• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Impact Winter
    Editeur : Bandai Namco
    Genre : Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 05 avril 2018
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 19,99€
    Support


    Test Impact Winter

    Publié le jeudi 26 avril 2018 à 07h53 par Pilou - 1152
    Partager sur |

     

    Impact Winter est disponible depuis le début du mois sur Playstation 4. Edité par Bandai Namco Entertainment et développé par Mojo Bones, le jeu est sorti depuis quelques mois sur PC et la PS4 a eu le droit à toutes les corrections issues de la version PC. En route pour l’univers apocalyptique d’Impact Winter !

    Un monde sans soleil

    Le jour d’après

    Impact Winter est un jeu de survie et de gestion. Le joueur incarne Jacob Solomon qui vit dans un monde touché par un hiver d’impact suite à la chute d’un astéroïde. Tout est recouvert de neige et Jacob s’est réfugié avec une poignée de survivants dans une église abandonnée. Vous êtes accompagné également par un drone robotique, Ako-light qui capte une étrange transmission annonçant la venue des secours dans 30 jours. Votre but, survivre avec vos quatre compagnons, Wendy, Maggie, Blane et Christophe, durant cette période !


    Jacob ce héros

    Le jeu débute par un didacticiel vous indiquant les principales mécaniques du jeu. Au cours de ce tutoriel, vous êtes vite désigné comme chef par vos compagnons d’infortune. C’est l’occasion de mettre en place votre stratégie de survie. Si vous ne contrôlez que Jacob, les quatre autres PNJ vaquent certes à leur occupation mais vous pouvez leur affecter des activités via le « Bricolage ». Chaque personnage possède une spécialisation, Wendy par exemple excelle dans le cuisine, en lui trouvant certains ingrédients, elle réalisera des petits plats qui augmenteront la barre de faim des membres de l’équipe. En effet, il est impératif que Jacob survive pendant les 30 jours sous peine de Game over et idéalement, il faut finir le jeu avec les quatre PNJ vivant. Pour cela, il faut être à l’écoute de leur demande, gérer au mieux les ressources, protéger l’église, explorer les lieux environnants, alimenter le feu pour ne pas mourir gelé et j’en passe.

     

    La gestion du froid est primordiale

    Jacob, la mère poule

     

    Chaque personnage dispose d’un tableau de statistiques qui fluctuent au cours de la partie. Il faut gérer l’énergie, la faim, la soif, le froid et le moral de chacun. L’énergie diminue en se déplaçant et pour la ré-augmenter, il faut dormir (synonyme de sauvegarde de la progression du jeu). Le froid varie en fonction du feu et le couple faim – soif baissent et se recharge via la consommation de nourriture et de boisson.

    Il faudra malheureusement rationner le tout via la « zone de rationnement » de l’église. On y assigne la nourriture et les boissons aux survivants, élément important lors des départs en expédition. Si les statistiques baissent trop, les PNJ puisent dans ces réserves pour ne pas mourir de faim.

    Enfin, le moral est le reflet de toutes les autres statistiques et il faudra remplir certaines missions ou créer des objets de luxe pour augmenter cette barre.

     

     

    30 jours de nuit

    Pour réduire plus rapidement le chronomètre des 30 jours, Jacob doit glaner des PS. Ces points se gagnent en explorant les zones de jeu à l’extérieur de l’église, en trouvant des objets, en fabriquant d’autres, en aidant des inconnus via des événements. La barre de PS permet aussi de passer des niveaux débloquant des rôles. Ces rôles améliorent la survie de nos personnages. Le premier à être débloqué est le « sommeil lourd » qui permet d’augmenter la barre de moral mais qui réduit la récupération de l’énergie. En effet, chaque rôle dispose d’un bonus et d’un malus associé. On aura par exemple la possibilité de réduire le temps de fabrication des objets via le bricolage, de résister à certaines maladies, à la nourriture avariée, …


    Jacob Glenn Solomon

    La grande partie du temps, Jacob, tel un Glenn, devra arpenter la neige avec son fidèle compagnon robotique pour glaner des ressources. Si certains lieux sont accessibles dès le début, il faudra améliorer son drone et débloquer des objets pour déterrer des ressources bloquées dans la glace ou encore utiliser du C4 pour ouvrir des conteneurs. L’inventaire est également à gérer et il n’est bien évidemment pas infini, il faudra revenir souvent à l’église pour déposer les denrées dans la « zone de stockage ». Les autres PNJ viendront y récupérer les objets pour en fabriquer d’autres. Un conseil, il faut calfeutrer les fenêtres pour éviter que le froid n’entre mais surtout que les pilleurs viennent se servir dans votre butin.

    L'exploration, le job principal de Jacob

    Au final, un bon jeu de survie ?

    Le sentiment de solitude est très bien retranscrit. On évolue dans ce monde et on fait certains choix qui influencent la suite de l’aventure. La rejouabilité y gagne grandement puisque chaque partie sera différente.

    Côté réalisation, le jeu est relativement beau, les décors enneigés, les différents plans dans les lieux fermés, les éclairages sont une réussite. L’aspect cartoon offre une patte graphique unique au jeu.

    On peut reprocher que la police des textes à l’écran et des menus soit trop petite et mériterait un patch pour l’augmenter. L’ambiance sonore et la musique, réalisée par Mitch Murder (Hotline Miami 2) bercent le tout. La maniabilité est parfaite à la Dualshock, c’est intuitif.

    On aurait aimé que les dialogues soient doublés, cette tare accentue l’effet de solitude mais aurait augmenté l’immersion du joueur. On note également des temps de chargements assez nombreux. Enfin, le jeu propose un trophée platine pour les chasseurs invétérés.

     

    Trailer de lancement
    Note du test 7/10En conclusion :

    Impact Winter est un bon jeu de survie avec une gestion d’équipe intéressante. Il s’adresse avant tout aux fans du genre et il faudra plusieurs heures pour avoir accès à tout le potentiel du jeu. Impact Winter change des jeux post apocalyptiques infestés de zombies.

    Les plus

    graphiquement réussi
    une gestion d’équipe
    l’exploration
    la survie
    rejouabilité importante

    Les moins

    la taille du texte
    les chargements

    En résumé


    Impact Winter par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles