• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Road Not Taken
    Editeur : Sony
    Développeur : Spry Fox
    Genre : Puzzle-Game
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 06 août 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 0 Trophée Or 0 Trophée Argent 1 Trophée Bronze 19 | Trophée Secret 0
    20 trophées au total

    Prix de lancement : 14,99€
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test Road Not Taken

    Publié le vendredi 08 août 2014 à 10h40 par Fourcherman
    Partager sur

     

    Voici un jeu, développé par le studio indépendant Spry Fox, qui va vous retourner les méninges dans tous les sens. Road Not Taken sur PS4 suit la lignée des jeux au concept simpliste avec une réelle personnalité visuelle.

    Road Not Taken est un jeu de réflexion

    Après la tempête

    Road Not Taken est un jeu de réflexion, son scénario assez simple cache en fait la complexité du titre. Vous incarnez un forestier (à l’allure des hommes des sables de Star Wars) qui arrive dans un village mis à mal par une tempête de neige, les habitants sont désespérés car les enfants se sont perdus dans la forêt. Le but du jeu, vous l’aurez compris, sera de ramener la progéniture au village avec l’aide des conseils du maire… L’aventure se déroulera sur 15 années (soit autant de missions).

    Le challenge est hardu ...

    Un éternel recommencement

    On se rappelle donc de l’objectif simple qui est de retrouver les enfants perdus et de les ramener à leurs parents. Mais cette tâche risque bien de vous faire perdre quelques mèches de cheveux. Au commande de notre forestier, vous allez parcourir différents niveaux en damier et croiser bon nombres de dangers ou obstacles. Le tout en utilisant un gameplay évolutif et un système de santé qui ne permet aucune erreur car si vous videz votre jauge de santé, vous serez tout simplement « game over » et vous recommencerez le jeu au premier niveau… Ceci peut être frustrant surtout quand l’année 15 est en approche... Chaque recommencement ne sera pour autant pas le même car les niveaux bougent constamment, ce qui permet une rejouablité infinie.

     

     

    Garder la flamme

    Au niveau des mécaniques du jeu, votre forestier se déplace donc linéairement sur les différents tableaux. Il peut transporter les objets, animaux, enfants qui se trouvent sur les cases adjacentes soit jusque 4 objets (le transport fait diminuer la jauge de santé). Notre personnage lance sa cargaison ce qui permet de déplacer ses fardeaux pour mener à bien ses différents objectifs. Les enfants seront donc ramener à leurs parents de cette manière (à condition de le positionner juste à leurs pieds), les objets peuvent être combinés pour créer de nouveaux items. Il est donc nécessaire d’expérimenter différentes associations pour connaître le résultat, qu’il soit positif ou négatif … Car si utiliser une cuillère sur un pot de miel vous rendra plus d’énergie, certaines combinaisons auront l’effet inverse, et l’énergie en prend un coup.  Les développeurs promettent quelques 200 secrets…

    La difficulté du jeu n’est pas uniquement liée à la combinaison des éléments, ou aux autres niveaux toujours différents, vous pouvez compter sur pas mal d’êtres maléfiques pour vous barrez la route. Loups, abeilles, araignées, … se font un régal de vos points d’énergie et en plus aiment se déplacer aussi. Il faudra donc penser judicieusement chaque déplacement pour ne pas trop croiser leur route.

    Road Not Taken ajoute encore plus de subtilité avec la notion de liens sociaux. En effet, vous rencontrerez lors de votre aventure quelques personnages en manque d’amitié et de cadeaux. En partageant vos ressources collectées ou en les aidant d’une quelconque manière, vous gagnerez leur confiance et ils vous récompenseront avec de l’énergie supplémentaire ou autres babioles à ajouter à votre inventaire. Chaque objets ayant son utilité. Dès le premier niveau vous aurez accès à votre maison puis à votre cave. De celle-ci, vous pourrez par exemple désactiver une menace pour la prochaine mission et plus on avance dans Road Not Taken, plus les menaces seront en nombre…

    Le challenge que propose le jeu de Spry Fox est sérieusement relevé. Les 4 premières années devraient ne pas trop poser de problème si le joueur reste bien concentrer pour comprendre la mécanique du jeu dès le début, ensuite plus on avance, plus les tableaux seront bondés d’objets et d’êtres maléfiques à manipuler avec précaution. Le joueur devra retenir les différentes interactions avec les objets pour espérer boucler le jeu… Courage…

    Trailer de lancement

     

    Note du test 6.5/10En conclusion :

    Road Not Taken propose un énorme challenge aux joueurs avec des mécaniques complexes avec un minimum de marge d’erreur possible. Devoir recommencer à zéro l’aventure à chaque « Game Over » peut en énerver plus d’un. A côté de ça, Road Not Taken propose sa propre identité visuelle très réussie et un concept assez inédit. Si vous aimez vous creuser les méninges, le jeu de Spry Fox est fait pour vous mais n’espérez pas découvrir tous les secrets en quelques heures …

    Les plus

    Une identité visuelle réussie
    La difficulté crescendo
    Les nombreuses possibilités de combinaison avec les objets

    Les moins

    Game over = retour au début du jeu (frustrant)
    La difficulté trop élevée en refroidira plus d’un
    Road Not Taken reste « un petit jeu » qui peut vite lasser


    Commentaires
    • Image personnalisée de votre compte
      Pimacs - Posté le vendredi 08 août 2014 à 17h18
      Moi je l\'ai eu gratuit avec le Playstation Plus... J\'arrive pas à dépasser l\'année 3. Ça me saoule un peu effectivement. Le jeu est sympa quand même, plutôt beau et un gameplay atypique mais la difficulté est vraiment trop élevée à mon goût. La logique pour rendre un jeu addictif est de donner pas mal de \"puissance\" au joueur pour flatter son ego, qu\'il se sente fort au début et ensuite une fois qu\'il est bien en confiance, mettre de la difficulté, comme il aime déjà le jeu, il aura envie de continuer. Un peu comme dans Strider. Là, ça te fout de la difficulté limite dès le début, ça donne pas forcément envie de continuer ^^
    • Image personnalisée de votre compte
      Fourcherman - Posté le lundi 11 août 2014 à 09h47
      à rendre trop dur un jeu, les développeurs prennent un gros risque ... Merci PIMACS pour ton retour et bon courage pour passer l\'année 3 ;-)
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles