• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps3

    Splinter Cell Blacklist
    Editeur : Ubisoft
    Développeur : Ubisoft Toronto
    Genre : Action | Infiltration
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 22 août 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 2 Trophée Argent 10 Trophée Bronze 35 | Trophée Secret 11
    48 trophées au total

    Support


    Test Splinter Cell Blacklist

    Publié le mardi 10 septembre 2013 à 21h00 par Pilou - 2633
    Partager sur |

     

    Disponible depuis le 22 août sur Playstation 3, Splinter Cell Blacklist est le sixième épisode de la série même si Splinter Cell : Conviction n’est jamais sorti sur Playstation 3. Ce nouvel opus est-il à la hauteur ? Réponse dans ce test.

    Sam en plein interrogatoire

    La Blacklist est lancée

    Développé par Ubisoft Toronto, Splinter Cell Blacklist prend place quelques temps après SC Conviction. Revenu à la vie civile, Sam Fisher tente de remettre de l’ordre dans sa vie. Mais un groupe terroriste se faisant appelé les Ingénieurs ne l’entend pas de cette façon. Il lance une attaque d’envergure contre les Etats-Unis : la Blacklist. Si les Etats-Unis n’enlèvent pas leurs troupes aux quatre coins du monde, des attaques seront lancées contre les centres névralgiques de la superpuissance. En blessant son meilleur ami, Vic, lors de la première attaque terroriste, notre bon vieux Sam revêt sa combinaison furtive, ses lunettes et reprend du service. Il se retrouve à la tête de l’agence Echelon 4 à bord d’un avion high tech : la Paladin. Ce dernier l'emmènera aux quatre coins du monde pour démanteler le groupuscule et endiguer la menace. A ses côtés, Charlie Cole, un hacker de génie, Grims, la coordinatrice des opérations et Briggs un officier de la C.I.A. l’épauleront tout au long du jeu.

    La Paladin, le Q.G d'Echelon 4

    Sam excite

    Sam voyagera vers de nombreuses destinations : usine désaffectée, complexe gazier, village en Irak, Benghazi, … Ces différents lieux offriront une grande variété de phases de gameplay. L’une des grandes nouveautés de la série réside dans la façon de jouer. Trois styles de jeu sont possibles. Le style Fantôme est certainement le style le plus difficile à réaliser, il consiste à ne pas se faire repérer et à utiliser des techniques non létales pour avancer dans le jeu. En opposition au style Assaut qui demande au joueur de ne pas faire dans la dentelle, le combat de face est de rigueur. Enfin le dernier se prénomme Panthère, il s’agit d’un condensé des deux autres, il faudra rester silencieux tout en exécutant les ennemis au corps à corps.

    Un système de scoring basé sur les trois styles de jeu, les chemins cachés et le temps utilisé pour terminer le niveau offriront de précieux dollars et sa position parmi le classement mondial. Une autre rentrée d’argent se fera par la réalisation de défis. Des défis quotidiens et quelques 150 défis sur le long terme seront présents. Éliminer trois ennemis avec une grenade à gaz, faire X morts avec telle arme, réaliser une suite d’éliminations furtives sont un bref exemple des challenges proposés.

    L'IMS qui permet de choisir sa mission

    Splinter Cell Blacklist offre une personnalisation assez importante de Sam. Celle-ci permet d’adapter le personnage au style de jeu choisi par le joueur. Pour les styles Fantôme et Panthère, on préférera utiliser les IEM adhésives, les caméras et émetteurs glue et le pistolet Taser pour maîtriser les ennemis silencieusement. Mines, grenades incendiaires et autres armes mortelles seront employées dans le style Assaut.

    Le jeu introduit (comme dans Splinter Cell Conviction) également le “Mark & Execute”, une mise à mort rapide de plusieurs adversaires. Après un certain nombre d’éliminations, la capacité se débloque et il est possible de marquer une série de cibles avec la touche R2 et de déclencher via la touche Triangle, une exécution multiple automatique. C’est propre, précis et sans bavure ! Même chose pour les cadavres, il faudra bien faire le ménage et les dissimuler sous peine d’affoler les gardes. L’I.A. est assez variable. Elle sera très incisive lors de certaines situations alors que dans d’autres cas, les ennemis ne réagiront pas.

     

    Il est à souligner que l’immersion est accrue par l'interaction entres les différents mode de jeu. Je m’explique, dans la plupart des jeux, le solo, la coopération et le multijoueur sont généralement scindés et indépendants. Dans Splinter Cell Blacklist, il n’en est rien. Tout est réuni au sein d’Echelon 4 dans le Paladin. L’interface de Mission Stratégique ou IMS, une mappemonde permet de sélectionner à sa convenance les niveaux solos, coopératifs et multijoueur. On a accès à tout au même endroit et l’argent engrangé est mis en commun.

    Sam peut se déplacer entre chaque mission à bord du Paladin et y rencontrer les membres de son équipe. En parlant à Charly, il sera possible de personnaliser l’équipement de Sam en solo moyennant quelques dollars mais également en multijoueur. On pourra ainsi obtenir de nouveaux gadgets, des éléments à installer sur les armes : viseur point rouge, balle creuse, taille du chargeur … qui influenceront sur la puissance, la précision, la portée et le contrôle de l’arme. On pourra également modifier la combinaison de Sam en fonction du style de jeu privilégié. Meilleure protection, meilleure discrétion, à vous de choisir ! C’est aussi à cet endroit qu’on pourra  créer ses classes pour le mode Espions vs Mercenaires. Les dollars acquis pourront également être dépensés avec Grim dans l’amélioration du Paladin.

    Chaque évolution possède deux niveaux. L’upgrade du cockpit par exemple ajoute des capteurs pendant une mission qui détectent les forces ennemies en présence. La niveau 2 donne leur orientation sur la map. On pourra améliorer la régénération de la vie, l’ajout d’emplacements d'équipements et la personnalisation du matériel, le déblocage d’armes au marché noir.
    En parlant à Briggs, on pourra avoir le détail des statistiques et de l’avancement des défis du personnage. On pourra également accéder aux missions en coopération qui mettent en scène Sam et Briggs.

    Sam et Briggs dans une mission en coopération

    Merci l'oncle Sam

    Il faudra environ 10-12h pour faire un premier run du jeu. Plusieurs niveaux de difficulté sont présents. Pour le dernier niveau “Perfectionniste”, où le “Mark & Execute” est absent et les lunettes sonar ne permettent pas de voir au travers des murs, l’infiltration y sera plus ardue. Ajoutez à tout cela une rejouabilité conséquente des niveaux en fonction des trois styles de jeu, les clés usb à ramasser, les ordinateurs à pirater et les ennemis recherchés à appréhender, le solo est déjà bien fourni.

    Les niveaux en coopération jouables en écran partagé, entre amis ou en parties libres, ajoutent également quelques heures au compteur. Comme en solo, les niveaux sont extrêmement bien ficelés et la coopération est bien mise en avant. Des passages ne pourront être franchis que lorsque les deux joueurs seront réunis. Des chemins différents se recoupantsont également de la partie et certains passages rappelleront les opérations spéciales d’un certain Call of Duty.

    L’autre gros morceau du multijoueur est sans conteste le mode “Espions Vs Mercenaires” accessible également dans l’IMS. Initié il y a pratiquement dix ans dans SC Pandora Tomorrow, le mode revient en version améliorée. Disponible en 2vs2 ou 4vs4, il oppose une équipe d’espions évoluant dans les niveaux à la troisième personne, à celle de mercenaires armés jusqu’aux dents et employant la vue FPS. Les espions devront pirater des terminaux alors que les mercenaires devront les empêcher de s’emparer des données. Après avoir pirater un terminal, l’espion doit rester dans une zone prédéfinie pour télécharger les données. Débute alors le jeu du chat et de la souris. Au bout de dix minutes, les équipes changent.

    Le 2vs2 s'accommode plus à une partie rapide sans choix d’armes et équipements alors que le 4vs4 permet d’utiliser les personnalisations des classes faites à bord du Paladin. Pour une fois, le multijoueur n’est pas anecdotique et devient très addictif.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Splinter Cell Blacklist apparaît comme un jeu complet, doté d’une durée de vie assez conséquente pour ce type de jeu. On appréciera l\'interaction entre le solo, les missions coop et le multijoueur via le Paladin. Les gadgets et la personnalisation sont légion et la réalisation générale, la conception des niveaux sont une réelle plus-value. Le mode Espions vs Mercenaires est très attrayant et occupera le joueur pendant plusieurs heures.

    Les plus

    les trois styles de jeu
    la personnalisation
    l’immersion accrue grâce au Paladin
    le coop et le mode Espions vs Mercenaire au poil

    Les moins

    l’I.A. en dents de scie

    En résumé


    Splinter Cell Blacklist par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles