les tonneaux excepté ceux contenant des bananes. Roulant-outan est un speed run où chaque singe a son couloir pour courir et où il faut ramasser un maximum de bananes tout en franchissant les obstacles du parcours.
Certains jeux tablent sur le jeu en équipe comme sport de singes où par équipes de deux, il faut mettre un maximum de ballons dans le but adverse en un temps limité.
Chaque jeu propose un mode entraînement pour se refaire la main dessus. En parlant de maniabilité, des jeux comme Art primate sont énervant tant la maniabilité est difficile.
On note également la possibilité de débloquer des objets sur son téléphone (qui sont sauvegardés d’une session à l’autre et même d’un console à l’autre) et qui permettent de personnaliser son singe : coupes de cheveux, accessoires, chaussures, …
 

Chimparty
Le mode plateau jouable à 4 joueurs