• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    SteamWorld Dig
    Editeur : Sony Online Entertainment
    Développeur : Image & Form
    Genre : Action | Plates-formes
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 19 mars 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 0 Trophée Or 1 Trophée Argent 1 Trophée Bronze 12 | Trophée Secret 0
    14 trophées au total

    Prix de lancement : 8,99€
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test SteamWorld Dig

    Publié le mercredi 07 mai 2014 à 21h37 par Pilou - 3363
    Partager sur |

     

    Image & Form nous propose de découvrir aujourd’hui un nouveau jeu indépendant, SteamWorld Dig, disponible en Cross-Buy sur PlayStation Vita et PlayStation 4 pour un prix de 8,99€.


    Si tu sais pas creuser, tu peux pas jouer

    SteamWorld Dig se dresse dans la même lignée que Spelunky et autres Terraria. On y incarne Rusty, un robot qui débarque à Tumbleton, une ville minière pour y récupérer l’héritage de son oncle mort : une mine. Après quelques échanges avec les habitants du coin, Rusty descend dans la mine pour glaner le minerai tant convoité et découvrir les mystères qu’elle renferme.
    La recette de SteamWorld Dig est relativement simple : creuser la mine et y récupérer les richesses enfouies. Le jeu en 2D nous fera descendre de mètre en mètre en forant des roches plus ou moins tendres. Pour se faire, notre boîte de métal aura à sa disposition la pioche léguée par son oncle défunt. Rusty pourra également utiliser une foreuse et même un poing d’acier pour avancer plus vite mais ces derniers requièrent de l’eau pour fonctionner.

    Tumbleton propose quelques échoppes au passage obligatoire

    L’exploration est de mise

    Le jeu se base sur trois ressources : les minerais divers et variés (bronze, or, quartz, …), apportent plus ou moins d’argent à la revente chez Dorothy, l’eau qui est utilisé par certaines technologies et le fuel, servant à éclairer les environs du personnage. La lumière est primordiale pour trouver les filons de minerais. Il faudra également se soucier de sa santé mais le plus important est de creuser avec retenue, en fonction des roches environnantes, car il est assez courant de se retrouver bloquer au fin fond d’un boyau si les ressources viennent à manquer. Mais pas de panique, le problème peut être résorbé grâce à quelques objets achetés plus tôt dans les magasins de la ville de Tumbleton. Celle-ci s’étoffera de nouvelles échoppes au fur et à mesure de la revente de ressources. Les vendeurs proposeront ainsi des améliorations pour la pioche, la foreuse, le poing mais également des sacs pouvant transporter plus de minerai et des objets importants : échelles, bâtons de dynamite, téléporteurs pour revenir à la surface et les lampes. Tous ces achats requièrent de l’argent amassé avec le minerai et des réserves d’orbes bleues.

    Le danger ne viendra pas seulement de la mine, des créatures enfouies et agressives croiseront également votre chemin et des pièges mortels y seront cachés : bain d’acide, champs de pointes, etc...

     

     

    Une forte rejouabilité

    Hormis les grottes donnant accès à des nouvelles technologies, chaque partie sera différente car le jeu est conçu sur un système de niveaux aléatoires.

    Même si le Cross-Buy est présent, le Cross-Save entre la PS Vita et la PS4 est absent alors que les trophées sont Cross-Plateforme. Dommage mais à moindre mal puisque le jeu peut être terminé en 2h30. Mais en grande majorité, il faudra plusieurs heures pour achever l’aventure en farfouillant tous les recoins et y découvrir toutes les évolutions technologiques que peut recevoir Rusty. Ces évolutions se trouvent dans certaines grottes et ce sera l’occasion de résoudre des énigmes. Les évolutions technologiques facilitent vraiment la vie.

    Le jeu peut paraître répétitif pour certains mais le sentiment de liberté à creuser où on le souhaite est vraiment intéressant.

    Cette technologie est la bienvenue, les chutes font mal !

    Un jeu réussi

    Pour le portage de SteamWorld Dig chez Sony, le jeu a été traduit dans la langue de Molière, un atout non négligeable par rapport à la version 3DS.

    L’ambiance Western sur fond de robots est très agréable. Le jeu est détaillé, fin avec des éclairages dynamiques de bonne facture, le tout bercé par des musiques douces.

    On reproche juste le problème du stick analogique gauche lorsque l’on se trouve à côté du grotte ou d’un PNJ. Lors de ces passages, mieux vaut passer aux touches multidirectionnelles pour les déplacements. En effet, la touche Haute permet de parler avec les PNJ ou d’entrer dans une grotte, mais au stick multi, en passant devant, on déclenche l’action non souhaitée.

     

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Les PlayStation 4 et Vita ont encore droit à un très bon jeu indépendant. Doté d’une gameplay addictif, d’une rejouabilité importante, SteamWorld Dig est vraiment réussi. Si vous avez l’âme d’un mineur, aidez Rusty dans sa tâche.

    Les plus

    Cross-Buy
    Prix tendre
    Joli
    Sentiment de liberté
    Forte rejouabilité

    Les moins

    Le stick analogique lors de certains passages
    Le manque de fuel ;o)

    En résumé


    SteamWorld Dig par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles