Note du test 7/10En conclusion :

L’arcade et nous, c’est une histoire d’amour sans fin. Et Super Monkey Ball Banana Blitz HD est un membre à part entière de cette famille heureuse. Rapide, parfois bordélique et complètement barré, on retrouve le trip que seul le pays du Soleil-Levant peut nous offrir. A croire que le studio s’en est même approché de trop près tellement la folie est ici synonyme de fun immédiat, de scoring et d’amusement, que vous soyez seul ou à plusieurs. On se surprend à sauter comme un joyeux dans son canapé et à se prendre au jeu, tout en chambrant son voisin qu’on lamine depuis 1 heure dans des mini-jeux rigolos. Une pause salvatrice avant d’assurer la complétion d’un monde où ce cochon de boss nous résiste depuis trop longtemps maintenant! Quel dommage que le contenu ne suive pas, le soft se contentant de s’asseoir sur ses acquis en proposant quelques bonus sans essayer d’étendre la formule. Autant dire qu’il vous faudra réellement approfondir la production si vous comptez l’acquérir, sinon l’addition risque de vous laisser en slip et en colère avec un goût amer en bouche.

Les plus

Concept génial!
Les sensations!
Les Boss!
Le choix des personnages!
Sonic!Sonic les amis!

Les moins

Contenu rachitique.
Un délire qui ne conviendra pas à tous.
Redite pour les joueurs ayant déjà touché à la version originale.

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    NoBloodyKnows


  • ps4

    Super Monkey Ball : Banana Blitz HD
    Editeur et Developpeur : Sega
    Genre : Adresse
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 octobre 2019
    Trophées : Oui
    Support


    Test Super Monkey Ball : Banana Blitz HD

    Publié le mercredi 30 octobre 2019 à 17h48 par NoBloodyKnows - 253 / 0
    Partager sur |

    Vous savez, on ne peut dévoiler les coulisses d’une rédaction si aisément, cela va de soi. Pourtant en ce jour, nous allons entrer dans la confidence: pour vous proposer du contenu, nous devons nous poser des questions existentielles. Ainsi, notre interrogation du jour est sans équivoque: après avoir avoir proposé Monkey King: Hero is back, l’ensemble des jeux de mots concernant les macaques ou autres chimpanzés sont épuisés. Fichtre, Super Monkey Ball Banana Blitz se permet en plus la double-blague faisant référence à la verrine et... à la chanson française pour nous autres, habitants du pays du camembert. C’est qu’ils sont forts quand même! Le pire? Réussir à nous divertir avec un concept aussi simple. Une boule, un singe, une destination. Les amis, glissons tous ensemble dans un univers totalement barré et efficace.

     

    Lio rend autant


    Le concept est simple: pur produit issu de l’arcade, la mécanique vous demande d’emmener votre primate enfermé dans une sphère d’un point A à un point B, le tout en parcourant des obstacles et en évitant de chuter. Le chrono est également votre ennemi et il vous faudra faire face à de nombreux imprévus vous poussant à improviser à de maintes reprises...ou à recommencer du début.

    Point de révolution, ce “remake du remake” ne réinvente pas la roue (oui nous le savons, la boutade est un peu naze!) et conserve la même formule. Dit comme cela, il y a de quoi être inquiet puisque la première itération du titre date de 2006 avec une apparition sur Wii puis sur Vita en 2012. Pour appâter le client, on nous promet des contrôles améliorés (au pad classique), 100 niveaux et divers bonus.
    Plusieurs modes sont disponibles en dehors de l’aventure principale, comme le contre-la-montre qui consiste à ne pas finir dans le vide durant un certain laps de temps et surtout le mode “Decathlon” qui propose d’enchaîner les 10 mini-jeux disponibles et étaler son score sur le net car oui, il y a un classement en multi.

    Vous nous avez bien lu. 10 mini-jeux, soit une division par 5 par rapport à la version originale. D’accord, beaucoup d’entre eux étaient à jeter et ceux qui restent sont une franche réussite promettant de bons moments de poilade seul ou à plusieurs, 3 autres toqués pouvant vous accompagner dans le délire proposé. On passe du lancer de poids au shmup, tout en s’essayant à la course d’obstacles, notre épreuve favorite tant elle nous renvoie dans notre nostalgie avec ce bon vieux Track & Field et son 110 mètres haie mythique. Sur la qualité, rien n’est à redire et tout est bien pensé pour s’adapter à la folie ambiante avec la dose de fun qui va bien. Les développeurs ont pété un plomb et de fait, nous aussi: le temps d’une session, que cela fait du bien!

    Et une fois n’est pas coutume, nous pestons plus sur la quantité insuffisante que sur la qualité bien calibrée. Car forcément, on fait vite le tour de cette option même si on tentera toujours d’améliorer ses scores, histoire de montrer au monde entier qui est le Roi de la Jungle.
     

    Responsive image
    Le concept en une seule image!

    L’Orient baffe Lee


    Ce coup de tronche passé, place à l’aventure principale! 8 niveaux divisés en plusieurs tableaux dont un boss est la conclusion. Avant de vous exposer tout cela, sachez qu’une fois l’écran-titre passé (qui contient une chanson formidable écrite pour les barjots que nous sommes), vous aurez le choix entre 6 personnages (plus un à débloquer, mais pas de panique nous y arrivons!) et selon votre singe, l’expérience sera bien différente! En effet, nos bêtes poilues au design minion et réussi ont 6 attributs échelonnés sur 5 étoiles, comme la vitesse, le saut ou le poids.

    Cela change tout! Vous pouvez être dans une boule rapide et vous envoler dans le décor au premier coup de vent ou au contraire, être une masse qui a cependant du mal à sauter. Tous sont équilibrés, même si nous recommandons fortement Aiai pour ceux qui débutent dans cet univers de dingo! Il est appréciable d’avoir ce choix qui prolonge l’intérêt. Encore une fois, 6 de base cela peut paraître léger, c’est une réalité à ne pas négliger. Néanmoins tout ce beau monde est intéressant à jouer et c’est bien là l’essentiel.

    Dans les faits, rien de plus simple: un point de départ et à vous d’accélérer, ralentir, négocier votre virage ou passer au-dessus du vide, sachant que le titre se fera un plaisir de redoubler d’ingéniosité pour vous envoyer valser à l’horizon. Une fois compris, et les surprises passées, tout cela est bien plus facile et le jeu ne cherche pas à vous punir, même si vous recommencerez souvent certains passages. Car entre les coups de canon, les mobs qui vous poursuivent, les points amovibles ou les rampes absentes sur des boucles étroites, vous aurez plusieurs fois l’occasion d’épuiser vos vies.

    Cependant, les bananes présentes sur les lieux permettent d’en regagner si vous obtenez un lot de 20, et des niveaux bonus sont prévus pour que votre singe soit requinqué! Cela donne aussi une dimension stratégique pour le scoring puisque finir rapidement, c’est bien. Tout ramasser, c’est beaucoup mieux! A vous de mesurer les risques ou de choisir d’en finir rapidement, en empruntant ou en ignorant les chemins alternatifs. Vous êtes seul juge! Cela pousse à retourner chaque tableau, histoire de progresser.

    Et en dépit de l’apparente simplicité du concept, on trouve ça formidable!

    Responsive image
    Un casting initial attachant.

    Lorient Express


    Et plus cela avance, plus la DA devient à son tour complètement tarée, avec une mention spéciale au stage 5 que nous avons adoré. Toujours clairs, les environnements ne vous prennent pas en traître et la physique des boules, volontairement glissante, sera à apprécier correctement. On ne saurait que trop vous conseiller de bien observer la carte de présentation de début de tableau pour anticiper les pièges.

    Autre préconisation: ne cherchez pas à adoucir la sensibilité de la caméra dans les options! Si celle-ci tangue, cela renforce le concept, vous faisant ressentir la vitesse en mettant vos réflexes en éveil pour improviser lors de dérapages incontrôlés. Du coup, jouer ivre paraît bien complexe tellement on ne comprend parfois rien à ce qu’il se passe.Une nouvelle fois, nous aimons beaucoup!

    Et s’il y a bien un autre coup de génie, ce sont les affrontements face aux gardiens de fin de level. Ingénieux, ceux-ci risquent de vous faire râler à de multiples reprises (vos serviteurs ont mangé leurs sticks de manette face au 3ème!) car ils ont une logique à suivre en sus d’un point faible tout petit et parfois difficilement atteignable à cause de l’inertie du jeu. Et comme il peut arriver que plusieurs phases se déclenchent, autant dire que vos nerfs seront mis à rude épreuve. Toutefois, la récompense est gratifiante et on se surprend à retourner leur coller des trempes afin de progresser encore.

    Observer les patterns, laisser passer la foudre, s’éloigner, assurer le timing, le menu est copieux. Nous sommes parfois gavés par les échecs à répétition mais comme pour les apéricubes, pas moyen de s’arrêter.

    Graphiquement soyons honnêtes, ce n’est pas le coup de votre vie. Ce n’est pas impropre, loin de là: les textures sont nettes et l’ensemble bien lisse. Mieux que tout, la fluidité a dégainé et maintient en joue la création de bout en bout! Les sensations demeurent intactes grâce à cette maîtrise technique même si l’inverse aurait été purement scandaleux.

    Enfin, la saucisse bien grasse tendue pour attirer le client provient de la possibilité de débloquer l’icône de toute une génération, à savoir un certain hérisson bleu. Revenant avec un design classique et classieux, vous profiterez bien entendu de la grande vitesse de Sonic et les bananes seront remplacées par les mythiques rings avec les bruitages qui vont bien. Pas de doute, c’est bien adapté au support. Vous pourrez aussi déverrouiller quelques costumes sympathiques pour les protagonistes du casting. Dispensable certes mais agréable.

    De quoi faire repasser à la caisse ceux qui auraient déjà goûté au plat? Assurément non. Mais un pur bonheur pour les novices.

    Responsive image
    Un premier boss abordable pour bien saisir la méthodologie.

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test Super Monkey Ball : Banana Blitz HD - 6 minutes de lecture