• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps4

    Enter The Gungeon
    Editeur : Devolver Digital
    Développeur : Dodge Roll Games
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 05 avril 2016
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 14,99€
    Support


    Test Enter The Gungeon

    Publié le mardi 19 avril 2016 à 20h16 par ReleaseForBurial - 1892
    Partager sur |

     

    Déjà approché une première fois lors d’un événement sur Paris au mois de Mars, nous avons pu enfin nous attaquer pour de bon à Enter The Gungeon.

    Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on aime bien y passer du temps !

    Petit tour chez le marchand

    Un peu d'histoire

    Sur une planète distante dans une galaxie lointaine se dressait jadis une forteresse. Une attaque dévastatrice fit tombé en ruine cette forteresse. Mais de nombreuses légendes persistent sur le lieu… En effet, un artefact légendaire y serait encore, attendant que l’on vienne le découvrir… Le pistolet pouvant tuer le passé ! Et tout le monde a ses propres raisons de se l’approprier.

    Nos héros sont nommés les Gungeoneers. Quatre personnages à choisir entre un marine, un pilote, une prisonnière, et une chasseresse. Quatre destinées et chacune sa raison de vouloir effacer son passé. Chaque personnage aura aussi son avantage, que ce soit une armure pour l’un, le crochetage pour l’autre ou encore une arme secondaire efficace.

    Un cinquième personnage viendra se greffer lors des parties en multijoueur local.

    Une fois le personnage choisi, et après un bref didacticiel, on pourra enfin partir arpenter les différents niveaux du Gungeon.

    Une belle trouvaille

    Donjons et Munitions

    Enter The Gungeon, developpé par DodgeRoll et distribué par Devolver (Hotline Miami) n’est pas un dungeon crawler comme les autres. La grosse différence, c’est que nous ne sommes pas de pieux chevaliers, mais de piètres humains cherchant à effacer des boulettes de notre passé. D’ailleurs, petite précision, chaque personnage possède sa propre fin… Avis aux amateurs de défis.

    Le "chara design" des ennemis est plutôt bien particulier et sent fortement la poudre. En effet, chaque antagoniste croisé est un dérivé de munitions d’armes. Ici, une douille de fusil à pompe, là une balle de revolver, ou encore des grenades. Chacune a son design, transformée soit en chauve souris, ou bien en sorcier ou encore en guerrier à la Rambo. Bref, un soucis du détail pour diversifier les ennemis et que l’on puisse les reconnaître sans problème et s’adapter à leurs attaques. Car chaque type d’ennemis à sa façon de faire feu et d’agir.

    Rogue-like oblige, Enter The Gungeon nous fait inévitablement penser à Spelunky (même délire avec le marchand dans chaque niveau), Rogue Legacy et bien d’autres mais visuellement plus à The Binding Of Isaac avec sa vue de dessus et son style 2D pixelisées.

     

    La difficulté propre à ce style de jeu est aussi présente. N'espérez pas venir au bout du Gungeon avant de longues heures de jeu car vous allez mourir beaucoup beaucoup beaucoup (multipliez par autant de fois que vous voulez) mourir. A chaque fois, tout est différent, pièces, ennemis… On meurt beaucoup mais pour les plus courageux, au fur et à mesure se débloqueront des bonus, des marchands d’armes spéciales… Plus on mourra, plus on ira loin…

    L’arsenal de la mort qui tue mais pas que…

    Des armes en veux tu en voilà, tel est le credo de Enter The Gungeon. Il y en a une tripotée qui se débloqueront au fur et à mesure de manière plus ou moins aléatoires. Nombreuses donc, variées, possédant des noms tous plus farfelus les uns que les autres, certaines lanceront des petits pois, d’autres des arcs en ciel, des clous, de l’eau, des flammes ou tout ce qui est possible et imaginables comme projectiles. Du fun renouvelé, mais hélas, des fois, trouver une arme au nom et l’apparence généreuse ne voudra pas dire une meilleure arme.

    Il est à regretter qu’il n’existe pas de statistiques pour chaque arme. Encore plus regrettable que dans le grimoire du gungeoneer se trouve la description de chaque arme et chaque ennemi.

    Les Boss sont bien foutus aussi, avec des noms traduits de manières à garder tout l’humour des créateurs.

    Vue du dessus et style 2D pixellisées 

    Il est beau ton temple

    Le temple que l’on va arpenter est plutôt sympa et grouille de petits détails. Certainement un des plus beaux jeux du genre avec des décors soignés, un level design bien barré avec des pièces dans tous les coins. Toutefois, on va rencontrer un soucis de lisibilité, les éléments du décor volant dans tous les sens (les bibliothèques au début du jeu…), les loots à ramasser, les projectiles (très) nombreux des ennemis, s’amoncelant à l’écran qui sature très vite. Alors difficulté supplémentaire ou bien mauvaise gestion, le débat est ouvert.

    Pour le reste, un vrai bon travail a été fait pour chaque animation des personnages à l’écran, même les mimiques de leur visage.

    La bande son composée par Doseone est tout simplement jouissive et rend le soft encore plus décalé (bande son disponible sur Bandcamp).

    Les bruitages par contre sont en retrait, souvent répétitifs et pas assez diversifiés surtout pour les armes qui ne sont vraiment pas au niveau des délires de chacune.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Enter The Gungeon de DodgeRoll est un must dans le genre. Malgré quelques petits défauts (lisibilité et les bruitages un peu pauvres), il reste un régal pour les fans du genre. Parcourable à deux en local, une bande son qui déchire et une direction artistique parachèvent ce jeu qui demandera que l’on y consacre du temps si l’on veut en voir la fin !!

    Les plus

    Un Dungeon Crawler sur-vitaminé
    Une direction artistique bien fun qui sent la poudre
    Une bande son au top
    La multitude d’armes démentes

    Les moins

    Bruitages et effets sonores très en dessous du reste
    Manque de lisibilité à l’écran

    En résumé


    Enter The Gungeon par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles