• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Worms W.M.D
    Editeur et Developpeur : Team 17
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 23 août 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test Worms W.M.D

    Publié le mardi 06 septembre 2016 à 14h24 par Fourcherman
    Partager sur

     

    La Team 17 célèbre les 25 ans de Worms avec ce nouveau Worms W.M.D. qui s’inspire de l’opus le plus réussi de la saga, Worms Armageddon tout en y ajoutant une dose suffisante de nouveautés pour satisfaire les fans de la première heure qui attendent à chaque fois LE nouveau Worms !

    Destruction au programme avec 80 armes/objets disponibles

    Retour au classique mais du bon classique

    Dès le lancement du jeu on replonge dans l’univers fun de Worms et on peut remarquer une interface/menu d’accueil très soignés et simples d’utilisation.
    Avant d’attaquer les parties solos pour se chauffer, on passe par la customisation de son équipe, 8 vers à nommer, embellir : tenue, tombe, voix, danse de la victoire.

    Une fois votre bande de lombrics formées (ou non d’ailleurs puisque des équipes sont déjà disponibles par défaut) Worms W.M.D. propose un mode solo très intéressant dont une partie tutoriel pour apprendre les bases du jeu et découvrir les nouveautés que proposent W.M.D., nous y reviendrons après.
    Évidemment un jeu comme Worms a une durée de vie illimitée grâce à son mode multijoueurs mais la Team 17 nous offre une campagne solo bien fournie avec pas moins de 20 missions entrainement, 30 niveaux de campagne et 10 niveaux bonus. Chaque niveau dispose de ses objectifs variées plus ou moins évidents à accomplir comme par exemple tuer un vers avec une arme spécifique, noyer plusieurs vers et bien d’autres … Ces derniers offrent aux joueurs perfectionnistes un beau challenge s’ils désirent remporter toutes les médailles d’or.

    Les véhicules font leur apparition dans Worms

    Armement lourd

    Worms W.M.D. ne révolutionne pas le genre car le concept de base reste le même mais les développeurs ont tout de même ajouté d’excellentes nouveautés notamment avec l’arrivée des véhicules et du craft en pleine partie.

    Tout d’abord parlons des armes de nos lombrics guerriers, on retrouve les grands classiques : bazooka, grenades, dynamite, mine, airstrike …  ou encore les armes délirantes ou plus destructrices : mouton-volant, vieille dame, âne de ciment, sainte grenade et tant d’autres !

    En gros vous disposez de pas moins de 80 armes/objets différents pour éradiquer l’ennemi.

    A ceci s’ajoute l’excellente nouveauté de ce W.M.D., la fabrication d’armes spéciales. En effet le menu des armes dispose d’un onglet supplémentaire dédié à la fabrication, en échange de ressources récoltées sur le terrain via les caisses de ravitaillement, un chouette moyen d’éviter aussi la tant redoutée pénurie d’armes. De plus la fabrication est disponible aussi pendant que le joueur adverse joue … Pourquoi ne pas se fabriquer un super mouton péteur quand vos vers se font pilonner par une bombe bananes ou autre joyeuseté atomique que propose Worms W.M.D.

     

    Autre grande nouveauté dans le gameplay, l’ajout des véhicules, en effet nos vers ont la possibilité d’utiliser la puissance d’un char, la souplesse d’un hélicoptère et la robustesse d’un mécha. Cependant même si ils impressionnent les véhicules provoquent des dégâts plutôt légers, on comprend évidemment que ce choix a été fait pour ne pas déséquilibrer les parties. Les véhicules offrent néanmoins une bonne protection puisqu’ils absorbent les dégâts reçus, il faudra toutefois se méfier car ils sont destructibles et en cas d’explosion ils peuvent vite devenir votre tombeau. On note un aspect stratégique supplémentaire avec l’hélicoptère qui évidemment permet de parcourir le terrain rapidement.

    Les tourelles s’ajoutent à la liste des nouveautés de W.M.D. et à l’inverse des véhicules, elles disposent d’une puissance de feu qui est bien souvent fatal, à vous lance-flamme, fusil de sniper, mitrailleuse. Comme les véhicules, caisses d’armement, trousses de secours, les tourelles sont disposées aléatoirement sur le terrain et il faudra s’en emparer avant l’adversaire afin de disposer d’un avantage tactique si la cible est dans la ligne de mire. Les tourelles sont elles aussi destructibles et génèrent des dégâts en cas d’explosion.

    Les tourelles sont dévastatrices

    On se fait une bouillie de vers à plusieurs ?

    Avec toutes ces nouveautés, les batailles à plusieurs promettent d’être funs et stressantes ! Worms est avant tout un plaisir à plusieurs que ce soit en local ou en ligne jusqu’à 6 équipes. Des parties classées en 1 contre 1 font leur apparition pour ajouter un côté compétitif au jeu, espérons que la communauté suivra sur le long terme.

    Personne avec qui batailler, pas de problème, les bots sont toujours là avec 5 niveaux de difficulté et offrent un beau challenge. Il va sans dire que le top reste le mode local à plusieurs dans le salon afin de partager au mieux les erreurs de tirs, les explosions massives, les coups bas et j’en passe. Bref des parties sans aucune limite et toujours aussi fun à partager seul ou à plusieurs.

    Une réalisation au top

    Finissons par parler de la direction artistique du jeu de Team 17, les graphismes restent fidèles à la saga avec des couleurs très vives et plein d’éléments affichés à l’écran. La gestion de la physique reste un point fort avec un environnement totalement destructible, la gestion du vent et des superbes explosions ! On n’en prend plein les yeux. On regrette juste le manque d’environnements différents, seulement 10 (on espère peut être des DLC ou des patchs dans le futur). On note aussi l’arrivée des bâtiments qui permettent à nos vers de se cacher, ceux ci sont vraiment bien conçus et à peine entré l’intérieur se révèle, franchement sympa.
    Comme d’habitude les environnements se construisent par génération aléatoire et offrent du coup toujours une aire de jeu différente à chaque partie. A tout ceci s’ajoute des parties totalement personnalisable : mode de jeu, nombre de vers, véhicules, tourelles, terrains, placement des vers, etc …
    Inutile de dire que techniquement la Team 17 maîtrise le sujet et approche la perfection.

    Trailer de lancement
    Note du test 9/10En conclusion :

    La Team 17 revient en force avec ce nouveau Worms W.M.D. en s'inspirant du meilleur déjà rencontré dans la série notamment avec Worms Armageddon et en ajoutant d’excellentes nouveautés : fabrication d'armes, véhicules, tourelles et toujours plus de variété d’armes destructrices et déclinables en version améliorée lors de la fabrication. A ceci s'ajoute un mode solo solide, un mode multijoueurs complet et évidemment une réalisation au top avec des graphismes, une bande son fidèle à la série et toujours une dose d'humour. On aurait juste aimé une plus grande variété d’environnements mais ils sont tellement soignés qu’on pardonne facilement les développeurs. Worms W.M.D. est le Worms a possédé aussi bien pour sa qualité que pour son fun, à l'attaque bande de lombrics !

    Les plus

    La fabrication
    Les véhicules
    Un mode solo bien complet
    Du multijoueurs toujours aussi fun et sans limite
    Les armes
    L'humour
    Direction artistique au top

    Les moins

    On aurait aimé un peu plus d'environnements


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles