• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps4

    Fenix Furia
    Editeur : Reverb Communications
    Développeur : Green Lava Studios
    Genre : Arcade
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 07 juin 2016
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 14,99€
    Support


    Test Fenix Furia

    Publié le vendredi 10 juin 2016 à 09h43 par ReleaseForBurial - 1656
    Partager sur |

     

    Fenix est furieux !! Fallait pas l’énerver !!

    Sans déc, vous ne seriez pas furieux vous, si on débarquait dans votre village pour l’anéantir sans raison ? En plus, vous seriez l’un des deux seuls survivants, l’autre étant un ennemi mystérieux… Et bien, c’est ce qui arrive à Fenix et c’est pourquoi, il va traverser multitudes de niveaux pour se venger.

    Fenix, pas content !

    La rage, ça vous gagne

    Voilà donc le point de départ de l’aventure de Fenix. Développé par Green Lava Studios et Reverb Inc, Fenix Furia est un jeu de plateforme Die & Retry.

    Fenix est capable de sauter et de dasher. Gameplay minimaliste pour un jeu en 2D dans lequel il va falloir faire usage de ses capacités restreintes pour atteindre la sortie de chaque niveau. L’agilité de notre personnage va être mise à rude épreuve et la construction des niveaux ne va pas être le seul obstacle. En effet, des sortes de blobs en cube fourmillent dans les niveaux, certains immobiles, d’autres se mouvant et gênant le passage de notre héros. Passage au millimètre près, timing parfait, choix des trajectoires et connaissances des niveaux sur le bout des doigts sont impératifs pour venir à bout du jeu.

    Du retro comme on l'aime

    Mourir, recommencer mais pas que

    Se déroulant sur pas loin de 180 niveaux, Fenix Furia ne répète pas pour autant simplement son gameplay simpliste tout au long des niveaux. Des éléments s’ajoutent tout du long et apportent de la variété au jeu. Les changements sont le plus souvent amenés par des éléments du décor. Fenix pourra se laisser glisser sur un mur couvert de lave pour franchir une barrière de glace par la suite ou inversement se laisser transformer en glaçon pour passer à travers des pièges sans encombres. Des systèmes de portails pour rejoindre tel ou tel point feront leur apparition ainsi que d’autres éléments de jeu tout au long du soft, ce qui rend le jeu plus varié et le challenge en constante progression.

    Il ne suffira pas que d’atteindre la fin d’un stage. Fenix devra récupérer un cookie dans chaque niveau ce qui lui fera faire des détours et bien sûr ne facilitera pas sa progression.

    A noter aussi la présence de boss à la fin de chaque monde que visitera Fenix. Même s’ils ne représentent pas un défi insurmontable, ils sont une petite bouffée d’air dans un jeu qui sait déjà se renouveler dans son déroulement.

     

    Comme un air de ressemblance

    Lorsque l’on joue à Fenix Furia et que l’on connaît un peu le style de jeu, on ne peut pas s’empêcher de penser à Super Meat Boy et donc de comparer. En effet, en changeant quelques éléments à récupérer par des pansements et les ennemis par des scies, on se retrouve à faire un peu la même chose. A la différence près que Fenix Furia est un cran plus facile et inégale. Graphiquement plus intéressant et varié,  et se renouvelant plus au niveau de l’approche des niveaux, Fenix Furia offre parfois la possibilité de "contourner" la difficulté grâce à son gameplay et notamment au dash qui permet de passer en force. Attention le challenge n’en est pas pour autant inintéressant mais on peut en quelque sorte gruger le jeu. Ajouter à cela, la largesse des chronos à battre sur certains niveaux feront que les experts comme les novices passeront trop aisément…

    Un petit coup de Dash !

    Une rage toute neuve

    Fenix Furia était déjà sorti sur PC sous le nom Fenix Rage il y a quelques années et pour son arrivée sur console, il s’offre un mode deux joueurs en écran scindé. Le deuxième joueur prend le contrôle the undead et chacun des joueurs devra traverser le plus, rapidement possible le même niveau et en mourant moins que son adversaire. Cette nouveauté est le bienvenu et permet de rajouter du fun à plusieurs autour du challenge déjà corcé du jeu.

    Des minis-jeux viennent aussi compléter le jeu et permettent de mettre à rude épreuve ses capacités à manier au poil Fenix.

    Sur un point de vue technique, Fenix Furia est plutôt bien réussi avec des graphismes colorés et variés suivant le monde traversé. Le gameplay est au top, répondant au doigt et à l’oeil, fluide, ce qui est plus que primordiale pour ce le jeu. Le level design est un poil frustrant avec des niveaux petits et parfois inégaux. Certains se traversent beaucoup trop rapidement et facilement, enlevant un peu du défi qu’est censé apporter ce genre de jeu.

    La bande son est un peu dans le style retro et se prête bien au jeu.

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    Fenix Furia est un jeu qui pourrait bien faire apprécier le genre Plateformer Die & Retry à un public plus large que d’autre beaucoup plus punitifs. Attention, on meurt beaucoup et le défi est bien présent mais certains petits éléments peuvent entacher la difficulté. Avec son gameplay intuitif et les éléments qui s’ajoutent et amènent de la variété à celui-ci, un nombre conséquent de niveaux, son mode deux joueurs et les minis jeux, Fenix Furia est un jeu solide qu’il ne faut surtout pas bouder, même si le genre vous fait un peu peur. Un régal du genre.

    Les plus

    Le genre plateformer die & retry
    La variété du gamplay sur une base simple
    Le contenu conséquent
    Le mode deux joueurs

    Les moins

    Une irrégularité dans la difficulté
    Des niveaux parfois trop petits

    En résumé


    Fenix Furia par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles