• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Alienation
    Editeur : Sony Online Entertainment
    Développeur : Housemarque
    Genre : Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 26 avril 2016
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 19,99€
    Support


    Test Alienation

    Publié le vendredi 20 mai 2016 à 14h52 par Fourcherman
    Partager sur

     

    Housemarque délaisse combats spatiaux de Resogun et les zombies de Dead Nation Apocalypse avec leur tout nouveau twin stick shooter survolté, le bien nommé Alienation !
    Autant dire que la réputation du studio Finlandais n’est plus à faire avec d’aussi bons titres. Alors Alienation va t’il encore nous montrer le talent des développeurs dans l’univers du shooter ?

    Qu'il est mignon

    Ces vilains extraterrestres

    Tout d’abord situons un peu le contexte de l’histoire, la Terre est envahie par les Xénos, l’humanité est à bout de souffle après de longues années de combats et de défaites. Le gouvernement mondial de l’UNX tire sa dernière carte pour repousser l’envahisseur avec des exosquelettes de combat aux compétences exceptionnelles capables de rivaliser avec les technologies Aliens.

    C’est ici que vous intervenez, le joueur pourra choisir entres 3 classes de personnages : le Biospécialiste qui dispose d’une compétence spéciale de soin, le Saboteur qui dispose d’une invisibilité et d’une attaque spéciale d’artillerie et pour finir le Tank (le balaise de la bande) qui dispose d’un bouclier. Hormis ces particularités, les 3 classes disposent des mêmes armes, équipements et bonus passifs, de ce fait pas de problème d’équilibrage.

    Nos soldats disposent d’un assez large éventails d’armes principales ou secondaires : revolver, fusil plasma, lance-flamme, shootgun, sulfateuse, mine, grenade, boomerang … De quoi largement exploser les hordes incessantes d’aliens !

    Des combats nerveux !!!

    On retrouve ses marques

    Pour ceux qui ont déjà mis la main sur Dead Nation, pas de grande surprise niveau gameplay. On évolue en vue du dessus avec des déplacements avec le stick gauche et la visée avec le stick droit, une mécanique déjà bien éprouvée qui permet de s’approprier le jeu rapidement. Toujours des cartes assez vastes où les objectifs (bien souvent répétitifs) ne sont que prétextes à mettre en pièces des milliers d’Aliens bien décidés à squatter notre belle planète.

     

    Cela dit même bien équipés il sera parfois assez complexe, Alienation se révèle parfois assez ardu (même en mode intermédiaire) tant le flot d’ennemis est constant. Pour vous en sortir on retrouve comme dans Dead Nation des éléments dynamiques et surtout explosifs dans le décors qui seront indispensables pour annihiler en masse comme des barils explosifs, des véhicules …

    Alienation se montre surtout nerveux et dynamique avec des contrôles aux petits oignons, en ¼ de seconde vous switchez entres vos armes et compétences. Vous rechargez votre arme en appuyant du R3 avec un système de rechargement rapide si vous appuyez une seconde fois au bon moment sur ce même bouton. Déjà à ce stade vous aurez sans doute lâché votre première goutte de sueur à tenter de survivre… Le plaisir ne serait pas complet sans une assistance extérieure, en effet Alienation est jouable en coopération jusque 4 joueurs (en ligne uniquement - pour le moment, espérons que ceci évolue). A tout moment (si vous avez ouvert une partie publique), des joueurs pourront vous prêtez main forte et surtout vous aider à vous relever si vous tombez au combat. C’est bien plus fun à plusieurs et surtout beaucoup plus simple.

    Pour parfaire tout ça, le joueur disposera d’un arbre d’upgrade pour ses armes et ses capacités. Vous voilà prêts à désosser l’envahisseur.

    Des effets de lumières magnifiques

    C’est beau mais un peu répétitif

    C’est certain Alienation est vraiment très réussi, les développeurs ont mis le paquet sur les éclairages, les explosions et le design des environnements. La bande de son est nerveuse avec des musiques sympas mais un peu trop en retraits malgré tout.
    Et malheureusement aussi beau qu’il soit, le jeu d’Housemarque semble trop répétitif et manque cruellement de variété au niveau des maps de jeu. On visite régulièrement des lieux comme le Brésil, l'Alaska ou encore l'Ukraine sans pour autant sentir le dépaysement.

    Trailer de lancement
    Note du test 7.5/10En conclusion :

    On retrouve bien les marques du studio Finlandais dans Alienation voire même un peu trop. Les développeurs se reposent peut être un peu sur leurs bases (il faut l’avouer très bonne) avec Alienation qui reprend beaucoup de Dead Nation. Le jeu offre des affrontements nerveux, une belle difficulté et surtout une jouabilité au top comme Housemarque sait le faire. Les environnements sont beaux, voire même très beaux avec des effets de lumières magnifiques mais ne sont pas suffisamment variés. Les cartes sont jouables à 4 joueurs en ligne, et c’est franchement top mais on attend avec impatience une mise à jour qui permettra cette coop en local. Alienation est un bon jeu et Housemarque maîtrise le sujet du shooter en vue du dessus, ça on ne peut pas le nier.

    Les plus

    Une ambiance extrêmement nerveuse
    Un gameplay au top
    Des effets de lumières magnifiques
    La coop à 4 en ligne

    Les moins

    Mais pas de coop en local (pour le moment)
    Pas mal répétitif


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles