• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Destiny
    Editeur : Activision Blizzard
    Développeur : Bungie
    Genre : FPS | Jeu de Rôle
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 09 septembre 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 2 Trophée Argent 13 Trophée Bronze 26 | Trophée Secret 0
    42 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test Destiny

    Publié le mardi 23 septembre 2014 à 20h40 par Pilou - 3116
    Partager sur |

     

    Le studio Bungie a débuté “son épopée vidéoludique” dans les années 90 avec la série Marathon, premier FPS de la société ou encore Myth, un jeu de stratégie en temps réel apprécié des joueurs PC. Mais c’est surtout avec le rachat par Microsoft en 2000 du studio et la série Halo que Bungie est devenu extrêmement connu. Aujourd’hui, Destiny s’est associé à Activision Blizzard pour nous proposer un tout nouveau projet d’envergure : un MMO FPS du nom de Destiny, disposant d’un budget colossal de 500 millions de dollars, du jamais vu pour un jeu vidéo !

    Après une alpha puis une bêta plus que motivantes accompagnées d'une petite installation de 16Go, place à l’univers de Destiny. Destiny est donc un FPS futuriste, un sujet apprécié par Bungie, où le joueur évolue dans un monde ouvert ou MMO. Réussite ou non, voici notre avis sur la question après 15 jours de jeu.

    Le passereau permet de se déplacer plus rapidement

    L’univers de Destiny

    Destiny propose un scénario plus que classique. L’arrivée du Voyageur (une sphère blanche immense) et de ses technologies avancées ont permis aux humains de coloniser les planètes et astres voisins :  le grand Âge d’or. C’est ainsi que la Lune, Mars et Vénus se sont vues occupées par l’homme. Mais comme il fallait s’y attendre, le bien et le mal finissent toujours par s’affronter. Le Voyageur s’est finalement fait rattraper par son ennemi éternel, les Ténèbres, qui a conduit l’Humanité à sa quasi destruction ainsi que ses races alliées : les Exos et les Eveillés. Sauvés in extremis par le Voyageur, les derniers survivants ont érigés sur Terre à proximité du sauveur, la Tour, dernier bastion des Gardiens, les protecteurs de ce monde en proie aux Ténèbres.

    Le joueur incarne donc l’un de ces Gardiens, détenteurs de certains pouvoirs du Voyageur...

    Les trois classes réunies !

    En route pour sa destinée !

    Avant de rentrer dans le vif du sujet, pour jouer à Destiny, il est indispensable d’avoir une connection internet sous peine de rester bloquer sur l’écran d’accueil. Après cette formalité, la première mission consiste à choisir la classe de notre personnage. Comme dans la bêta, trois classes sont disponibles : le Titan, l’Arcaniste et le Chasseur, disposant chacun de deux sous classes ou doctrines. Le Titan débute le jeu avec la doctrine Assaillant et dès le niveau 15, il pourra choisir celle du Défenseur. L’Arcaniste aura le choix de la voie Abyssale et un peu plus tard le Chant solaire alors que le Chasseur pourra être Pistolero puis Epéiste.

    Après ce choix, place à la personnalisation du visage de notre Gardien, un premier élément provenant du MMO. On pourra ainsi choisir la race entre Humain, Exo et Eveillé, viendra ensuite le choix du sexe, les cheveux, la couleur des yeux, peau, cheveux, … En fin de compte, on aurait aimé avoir un peu plus d’éléments personnalisables même si notre frimousse n'apparaît que lorsque l’on est dans la Tour. Le reste du temps, un joli casque viendra la masquer. Mais lui et d’autres pièces d’armure modifieront également notre aspect pour nous rendre unique sur le champ de bataille.
    Après cette personnalisation, le joueur débute l’aventure en étant ramené à la vie par un Spectre, une entité née du Voyageur, alliage de lumière et de mécanique. Il nous sert de guide et ne nous quittera plus jamais pendant notre épopée. Nous nous éveillons donc dans le Cosmodrome de la Vieille Russie qui a servi lors de l’Âge d’or à la conquête des planètes proches. Cette zone est infestée de Déchus, une race extra-terrestre décidée à vous traquer. Cette première mission est l’occasion de récupérer une arme et notre vaisseau, vital pour le voyage entre chaque zone de jeu.

    Une élimination à l'arme blanche ne fait pas de mal

    Un FPS soupoudré de MMO avec...

    Après plusieurs heures de jeu, certaines références nous viennent à l’esprit, Destiny nous fait tout de suite penser à Halo mais également à Borderlands, Killzone, Star Wars et même Diablo pour le loot. Mais le jeu va encore plus loin et Bungie nous offre un univers convaincant et ultra travaillé. Même s’il est avant tout un FPS, et croyez moi le savoir-faire de Bungie en la matière est bel et bien là, proposant un jeu accessible et nerveux, intuitif et très bien conçu, Destiny dispose d’une partie MMO un peu limitée. Le joueur doit faire évoluer son personnage tout au long de l’aventure. La campagne solo est imbriquée dans l’expérience multijoueur. C’est d’ailleurs pour cela que le 100% connecté est obligatoire. Il est ainsi possible de réaliser les missions Histoire en coopération via une escouade pouvant aller jusqu’à trois joueurs. L’univers (pour l’instant) de Destiny se compose de la Terre, la Lune, Mars et Vénus. Le choix de missions se passe en orbite et le joueur pourra sélectionner la zone qu’il désire rejoindre grâce au vaisseau récupéré lors de la première mission. Sans aucune autre utilité, la séquence de voyage en vaisseau fait office de loading, plaisante au début mais qui deviendra vite rébarbative. (chargements un peu longs)

     

     
    La Tour avec ici la salle de l'avant-garde

    ...des missions à réaliser en solo ou à plusieurs mais...

    Chaque planète propose des missions solo, d’exploration, d’assaut se jouant à plusieurs en coopération. Chaque mission est classée selon une difficulté et les récompenses pouvant être obtenues : gain d’EXP, objets récupérés, améliorations, ...

    La section Épreuve, se trouvant à part, se cantonne au multi compétitif où douze joueurs pourront se disputer la victoire. Très classique, cette section permet de jouer à des modes comme le combat à mort en équipe, objectifs en équipe, … Le multijoueur compétitif reste important dans la progression du joueur puisque qu’il octroie de l’équipement mais également des Écus de l’Épreuve, monnaie d’échanges (disponible au niveau 18) permettant d’acquérir des équipements légendaires à la Tour. Même chose pour les Ecus de l’avant-garde que l’on gagne lors des assauts.


    … Les interactions sociales restent trop limitées

    La Tour est le passage obligé aux Gardiens. Dans cette zone, le joueur passe à la vue à la troisième personne et il pourra se rendre auprès de plusieurs PNJ. Il pourra y récupérer des contrats, source d’expérience et de réputation. Il fera la rencontre avec d’autres Gardiens. La Tour permettra également de stocker ses équipements dans le coffre, un peu comme dans Diablo qui est commun à tous ses personnages créés. La Tour regorge de marchands, où l'on pourra y acheter armes, munitions et pièces d’armures, vaisseau et passereau (le landspeeder de Destiny qui permet de se déplacer plus rapidement dans un niveau) grâce aux Lumens et Écus fraîchement gagnés. Certains objets devront être identifiés chez le Cryptarque pour les porter.
    Le loot est l’un des meilleurs aspects MMO de Destiny. Le joueur sera à la recherche perpétuelle des meilleurs armes et pièces d’armure qu’il pourra améliorer. On reprochera par contre au jeu de limiter la communication. Hormis le micro entre les membres de l’escouade et quatre malheureux mouvements (s'asseoir, danser, saluer et monter du doigt), aucun autre moyen pour communiquer est disponible. Car même si la coopération est de mise, un chat voire même la possibilité de parler avec des joueurs se tenant à proximité aurait été le bienvenu.

    Pour revenir au loot, c’est pareil, aucun échange n’est possible entre les joueurs, on se sent isoler. D’un autre côté, former une escouade est une chose aisée et se réalisera en quelques clics.

    Sniper de loin, un must !  

    Bungie nous en met plein la vue

    En plus de la maîtrise indéniable du sujet : le FPS futuriste, Bungie nous offre ici un jeu magnifique. Chaque planète est un régal. Les sols dévastés de la vieille Russie en passant par la surface désertique de la Lune, les terres ocres de Mars et la jungle luxuriante de Vénus nous transportera dans l’univers imaginé par Bungie. On n’hésitera pas à s’arrêter quelques secondes pour admirer ces différents paysages. La modélisation des personnages et ennemis est également excellente. Le jeu tourne en 1080p couplé à une fluidité exemplaire. La musique de Marty O’Donnell, auteur/compositeur des jeux Halo, nous transporte dans cet univers futuriste.

    Enfin le jeu sur PS Vita est très jouable et agréable via la fonctionnalité Remote Play, l’application compagnon pour les casques-micros officiels de Sony se voit également doter d’un profil Destiny et pour suivre sa progression, les échanges avec son clan, une application mobile/tablette est disponible.


    Quel avenir ?

    Destiny est parti pour proposer assez souvent de nouveaux éléments. Depuis la semaine dernière, le premier Raid : Caveau de Verre est disponible pour les Gardiens de niveau 26 et plus. Cette semaine, l’événement “The Queen’s Wrath” débute et propose de nouveaux loots. Un Season Pass est également présent sur le Store et contiendra deux extensions ajoutant tout un tas de nouveaux éléments d’histoire, d’équipements et mode de jeu multijoueur. Enfin, de nouvelles zones de la Tour vont bientôt ouvrir leurs portes. On est confiant quand à l’évolution du monde de Destiny, nouvelles destinations en vue ? Espérons le !

    Trailer "Devenez une légende"

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Avec Destiny, Bungie marque un excellent FPS le tout saupoudré d’une partie MMO qui reste encore un peu limitée. On attend et on espère une implémentation de plus d’aspects sociaux, de modes de jeu, d’événements qui caractérisent les grands MMO. Le titre de Bungie se dote d’un univers et d’une direction artistique remarquables. Le gameplay reflète le savoir-faire et l’expérience en la matière du studio dans les FPS futuriste. Destiny est une expérience qu’il faut vivre à plusieurs.

    Les plus

    Univers immersif
    Durée de vie
    Direction artistique magnifique
    Jeu next-gen indéniable
    Gameplay nerveux et prise en main au poil
    Loot sympathique
    Multi et coopération réussis
    Bungie peut et doit faire évoluer son jeu

    Les moins

    Interactions sociales limitées
    Temps de chargement
    Scénario un peu effacé
    Pas vraiment de différence entre les classes
    Peut devenir répétitif sans contenu supplémentaire

    En résumé


    Destiny par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles