• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps3

    Rambo : The Video Game
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Reef Entertainment
    Genre : Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 20 février 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 8 Trophée Argent 3 Trophée Bronze 16 | Trophée Secret 0
    28 trophées au total

    Support


    Test Rambo : The Video Game

    Publié le lundi 24 mars 2014 à 08h03 par ReleaseForBurial - 1536
    Partager sur |

     

    "Rambo est mort et c'est une bonne chose". Ces mots utilisés dans l'intro du jeu résonnent aux oreilles du testeur que je suis.

    Pourtant Dieu, qui est américain bien sûr, m'en soit témoin, Rambo je l'aime. Il a vu la guerre Rambo, il a connu le Vietnam, il a connu un retour à la vie difficile... Rambo ce mal-aimé...

    Alors voilà, pourquoi diable j'ai l'impression de salir sa mémoire à l'écriture de ces lignes alors que je devrais être fier de parler encore une fois de lui ?

    Et bien parce qu'on l'a sali, on a entaché le mythe, bafoué la mémoire d'un soldat comme on n’en connaîtra plus. Le héros que l'on mérite, et non pas celui dont on avait besoin... Pardon je m'égare.

    Bon, je l'admets, j'en rajoute un peu, mais il faut avouer que ce Rambo a de quoi surprendre.

    Rambo ce héros

    Rambo The Video Game reprend sur 3 chapitres, les grands événements des 3 premiers épisodes cinématographiques. Jusque là, rien de grave. Une vingtaine de niveaux plus ou moins se succèdent. En fait, ce sont des tableaux dans lesquels on va revivre le fil de l'histoire de John. Que ce soit l'évasion du camp au Vietnam ou les assauts en Afghanistan, tous les grands moments y passent et limite on pourrait dire que l'expérience s'annonce sympa... Mais hélas, il faut être honnête, le reste ne tient pas la route.

    La guerre c'est pas rigolo

    Rambo est un jeu de tir en vue subjective (FPS) en mode arcade. Je ne sais pas si vous vous souvenez de ces bornes d'arcades (on y a tous dépensé une fortune), qui proposaient des FPS comme les House of Dead dans lesquels on ne faisait que viser et tirer car on avait pas de pad pour se déplacer, et bien Rambo en est inspiré. Pas de déplacements donc si ce n'est ceux gérés par le jeu. On avance tableau après tableau dans un niveau, après en avoir vidé les occupants.

     

     

    Pour cela, on a un arsenal pas très étendu et on vise surtout avec le joystick droit. Pas facile, même si on peut régler la sensibilité, on n’a pas là une visée extra et on se retrouve souvent hors écran. Ensuite, on recharge, on se planque avec le joystick gauche dans les coins où l'on peut et voilà. Il faut canarder.

    Cela pourrait être sympa mais hélas, sur console de salon et avec une manette en main, c'est moins fun qu'avec un fusil ou un pistolet. Et puis, la technique n'aide pas.

    Il a vieilli Rambo

    Alors côté technique, on fait un méchant retour en arrière. Les graphismes sont moches, bien en dessous de ce que la PlayStation 3 peut livrer, et même sur PlayStation 2 d'ailleurs. On sourit puis finalement, en avançant dans le jeu, on est consterné par la pauvreté des modélisations des personnages, des textures qui font mal aux yeux et l'aspect minable que cela donne au produit fini.

    Et puis, on peut rajouter encore à cela une I.A. même plus en carton, mais carrément déconcertante. Tous les ennemis tirent quasiment en même temps et rechargent ensemble, ce qui fait que l'on a juste parfois à attendre le bon moment pour les aligner tous d'un coup...

    Rambo - une machine de guerre !

    Pourquoi ? Mais pourquoi ?

    On peut se poser des tas de questions quand à la légitimité du jeu. Tant de mauvais points mis en avant et pourtant, on se laisse un peu prendre au jeu. Moi je me suis surpris à continuer d'avancer. Les raisons ? Pas sûr, mais il y a un côté rétro (qui n'était pas tant désiré à mon avis), qui fait que l'on s'attache au jeu. D'abord, son héros, John Rambo qui est un personnage incontournable du cinéma des années 80, avec lequel beaucoup d'entre nous ont grandi, et il y a toujours ce petit côté nostalgique de ce genre de jeu. Et puis, si on ne prend pas le jeu au sérieux, il peut s'avérer être un défouloir qui nous en fera suer en mode difficile. Bref, des petits détails qu'il ne faut jamais négliger.

    Note du test 3/10En conclusion :

    Que dire à part que Rambo The Video Game est un jeu qui n\'aurait peut être pas dû voir le jour. Enfin, pas à cette époque. Car oui, il n’est pas beau et accumule beaucoup de défauts, mais comme expliqué précédemment, il peut s\'inscrire dans une logique un peu rétro, voir caricaturale d\'une époque qui comptait des jeux et des héros de ce style.

    Les plus

    Pas grand chose, à part l'attachement que l'on pourrait avoir pour ce style de jeu et John Rambo

    Les moins

    Technique à la ramasse
    Graphismes hideux
    Et bien d'autres...

    En résumé


    Rambo : The Video Game par Rating: 3 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles