• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • vita

    Ys : Memories of Celceta
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Falcom
    Genre : Jeu de Rôle | Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 20 février 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 2 Trophée Argent 9 Trophée Bronze 40 | Trophée Secret 19
    52 trophées au total

    Support


    Test Ys : Memories of Celceta

    Publié le dimanche 09 mars 2014 à 20h28 par Pilou - 2102
    Partager sur |

     

    Les jeux d’Action/RPG ne sont pas légion sur la console portable de Sony et c’est là que Ys : Memories of Celceta entre en action. Développé par Falcom, édité par Xseed Games et distribué en France par Koch Media, Ys : Memories of Celceta est une nouvelle petite bombe vidéoludique pour la PlayStation Vita.

     

    Adol, notre héros et aventurier a perdu la mémoire

    Ys est une série phare au Japon qui propose des titres depuis près d’un quart de siècle sur divers supports. Aujourd’hui c’est Ys: Memories of Celceta qui déboule sur PlayStation Vita. Cet épisode est une réinterprétation du Ys IV sorti initialement en 1993 sur Super Nintendo puis en 2005 sur PlayStation 2.
    On y incarne Adol Christin, un aventurier portant un signe distinctif : ses cheveux rouges. De surcroît, il débute l’aventure en étant amnésique et arrive aux abords d’une immense forêt. Cette grande étendue verdoyante se prénomme Celceta. Adol a une mission : recouvrer sa mémoire qui a été éparpillée aux quatre coins de la forêt. Chaque bribe de mémoire est représentée par une sphère bleue qui redonne un souvenir à notre héros. Ce souvenir est l’occasion de découvrir une partie de sa vie. Chaque mémoire peut être de nouveau visionnée via le menu du jeu.

    La forêt de Celceta, sa verdure et ses monstres

    Un Action/RPG simpliste

    Attention simpliste ne signifie pas dénué d’intérêts, bien au contraire, le jeu ne se focalise que sur l’action et l’exploration. Au fur et à mesure de l’aventure, Adol fera la connaissance d’autres héros. Dans cet épisode, il est possible de contrôler un groupe de trois aventuriers. On débute avec Adol et Duren, une armoire à glace rencontrée dans un bar au début de l’aventure. Après quelques petites emplettes dans la première ville du jeu : Casnan, nos deux explorateurs peuvent entamer leur aventure.
    Ys : Memories of Celceta, comme tout RPG qui se respecte, propose une évolution de ses personnages mais, ici,  on peut oublier les phases interminables de gestion d’inventaire, des points de compétences et autres à répartir. Tout est fait automatiquement. Chaque personnage a son arme de prédilection, Adol manie l’épée, Duren les gants, … Il n’y a qu’un seul élément d’armure et chaque personnage peut porter deux objets améliorant ainsi son état : collier qui augmente ses points de vie, amulette qui empêche d’être empoisonné, il y en a un paquet. Ces objets sont soit récupérés dans les coffres disséminés dans la forêt, soit ils pourront être créés via le “crafting”. D’autres échoppes sont disponibles dans les villes du jeu. La forge permet d’upgrader son arme et son armure grâce à des minéraux, plantes et matière organique ramassés dans la forêt de Celceta et sur les cadavres des ennemis morts sous vos coups. Chaque arme et armure pourra avoir des spécialisations supplémentaires : bonus d’attaque/défense, récupération de points de vie, coups critiques plus fréquents, dégâts/protection contre les états de poison, paralysie, brûlure, gel, ...

     

     

    Des combats bien nerveux et un gameplay aux petits oignons

    Les combats occuperont le joueur pendant une grande majorité du temps de jeu. Comme évoqué plus haut, chaque personnage possède ses caractéristiques qui lui sont propres et les ennemis rencontrés seront plus ou moins sensibles à ces dernières. Il existe trois types d’attaques : tailler, transpercer et frapper. Il est possible de passer d’un personnage à l’autre très facilement grâce à la touche ROND. En plus du coup principal s’exécutant grâce à la touche CARRE, chaque personnage débloquera des compétences qu’il pourra affecter aux quatre touches de la console (CARRE, ROND, TRIANGLE et CROIX). Chaque compétence ou super coup (skill) utilise des points d'habileté (SP) qu’il faudra gagner lors des combats. Chaque skill dispose d’une barre d’expérience et plus on l’utilise, plus la compétence devient puissante et augmente de niveau.
    En plus des skills, un extra-skill est disponible pour chaque personnage. Il se remplit au fur et à mesure des combats et il pourra être déclenché par la touche L, effet pyrotechnique garanti.
    Les combats deviennent encore plus attractifs grâce aux bonus d’attaque. En tuant un ennemi via un combo aérien ou un skill par exemple, le joueur aura des SP supplémentaires. Un autre moyen pour engranger des SP consiste à déclencher des mouvements dits “Flash”. Le Flash Guard consiste à se mettre en garde juste au moment où l’ennemi assène un coup alors que le Flash Move requiert d’éviter une attaque avec un mouvement d’esquive. Ce dernier rend invincible le groupe et ralenti les ennemis pendant quelques secondes.

    Le joueur peut également acheter des potions de vie, de réanimation et autres remèdes dans les grandes villes. Un autre moyen qui permet de se soigner est de rester immobile. La barre de vie remonte alors progressivement et toutes les altérations d’états disparaissent.

    L'Extra Skill en action

    Une aire de jeu vaste

    La forêt de Celceta est immense, elle requiert plusieurs heures de jeu pour y dénicher tous ses secrets. Il faut environ 25 - 30 heures pour terminer l’aventure et découvrir les 100% de la carte. Les villageois proposent même des quêtes variées dans les bars des grandes villes. Sachez également qu’un “New Game +” appelé le “Boss Rush” est débloqué en ayant fini une première fois le jeu. Des stèles de couleur sont disséminées sur la carte et offrent au joueur des points de téléportations salvateurs qui évitent d’avoir à tout retraverser. Ces stèles servent aussi de checkpoint en cas de mort et soignent les guerriers. Certains artefacts sont également présents. On a par exemple une amulette qui permet de rétrécir ses personnages et d’emprunter des passages jusqu’alors inaccessibles.

    Chaque personnage possède une action unique. Duren peut briser la serrure des coffres verrouillés. Karna, grâce à ses couteaux, a la possibilité de faire tomber des blocs et d’ouvrir ainsi de nouveaux chemins. Les six personnages jouables sont vraiment complémentaires.


    Une réalisation correcte et la PS vita bien utilisée

    Le jeu n’est pas aussi fin que certains jeux sortis sur PS Vita mais les décors sont variés et les différentes zones de la forêt sont parfaitement reconnaissables. Le cycle jour/nuit est vraiment le bienvenu. Les personnages ont du charisme et les images façon manga des mémoires retrouvées sont réussies. Le jeu, qui au passage est en anglais, ne gâche en rien l’aventure mais pourra rebuter certains joueurs. Les musiques hard rock dynamisent encore un peu plus le jeu.

    Enfin, les fonctionnalités de la PS Vita sont de la partie. Le tactile est utilisé dans les menus et dans l’interface. Il permet aussi d’obtenir les informations de l’ennemi en lui tapotant dessus. En pinçant l’écran, il est possible de zoomer et de dézoomer l’écran de jeu. La surface tactile arrière permet de faire passer les personnages du groupe contrôlés par l’IA en mode offensif ou défensif.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 9/10En conclusion :

    Ys : Memories of Celceta est un pur régal. Proposant un mode de combat nerveux et attractif, une exploration bien fournie et une réalisation correcte, on ne peut que recommander Ys sur PlayStation Vita. Les six personnages sont excellents à jouer et l’IA réagit comme il se doit. Si vous êtes fan d’Action/RPG, Ys : Memories of Celecta est fait pour vous.

    Les plus

    Six personnages
    Combats pointus
    L’exploration
    La bande son
    Durée de vie

    Les moins

    En anglais uniquement
    Les graphismes un peu en retrait

    En résumé


    Ys : Memories of Celceta par Rating: 9 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles