• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps3

    Of Orcs And Men
    Editeur : Focus Home Interactive
    Développeur : Cyanide-Studio
    Genre : RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 11 octobre 2012
    Trophée Platine 1 Trophée Or 2 Trophée Argent 12 Trophée Bronze 31 | Trophée Secret 0
    46 trophées au total

    Support


    Test Of Orcs And Men

    Publié le jeudi 25 octobre 2012 à 22h51 par ReleaseForBurial - 2037
    Partager sur |

    Visite guidée...

    Voilà le joueur parti pour assassiner l'Empereur, switchant entre les deux créatures d'une simple pression sur triangle. Ça change donc d'avoir à l'écran les espèces généralement annihilées par les humains. Cette fois-ci, ce sont bien eux qui vont prendre cher. Nos deux compères sont graphiquement réussis. Les détails ne manquent pas, chaque aspect physique, muscles et peaux sont vraiment détaillés. On ne trouvera pas ce soin sur tous les personnages rencontrés, hélas. L'animation d'Arkhaïl et Styx est plutôt réussie, le level design est soigné mais pas assez varié. A noter quand même quelques beaux moments comme sous la pluie ou encore les passages de nuit.

     

    Une parfaite démonstration du lancer de gobelin de la part d'Arkhaïl

     

    Certaines textures sont faiblardes lorsqu'on s'en approche mais l'ensemble reste au dessus de la moyenne. Par contre, on serait en droit d'attendre de ce style de jeu un monde plus ouvert, dans lequel s'échapper et fouiner loin des objectifs principaux, mais non, on enchaîne les couloirs, les niveaux dans des villages où les murs invisibles et les culs de sac sont bien là pour rappeler qu'il n'y a rien d'autre à faire que remplir l'objectif demandé. Et ça se répète à chaque niveau. Les “quêtes” se résument à traverser une petite map où il sera impossible de se perdre “grâce” aux couloirs, en enchaînant combat après combat. Bref, rien de bien enthousiasmant. Même si l'histoire et ses rebondissements (peu nombreux vu le peu de personnages rencontrés) donnent envie de continuer, le côté répétitif du déroulement des niveaux plombe inévitablement l’ensemble.

     

    Oulala...si le poing atteint sa cible, ça risque de faire très très mal !!!

    On se tape dessus, mais chacun son tour ! Ok ?

    Of Orcs and Men pourrait être un simple mélange de beat'em all et de RPG. Mais le jeu prend une dimension stratégique lors des combats. En effet, le joueur en appuyant sur la touche L1 ou R1, figera le temps et pourra prévoir sa suite de coups offensifs ou défensifs. Lorsqu'il accomplira cette action, le joueur fera apparaître un menu circulaire avec la panoplie de coups disponibles. Trois roues successives apparaîtront, une pour les coups offensifs, une pour les coups défensifs et une pour les coups spéciaux. Le joueur pourra programmer jusqu'à quatre coups et les annuler au cours de la séquence si besoin est.

     

    Alors si présenté sous cet angle, ça semble génial, dans la réalité, c'est une calamité. La faute a une IA en carton et aussi à une gestion des collisions catastrophiques. Les coups semblent tomber à côté ou sont la plupart du temps parés, Arkhaïl et Styx étant incapables de bouger en donnant les coups, encaissant des dégâts de la part des ennemis qui eux aussi ne semblent pas les atteindre. On a beau avoir un sort permettant de ressusciter son compagnon lorsqu'il tombe, comme on est planté dans le sol lors de l'incantation, les ennemis en profitent pour s'acharner sur le protagoniste encore debout. Le joueur n'aura d'autre solution que de switcher pour le personnage ressuscité qui devra à son tour, la plupart du temps, ramener l'autre à la vie.

     

    C'est donc laborieux et rageant. On a beau planifier ces phases de combat, le joueur se retrouve systématiquement à gérer tous les ennemis d'un bloc, ces derniers formant à chaque fois un piège mortel autour de nos comparses à la peau verte. On regrette donc l’absence d’un système plus classique mais qui serait plus jouissif aussi. Comme quoi innover n'est pas toujours signe de réussite.

    En vert et contre tous !

    Le jeu possède les éléments classiques du RPG comme le menu avec les caractéristiques telles que Force, Endurance, Esprit et Agilité. Les passages de niveaux permettront seulement d'ajouter un point à l'une ou l'autre de ces compétences. Cela se passera à l'identique pour les coups. On achètera ou améliorera tel ou tel coups et c'est à peu près tout. Côté inventaire, on ne récoltera pas grand chose, les coffres étant rarissimes et les loots inexistants. En dernier lieu, on trouvera la carte du passage dans lequel on se trouve actuellement.

    Le Buddy Trailer illustre parfaitement l'originalité du "couple" Arkhaïl & Styx

     

    Note du test 5/10En conclusion :

    Cyanide et Spiders ont tenté de créer un jeu qui sort des sentiers battus. Hélas, ce n\'est pas une réussite. Le système de combat au coups par coups, la gestion des collisions à côté de la plaque, l\'IA en carton et les niveaux ultra dirigistes finiront d\'achever les plus braves. Seuls subsisteront ceux qui auront envie de tenter l\'aventure jusqu\'au bout pour découvrir la fin. Dommage, car les graphismes et la bande son étaient réussis, avec surtout ce duo Arkhaïl / Styx qui laissait présager d\'un bon moment, mais on laissera vite de côté le soft.

    Les plus

    Le duo Arkhaïl/Styx.
    Le modeling des deux héros.
    La bande son.

    Les moins

    Le système de combat.
    L'effet couloir du jeu.
    L'IA catastrophique.
    La gestion des collisions.

    En résumé


    Of Orcs And Men par Rating: 5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles