• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps4

    Nex Machina
    Développeur : Housemarque
    Genre : Shoot'em up
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 20 juin 2017
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 19,99 €
    Support


    Test Nex Machina

    Publié le lundi 26 juin 2017 à 14h55 par Fourcherman
    Partager sur

     

    Quand on parle de dual Twin-stick shooter on pense pour beaucoup au studio de développement finlandais : Housemarque. Après les très réussis Dead Nation et Alienation pour ne citer qu’eux, c’est au tour de Nex Machina de débarquer sur PS4 et croyez-moi va falloir panser vos pouces !

    On reconnait le style Housemarque

    Man vs. Robots

    Avant de tout dégommer et de se faire dégommer, Nex Machina nous propose tout de même un petit pitch qui justifie ce "bourrinage" incessant. Les machines se sont renversées, dominent le monde et tentent d’éliminer la population humaine, les survivants tentent de survivre et franchement on leur souhaite bien de la chance car en effet Housemarque nous livre sans doute son jeu le plus difficile où la moindre erreur de timing est fatale.

    Le joueur incarne un soldat résistant qui devra enchaîner différents tableaux, éliminer les boss à coup de laser, blaster et autres armes indispensables à sa progression, et autant vous dire que le challenge est relevé.

    Pour les connaisseurs du genre "twin stick shooter" la prise en main sera immédiate, le stick droit permet de tirer et le stick gauche de se déplacer. A ceci s’ajoute le Dash avec ou et l’utilisation des armes secondaires avec  ou . Rien de bien complexe dans les commandes … enfin il n’y a que dans les commandes qu’on peut parler de simplicité. Le début commence lentement (en comparaison à ce qui attend dans la suite) afin que le joueurs puissent maîtriser son personnage. Mais les développeurs n’épargnent pas les joueurs longtemps, le challenge se corse très rapidement et la moindre erreur de timing est fatale. Vous êtes très vite submergés par des hordes de robots qui ne semblent pas du tout apprécier le genre humain. Le joueur devra très vite mémoriser les différentes zones et actions des ennemies pour frôler le timing parfait et éviter de se faire désintégrer (surtout contre les boss).

    On peut préciser aussi qu’en plus de l’objectif principal qui est de réduire en miette les machines, il faudra dans chaque mini-zone sauver les otages. Et comme pour tout il ne faudra pas trainer car s’il y a des groupes de machines totalement dédiés à votre chasse, il en va de même pour les otages. A vous de faire les bons choix et parfois d’abandonner un ou plusieurs otages pour finir la zone.

    Au niveau équipement, ça reste relativement simple, votre arme de base qui peut subir quelques évolutions comme la portée de tir et l’armement secondaire : lance-roquettes, laser et méga-laser, bombe intelligente et détonateur). Il faudra aussi se ruer sur les items défensifs comme le bouclier et le triple dash indispensables à votre survie. Toute votre panoplie/évolution disparaît après l’utilisation d’un crédit (très gênant à l’approche d’un boss surtout celui de fin).

    Les boss vont mettre vos nerfs à rude épreuve

     

     

    Plein les yeux et plein la tronche !

    Les développeurs ont prévu différents niveaux de difficultés qui font varier le nombre de crédits, le nombre d’ennemis, leur rapidité et leur résistance et franchement ceux qui boucleront le mode Arcade avec 10 crédits sont vraiment très balèzes (ou bargeots) .

    Techniquement c’est très réussi, le jeu est hyper fluide, avec des explosions dans tous les sens, des animations de partout (parfois un peu trop, on peut se perdre), le tout accompagné par des rythmes electro/techno adaptés au genre et qui rajoutent encore plus de pression. Vous allez avoir chaud, très chaud et si vous n’êtes pas patients il serait plutôt judicieux de ne pas vous lancer dans l’aventure de Nex Machina, au risque de voir votre manette passer à travers votre téléviseur. Housemarque nous offre un jeu à haut challenge où la recherche du scoring en est la finalité. Car si le jeu n’est pas très long (de 2 à 4 heures selon votre niveau et vos réflexes) il n’en reste pas moins rejouable si vous avez envie de figurer parmi les meilleurs scores.

    Des explosions dans tous les sens

    Au mode Arcade s’ajoute les modes Arène, Monde unique et coop locale. Le mode Arcade et monde unique sont similaires à la différence que le mode Arcade se parcourt en une fois (pas de save) et que le monde unique permet de rejouer n’importe quel niveau. Le mode coop permet de jouer les modes Arcade et monde unique sur le même écran avec un ami. L’arène permet d'enchaîner des défis pour remporter des médailles (Or, Argent, Bronze). Le contenu n’est pas forcément conséquent mais avec le challenge qui lui est associé, on se prend très vite au jeu, on peut même dire que Nex Machina est hautement addictif tant il est frustrant de ne pas réussir, et l’on sait pertinemment qu’à un moment ou un autre ça va passer et c’est là la force du jeu. On pourra juste noter pour ce qui est négatif, c’est le manque de lisibilité parfois lors des réapparitions, qui ne sont pas toujours à l’endroit exact de notre mort et on a parfois du mal à retrouver notre personnage en pleine action, concentration ultime nécessaire.

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    Housemarque nous livre un shooter d'arcade survitaminé qui risque bien de mettre les nerfs des joueurs à rude épreuve. La difficulté devient vite son point fort tant on a envie de réussir à force d'essayer. Techniquement rien à dire, c'est beau, ça explose de partout, c’est nerveux et la bande son fait tout pour nous mettre encore plus la pression. Nex Machina est dans son genre très réussi, les finlandais nous prouvent encore qu'ils maîtrisent les Twin-Stick Shooter.

    Les plus

    Hyper intense
    Prise en main instantanée
    Techniquement au top (graphisme, musique, fluidité)

    Les moins

    La difficulté qui en fera fuir plus d'un
    Pas de save dans le mode Arcade (heureusement que la PS4 possède le mode veille)
    On a parfois du mal en cas de réapparition de voir où notre personnage se trouve


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles