• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps3

    MUD : FIM Motocross World Championship
    Editeur : Black Bean Games
    Développeur : Milestone
    Genre : Course | Arcade
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 07 septembre 2012
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 2 Trophée Argent 10 Trophée Bronze 38 | Trophée Secret 3
    51 trophées au total

    Support


    Test MUD : FIM Motocross World Championship

    Publié le dimanche 23 septembre 2012 à 17h22 par ReleaseForBurial - 2284
    Partager sur |

    Venir à "boue" des épreuves. Le mode Mud World Tour semble être un peu plus consistant. On propose au joueur d'incarner un "héros" auquel on va pouvoir attribuer des points de compétences et des équipements. Cela semble déjà plus intéressant. Mais bon, là aussi, on se retrouve vite limité. On a le choix entre quatre héros, dont trois qu'il va falloir acheter. Et ça coûte cher. Pareil pour les compétences. Divisées en quatre catégories, il y a le choix entre l'endurance (qui prolonge l'effet des boissons énergisantes, boissons qui servent en fait de boost au pilote), l'instinct pour gagner plus de boost grâce aux figures, l'agilité pour un meilleur pilotage de la moto et enfin la force pour une meilleure adhérence. Il va falloir mettre la main au portefeuille pour se payer les améliorations. Et donc enchaîner les courses et autres épreuves d'éliminations ou encore concours de figures pour s'alourdir le porte-monnaie. A cela s'ajoute aussi les équipements aux couleurs de différentes écuries, constructeurs et équipementiers. Eux aussi payants et finalement, on ne voit pas réellement la différence sur les "attributs" que ceux-ci nous offrent. Bref, de l'esbroufe pour pas grand chose, et au début, on se refait pas mal de fois les mêmes épreuves car celles-ci sont également payantes si on veut les débloquer.

    Comment j'lui ai mis la misère sur la bosse...!!!
     

    Ça c'est du scrub ! Mais gare à la réception

    De la boue plein la visière. Bon, qu'en est-il alors du jeu ? La prise en main est rapide. R2 pour accélérer, L2 pour freiner. Voilà pour les basiques. Ceux qui auraient pu attendre une simulation vont être déçus. MUD est orienté arcade. Le gameplay est light, à part une touche pour le boost (Carré) et une pour les scrubs (Croix). Les scrubs permettront au joueur, s'il exécute la cascade correctement, d'accroître sa vitesse quelques instants à l'atterrissage. MUD semble cibler le fun avant la prise de tête et si on opte pour ce point de vue, alors le jeu réussit son coup en grande partie. Il ne va pas falloir être né une manette entre les mains pour rider dans la boue, même s'il ne faudra commettre aucune erreur et connaître les circuits si on veut remporter la course, surtout lorsqu'on augmente la difficulté. Pour la conduite certains rageront lors des virages durant lesquels la moto peut vite partir en travers. Du côté des figures, il faudra retenir et enchaîner les séries de touches.

    Est-qu'on en voit le "boue" ? Lorsqu'on attaque le côté technique de MUD, là aussi, on est un peu déçu. Loin d'être moche et de faire mal aux yeux, le jeu nous rappelle un peu plus l'époque de la PlayStation 2. Même si les douze circuits officiels ont des "personnalités" propres à la région visitée, les décors restent assez similaires. Les pistes sont balisées par les panneaux des sponsors, les plots de sécurité et autres éléments de pubs. Pour la météo, bien que le ciel puisse tourner à l'orage, l'impact sera nul, pas une goute de pluie ne viendra perturber les courses. Les décors ne sont pas très fins. On a vraiment l'impression d'être à une autre époque. Dommage car le cadre naturel de ces courses aurait pu être mis plus en avant. Quant au sol, la boue, grosse déception. Ce n'est pas très joli, ça manque de vie, ça bouge pas, la piste ne se transforme pas malgré le passage d'une vingtaine d'engins dessus. Pas de projections non plus.

    Encore une fois donc, le jeu aurait pu s'envoler mais la moto a du mal à s'élever. Les bas-côtés restent désespérement vides. Pas de foule, donc pas de mouvements. Pas d'éléments perturbateurs, à peine un personnage gonflable qui s'agite de temps en temps. La modélisation du pilote et de la moto sont correctes. L'animation n'est pas mauvaise même si la moto et son pilote sont un peu raides. Les autres pilotes autour seront eux aussi sans âme, se comportant tous exactement de la même manière. Pour finir, côté ambiance sonore, la bande son se compose d'une douzaine de morceaux de rock assez burnés, mais qui fatiguera vite les non initiés au genre ou lasseront par le côté répétitif des chansons. Et les bruitages, du côté des motos, il n'y a pas grand chose à dire vu que ce style de machines n'est pas réputé pour ses qualités musicales.

    Quelques instants de gameplay avec le trailer de lancement
     

     

    Note du test 5/10En conclusion :

    Au final, malgré les critiques, on en arrive à se dire que le jeu n\'est pas mauvais, mais juste non abouti. Il y a plein de bonnes intentions, comme le fait de choisir d\'améliorer telle ou telle compétence, de choisir ses sponsors et son écurie, et de concourir pour un championnat très spectaculaire, ainsi qu\'un multijoueur où l\'on peut s\'affronter sur les pistes du jeu, hélas, tout cela n\'a pas été assez soigné et développé. Milestone a donc produit un jeu moyen qui aurait amplement mérité d\'être pouponné et amélioré avant d\'être lâché sur le marché.

    Les plus

    − Un jeu de motocross orienté arcade, à la portée de tous les niveaux de joueurs.− Des tracés sympa.− L\'animation fluide durant les courses.

    Les moins

    − Un manque flagrant de finition.− Trop peu de circuits (seulement 12).− Des graphismes pas au top.− Une gestion du pilote archaïque.

    En résumé


    MUD : FIM Motocross World Championship par Rating: 5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles