• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    A.O.T. Wings of Freedom
    Editeur : Tecmo Koei
    Genre : Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 26 août 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test A.O.T. Wings of Freedom

    Publié le mercredi 07 septembre 2016 à 12h27 par Lonewolf - 1848
    Partager sur |

     

    Les Titans apparurent brutalement il y a cent ans, attaquant les Humains avec un seul but : les dévorer un à un. Personne ne sut d'où ils venaient, ni ce qu'ils voulaient, ni quoi que ce soit. Ils disparurent peu après. Au bout d'un siècle, l'Humanité se croyait en paix, même si elle préférait ne pas quitter les murs qui la protégeaient des Titans. C'est dans ce climat d'insouciance que se produisit ce qui devait arriver un jour : les Titans étaient revenus ! Avec désormais à leurs côtés un Titan Colossal plus haut que les murs et un Titan Cuirassé capable de les détruire, ils déferlèrent à nouveau sur l'Humanité et prirent la ville de Shiganshina, ainsi que toute la zone qui était alors protégée par le mur Maria, le premier des trois murs...
    L'Humanité préféra abandonner une partie de son terrain ce jour-là. Mais quelques-uns de ses représentants décidèrent d'utiliser leur haine pour aller se battre. Eren Jäeger était de ceux-là.

    Ainsi débute donc Shingeki no Kyojin (ou, si vous préférez, L'Attaque des Titans en VF/Attack on Titan en VA), un manga déjà culte et un anime qui l'est tout autant malgré sa seule saison existante à ce jour. Le jeu vous propose justement de revivre toute cette saison 1 (et même un peu plus...) en mode Musô. Autant dire que l'idée avec autant de quoi séduire que faire peur. Donc, que peut bien valoir ce Wings of Freedom ?

    À la manœuvre tridimensionnelle !

    Envie de vous balancer dans les airs ?

    On va commencer par les deux points les plus évidents, ceux que l'on voit en premier : les graphismes et le gameplay.

    Visuellement, donc, on retrouve le moteur graphique des derniers Musö, type Arslân. Le style de l'anime est parfaitement repris, les personnages sont bien modélisés, c'est assez beau et avec une belle profondeur de champ dans les niveaux de plaine... Rien de vraiment exceptionnel, d'autant que les Titans ont tendance à se répéter rapidement, mais suffisamment bien fait pour que ça plaise à tout le monde.
    Le gameplay, lui, est extrêmement simple à maîtriser, ce dont on pouvait avoir peur : une touche pour verrouiller l'ennemi, une autre pour arrocher le grappin, et une dernière pour frapper. Vous avez juste à verrouiller la partie que vous voulez frapper et utiliser vos épées au bon moment en fonction de leur portée, et c'est parti pour le tranchage de membres et de nuques en masse ! Rien de plus simple, donc.

    Bien sûr, vous pourrez aussi accélérer dans les airs, que ce soit après un saut, en déplacement en harnais, ou en ayant verrouillé un Titan, d'autant que votre vitesse sera importante pour frapper le plus fort possible.

    Rompez, soldat !

    Les ordres sont les ordres

    Qui dit Musö dit évidemment codes précis. En l'occurrence, si on va évidemment oublier les ennemis par vagues de mille à trancher d'un coup d'épée, tout ce qui fait un bon Musô est bel et bien là.
    Des champs de bataille relativement vastes et remplis de Titans, des missions secondaires à remplir pour améliorer votre équipe (vous pouvez être suivi de quatre autres soldats), des camarades en difficulté, et des boss à achever pour passer à la mission suivante.

     

    Bref, gameplay mis à part, les amateurs de Dynasty Warriors et ses dérivés se retrouvent vite en terrain connu, d'autant que les codes sont simples et vite assimilés (quoique différents de leur signification dans l'anime, évidemment). Vert pour l'assistance/les missions secondaires, rouge pour les cibles de soumission finale/les passages qui font évoluer l'histoire ou la bataille, et noir pour les cibles de soumission désespérée (ce qui vous sera expliqué assez tard).

    Notons évidemment que, comme dans l'anime, le seul moyen de tuer un Titan est de lui trancher la nuque, ses membres se régénérant. Cela dit, couper bras et jambes est un bon moyen de l'immobiliser et d'atteindre facilement la nuque, encore plus quand vous devez affronter des Titans capables de la protéger et dont il faut absolument couper bras ou jambes pour l''atteindre. Cela ne concerne que les moyens et les grands, les petits ayant des membres trop courts pour les couper. On ne peut atteindre que leur nuque.

    Attaque ou Expédition ?

    Retour au camp !

    Le jeu dispose de deux modes de jeu : le mode Attaque (l'histoire) et le mode Expédition (qui concentre toutes les missions secondaires). Le mode Expédition vous envoie donc dans un camp de base où vous aurez accès à la liste des missions secondaires, ainsi qu'aux différents commerces : développement/amélioration de matériel, achat/vente de matériaux, achat de montures, et achat de modèles de Titans.

    Contrairement à l'anime, en effet, vous ne restez pas tout le long avec le matériel de base. Chaque fin de mission vous octroie des matériaux selon vos performances, et vous pouvez les utiliser pour créer ou améliorer vos équipements (lames, fourreaux, harnais). Vous pouvez également en trouver en tranchant les membres des Titans marqués d'un diamant jaune.
    C'est à ce poste que vous passerez le plus de temps, les chevaux étant peu nombreux et assez inutiles. En effet, à part les rares niveaux de plaine pure videsde tout bâtiment ou autre endroit pour attacher son grappin, le déplacement en harnais est bien plus rapide.

    Ce à quoi vous aurez accès dépendra du niveau de votre régiment, qui évolue au fil des missions, comme celui de vos personnages. Plus le niveau de régiment est élevé, plus vous aurez accès à du matériel puissant et/ou rare. Quant aux personnages, ils gagneront diverses compétences en évoluant.

    Notons que le mode Attaque vous amènera parfois à un camp de base ou à la caserne, mais ce sera légèrement différent. En mode Expédition, vous aurez accès aux missions de reconnaissance (les missions secondaires) et aux missions d'expédition (un enchaînement de trois missions secondaires à la suite). Dans les camps du mode Attaque, vous n'aurez pas accès aux missions d'expédition, seulement celles de reconnaissance. En contrepartie, vous y aurez accès au "véritable" mode libre, à savoir rejouer les missions du mode Histoire à volonté.

    Wings of Freedom est un très bon jeu pour les fans de la licence. Il en est très respectueux et s'avère rapidement rapide, nerveux, violent, bref, à l'image de l'anime.
    Bien sûr, tout n'est pas parfait. Comme tout Musô, le jeu est extrêmement répétitif et se résume rapidement à trancher du Titan sans se poser de questions en suivant les signaux de couleur. La caméra vous suit parfaitement sans problème, sauf dans les endroits exigus et quand il y a un peu trop d'éléments qui bloquent votre ligne de visée.
    Enfin, le jeu se révèle assez radin en personnages : seulement dix personnages jouables, et des absences inexplicables. Où sont, par exemple, Annie et Reiner, voire Bertolt ? Ou les membres de l'escouade Livaï (autres que Livaï lui-même) ? Pourquoi peut-on, jouer avec Christa, mais pas avec Ymir alors qu'elles sont inséparables ? Tous ces personnages (et d'autres) se limitent à un rôle secondaire de soutien, et c'est assez dommage.

    Il n'empêche toutefois que le jeu est un fort excellent Musô et une très bonne adaptation. Alors, si vous aimez Shingeki no Kyojin, n'hésitez surtout pas à vous laisser tenter, vous ne devriez pas le regretter.

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    Rapide, nerveux, violent, vite maîtrisé, fort respectueux de son matériau d'origine, A.O.T : Wings of Freedom a tout ce qu'il faut pour satisfaire tous les fans du manga et de l'anime, qui seront plus que ravis. On pourra toujours pester sur un relatif manque de profondeur et une répétitivité certaine, mais c'est l'apanage des Musô... Une réussite pour les amateurs de la licence.

    Les plus

    Rapide, nerveux, violent
    Un gameplay simple et vite maîtrisé
    Mode Histoire, mode Libre, et quelques surprises à la fin...
    Une caméra qui suit parfaitement tous nos mouvements
    Une traduction française !

    Les moins

    Musô = répétitivité assurée. On tranche du Titan sans trop chercher plus loin
    Seulement 10 personnages jouables (où sont Annie et Reiner ? Les membres de l'escouade Livaï au-delà de Livaï lui-même ? Pourquoi Christa mais pas Ymir ?)
    La caméra qui a du mal dans les zones exiguës, comme toujours
    Le cheval absolument inutile sauf dans les rares niveaux de pure plaine entièrement vides d'endroits où accrocher les grappins
    Pas trace des musiques de l'anime (les musiques utilisées étant bonnes et restant dans le style tout de même)

    En résumé


    A.O.T. Wings of Freedom par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles