ps4

Twin Mirror
Editeur et Developpeur : DONTNOD Entertainment
Genre : Aventure
Etat du jeu : Jeu non disponible
Date de sortie : 2020
Trophées : Oui
Support


Preview : Twin Mirror - une nouvelle aventure narrative de DONTNOD Entertainment
Partager sur
Posté le vendredi 10 juillet 2020 à 17h08 par Pilou

Life is Strange 1 et 2, Vampyr, Remember Me : ces jeux au pedigree français vous parlent sûrement et sont l’oeuvre d’un certain studio parisien, DONTNOD Entertainment. En ce début de vacances estivales, DONTNOD Entertainment nous a proposé un petit Hands-Off de leur nouveau bébé, Twin Mirror qui sera disponible en fin d’année sur PlayStation 4 (Xbox One et PC également) Twin Mirror est le premier jeu où DONTNOD Entertainment possède la double casquette d’éditeur et de développeur. Le studio nous a ainsi permis de découvrir les vingt premières minutes du jeu qui, depuis son annonce lors de l’E3 2018, a bien changé. On vous donne nos impressions sur les premières minutes !

Sam revient au bercail

Twin Mirror raconte l’histoire de Sam Higgs, un ancien journaliste d’investigation qui retourne dans sa ville natale suite à la mort de son meilleur ami, Nick, dans un tragique accident de la route.
Les premières minutes retracent l’arrivée de Sam dans cette bourgade fictive, Basswood en Virginie occidentale. 

A bord de sa voiture, Sam se rapproche de cette bourgade dans laquelle il ne pensait jamais revenir et où il est persuadé de ne pas être le bienvenu. 

Sur fond musical de Sean Rowe (titre. You keep coming alive), Sam observe certains lieux comme une usine où les souvenirs remontent depuis ces nombreuses années. Ce panorama faisant office d’introduction est l’occasion de découvrir l’écosystème du jeu et quelques informations au sujet de notre héros. Mais ne rentrons pas trop dans les détails ! 

Quelques plans plus tard et à quelques encablures de sa destination finale, Sam s’arrête au belvédère bordant Basswood, rappelant de bonnes comme de mauvaises choses. Chemins de randonnées, faune,  toutes les pancartes et informations sont consultables par notre héros. Déformation professionnelle ? Certainement.

Sam rassure

On voit le souci du détail où la narration est au coeur du gameplay. 

Basé sur son vécu, Sam doit affronter les démons du passé mais son ancien travail l’a forgé. Ces premières minutes nous présentent des éléments de gameplay intéressants. 

Le palais mental est un refuge pour Sam. Cette partie de son cerveau lui permet de se remémorer des bribes de son passé. Il se déplace dans une “matérialisation” où il suit un chemin jonché de blocs, chacun correspondant à un souvenir. L’image d’une mine effondrée ? D’un train accidenté ? Un indice sur la suite de l’histoire ? Nous en sommes persuadés !

Sam peut consulter ses souvenirs majeurs. Certains liés au lieu où il se trouve, comme ici, le belvédère de Basswood et plus précisément la longue vue dirigée vers les quartiers de la ville.
On apprend ainsi que Sam voulait demander son ex-petite amie, Anna, en mariage mais elle a refusé. Il s’agit de l’une des raisons de son départ de la ville. 

Lorsque Sam est dans cet abri, il perd toute notion du temps et de la réalité. 

Galerie Twin Mirror
Galerie Twin Mirror
Le palace mental de Sam !

Le menu Pause aide le joueur dans son aventure et dans ses choix. Outre la section “Investigation” qui indique les objectifs en cours. Celle dédiée au “Journal” permet de revoir les différents dialogues passés et le “Memento” tient un registre de tous les éléments découverts en relation avec un personnage que Sam rencontre ou se remémore. 

La séquence suivante nous permet de faire la connaissance avec la nièce de Sam, Joan Waldron, 13 ans et fille de Nick, son meilleur ami décédé. Cette séquence présente les choix de dialogue et leur(s) impact(s) dans la suite de l’aventure.
Occasion de faire la rencontre avec une deuxième particularité de l’esprit de Sam, son double ou alter ego visible uniquement par lui, mettant l’action en pause lors de ces discussions où des choix moraux sont nécessaires et impactent plus profondément les relations entre Sam et les autres protagonistes du jeu, tout comme la direction que prendra le scénario de Twin Mirror. 

Galerie Twin Mirror
Galerie Twin Mirror
La nièce de Sam, Joan et le double ou alter ego de Sam

Plai’Sam’ment

 

Niveau réalisation, la séquence provient d’une version PC, offrant des décors détaillés et des éclairages magnifiques.
Le côté reculé, isolé de cette ville fictive bardée de forêts interminables est très bien retranscrit. Ambiance sonore, animations, palace mental, plans, ambiance thriller et le côté très cinématographique ajoutent du cachet à ce jeu d’aventure. La version originale en anglais et la musique contribuent au côté “métrage” que l’on peut voir par exemple dans les précédentes productions de DONTNOD mais aussi celles de Quantic Dreams.

Note de la preview 5/5
 
En conclusion : On veut en voir plus
 

Ce qu’on a aimé :

  • + Une réalisation accrocheuse
  • + Un début d’aventure qui pousse à la découverte
  • + Les choix moraux
  • + Le Palace mental et le Double, deux éléments du gameplay

 

Doté d’une réalisation solide et très cinématographique, d’éléments de gameplay d’enquête où les choix et la narration sont au coeur de l’aventure, Twin Mirror s’annonce très intéressant. Cette découverte d’une vingtaine de minutes augure du très bon et titille notre curiosité pour découvrir les suites des aventures de Sam. On sent la bonification du studio de production en production. Merci à DONTNOD et au duo Audrey/Clément qui se reconnaitront pour cette découverte.

 

(Re)découvrez le teaser de juin dévoilé lors du PC Gaming Show : 

Image personnalisée de votre compte
Pilou
Responsable / Concepteur / Rédacteur en chef
Fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, j'affectionne les jeux AAA et les jeux où la chair putride est à chaque coin de rue.
articles conseillés par la rédaction