• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Street Fighter V
    Editeur et Developpeur : Capcom
    Genre : Combat
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 16 février 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test Street Fighter V

    Publié le lundi 29 février 2016 à 15h00 par Fourcherman
    Partager sur

     

    Capcom vient de livrer le dernier né des Street Fighter en exclusivité sur Playstation 4 et PC. Bon nombre de joueurs XBOX ont regretté le choix de Capcom, espérons que pour nous, joueurs Playstation, que ceci est un gage de qualité supplémentaire. Avouons que depuis l'annonce du jeu, les premières impressions ne laissaient pas transparaître que du bon.

    Street Fighter V est disponible ! 

    One, two, three… fight !

    Il faut l’avouer chaque Street Fighter est attendu toujours avec grande impatience, il reste l’un des jeux de combat le plus célèbre depuis ces deux dernières décennies. Et oui quand on pense Street Fighter, on pense surtout aux bastons acharnées entres potes dans le canapé le weekend à s’insulter de tous les noms, à suer, à s’arracher les pouces … bref que du bonheur. Voilà déjà presque 8 ans que Street Fighter IV est sorti (étoffé de nombreuses fois avec DLC, version SUPER, ULTRA), il était temps qu’une nouvelle version sorte avec son lot de nouveautés/changements.

    Dès le lancement de Street Fighter V, on sent déjà qu’on aura droit à des dizaines de contenus additionnels pour en faire un jeu complet, Capcom y parviendra et proposera sans aucun doute des versions améliorées et plus fournies au fil des ans. Pour le moment il faut se contenter de 16 personnages et surtout constater l’absence de certains personnages emblématiques de la série comme Sagat, Blanka et j’en passe. On retrouve évidemment des têtes connues comme Ryu, Ken, Chun-Li, M.Bison ainsi que des plus anciens comme Nash ou Birdie. 4 nouveaux personnages font leur apparition : Laura, Fang, Necalli et Rashid. Pour vous procurer à plus ou moins long terme de nouveaux persos, il faudra soit vous les procurér avec les zennies gagnés dans le jeu (mais il faudra énormément jouer) ou tout simplement avec de l’argent réel, il faudra compter 6€ le personnage (les 6 premiers, Alex, Guile, Ibuki, Balrog, Juri et Urien, sont annoncés dans un season pass à 30€), on peut le dire, ce n’est pas donné.

    Street Fighter V propose 4 nouveaux personnages dont Laura

    VVV

    Alors qu’en est il de gameplay ? Capcom a opté pour pas mal de changements par rapport au précédent opus. Les développeurs ont pris en compte les demandes de la communauté en supprimant un côté un peu trop assisté qui avait valu pas mal de critiques négatives sur SFIV (exit les Option Select !).

    Au programme dans Street Fighter V, les V-Skill, V-Trigger et V-Reversal. Au final rien de bien méchant, ce belle ensemble permet une accéssibilité à tous sans avoir besoin d'enchaîner des coups compliqués. Les V-Skills sont des coups ou compétences spéciales utilisables par tous les personnages.  Chaque perso possède son ou ses V-Skills (jusqu’à 3 selon les personnages), touches + simultanément (Medium punch, Medium Kick). L’autre utilité des V-Skills est le remplissage de la V-Gauge.
    Chaque V-Skill réussi rapporte une demi barre de V-Gauge, celle-ci a deux fonctions les V-Trigger (qui remplacent les mouvements ULTRA de SFIV) que l’on déclenche en pressant simultanément  + (Heavy punch, Heavy Kick). Le V-Trigger déclenchait comsomme la totalité de la jauge et permet de faire entrer le personnage dans une sorte de furie qui donne plus de puissance aux attaques voire même débloque des coups différents. Cette nouvelle fonctionnalité permet de retourner parfois un match qui était mal parti. La V-Gauge permet aussi de déclencher les V-Reversal (touche direction vers l’adversaire + ) qui utilisent une barre et fonctionnent comme un violent contre après le guard d'une attaque.

     

    Les personnages déjà connus ont tous eu droit à leur rafraichissement pas seulement esthétique mais surtout technique, les fans de Ryu ou Ken comme moi, retrouvent leurs marques immédiatement tout en remarquant les petits changements judicieux qui ont été opérés sur le jeu.
    Clairement, niveau gameplay, il y a vraiment peu à redire. Le jeu est accessible aux novices et donne une sacré marge de progression. Les plus expérimentés se régaleront tout autant avec un gameplay plus fin, plus technique.
    Petite parenthèse sur l’évolution des graphismes, nous avions déjà un Street Fighter IV vraiment réussi, Capcom a fait ce qu’il fallait pour nous donner un rendu encore plus abouti, cependant rien de transcendant. On retrouve plus d’animations notamment dans les arrières plans, l’ensemble est agréable sans pour autant révolutionner les jeux de bastons.

    Ryu aime toujours balancer du coup de pied

    Un contenu un peu léger

    Si le gameplay semble tirer le meilleur de ce qui a été retenu depuis ses 20 dernières années, Street Fighter V souffre d’un manque de contenus qui sent trop le DLC (Capcom semble préferer ce concept plutôt que de livrer des jeux plus finis).
    On parlait des personnages au nombre (16) assez limité plus haut, mais il y aussi une grosse lacune au niveau des modes de jeu que propose Street Fighter V.
    Commençons par le mode Histoire qui nous fait incarner les 16 personnages dans 16 mini histoires sans grand intérêt, objectif : rencontrer de 3 à 5 combats (en gros on boucle une mini-histoire en 5 minutes).
    Le mode Versus (uniquement contre un adversaire local, pas d’ordinateur), ce mode est évidemment un immanquable tant il est bon d’affronter ses amis, sa famille sur un Street Fighter.

    Un mode Survie apparaît et comme son nom l’indique il vous faudra enchaîner 30 manches à la difficulté croissante, avec la même jauge de vie. Cependant chaque fin de manche propose de dépenser ses points de score pour acheter des bonus (remonter sa barre de vie, alimenter sa V-Gauge), ce qui rend ce mode finalement un peu moins difficile que sur le papier…

    Le mode Défi qui permet d’apprendre des combos n’est pour l’heure pas disponible, affaire à suivre dans quelques semaines.

    Passons au multijoueur en ligne, élément essentiel de SFV, il faut bien l’avouer on a de quoi faire avec des matchs amicaux (façon de parler évidemment), des matchs compétitifs pour faire monter votre classement. Vous avez aussi la possibilité de créer ou rejoindre des salons de combat. Évidemment tout est paramétrable (vous pouvez même choisir de jouer ou non contre les joueurs PC et qui sait à terme peut être contre des jours XBOX ONE - quand Capcom se décidera à l’annoncer) selon votre style et si vous n’avez pas envie de paramétrer quoique ce soit (hormis votre personnage quand même), il suffira de lancer le matchmaking, normalement vous trouvez assez facilement et rapidement un adversaire à votre taille.

    On notera pour finir que des efforts auraient pu être faits pour peaufiner l’interface du jeu qui franchement est plutôt moche et mal foutue … On espère des améliorations dans les prochains patchs cette année ou plus tard.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    C’est toujours un plaisir de prendre la manette pour un Street Fighter V et il faut dire que Capcom a considérablement revu le gameplay avec l’arrivée des V-Skills, V-Triggers, V-Reversal. Le jeu devient abordable aux novices tout en laissant de la technique pour les plus expérimentés, on frôle la perfection. La grande ombre sur ce nouveau Street Fighter est son manque de contenus et on sent trop l’envie qu’a Capcom de faire de l’argent avec les dizaines de DLC qui vont suivre. 16 personnages, des modes scénario et défis pas encore disponibles, ça a un goût de trop peu. Clairement les joueurs qui ne pensent pas jouer en ligne peuvent passer leur chemin tellement le contenu solo est inexistant, par contre les fanas du online s’en donneront à coeur joie ! Que le combat commence !!!

    Les plus

    Un gameplay au top
    Accessible tout en restant technique
    V-Skill/V-Trigger
    Les modes ONLINE

    Les moins

    Très (trop) léger en contenus à la sortie du jeu
    Manque trop de personnages emblématiques
    Les DLC qui pleuvent et pleuvront à prix d’or


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles