• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Frantics
    Editeur : Sony
    Genre : PlayLink | Party Game
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 14 mars 2018
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 19,99€
    Support


    Test Frantics

    Publié le mardi 20 mars 2018 à 20h49 par Pilou - 1191
    Partager sur |

     

    La Playstation 4 accueille depuis le début du mois, le 7 pour être exact, Frantics un nouveau venu dans la gamme Playlink de Sony. Doit-il faire partie de votre ludothèque, réponse dans ce test !

    Stalacflippe est assez fun à jouer

    En route vers la gloire

    Frantics est un Party Games où on laisse sa Dualshock 4 de côté et on s’arme de son portable ou de sa tablette pour affronter amis ou membres de sa famille. Pour Frantics, le smartphone est plus indiqué que la tablette. Il est également nécessaire de télécharger l’application Frantics sur l’App Store ou le Google Play et d’être sur le même réseau Wifi que la Playstation 4.

    Après les jeux tels que celui de quizz (Knowledge is Power) ou encore le thriller interactif (Hidden Agenda), la gamme s’étoffe d’un Mario Party Game, Frantics où de 1 à 4 joueurs s’affrontent au travers 15 mini-jeux compétitifs. La première chose à faire est de créer son profil, photo loufoque via le smartphone, pseudo et avatar animalier. En parlant d’avatar, le jeu propose des décors et des animaux modélisés façon « pâte à modeler » magnifiques, la réalisation est exemplaire.

     

    Refilez sans tarder le bâton de dynamite

    La fiesta de Renard

    Le mode principal est la fiesta du Renard. Renard est le présentateur qui choisit pour les joueurs, les quatre mini-jeux sur lesquels ils vont se disputer et récupérer un maximum de couronnes. Au terme de ces quatre jeux, ces couronnes seront converties en vie pour l’épreuve finale.

     

     

    Pour pimenter un peu le tout, Renard lâche sur certaines épreuves des bâtons de dynamite que l’on peut refiler aux autres challengers avant d’exploser. Renard donne aussi des missions secrètes à certains joueurs comme par exemple, protéger et faire gagner tel joueur lors d’une épreuve et obtenir le même nombre de couronnes. Les mini-jeux regorgent de pièces à ramasser. Ces dernières permettent d’enchérir entre deux affrontements sur un objet pour mettre plus de chance de son côté (kits de désamorçages, parachutes en or, gants de boxe, …). Attention de ne pas tout dépenser, ces dernières permettent également d’acheter des couronnes supplémentaires en fin de partie.

    Il faut compter entre 20 et 30 minutes pour une partie.

    En plus de ce mode, les sessions personnelles permettent de sélectionner des séries de mini-jeux toutes faites ou d’en créer des personnalisées. Enfin la section mini-jeu permet de faire une partie sur le pouce en choisissant un seul mini-jeu.

     

    Faites des enchères sur les bonus

    Les mini-jeux

    Au nombre de 15, ces mini-jeux sont assez fun à jouer. On a par exemple la course sans ami, jonchée d’obstacles, un peu à la Hugo Délire (animé par Karen Cheryl), où il est possible de pousser ses ennemis/amis sur les obstacles pour leur faire perdre des cœurs. Garachute offre aux joueurs un saut en parachute parsemé de pièces à ramasser et de dynamite à éviter (ou à transmettre sournoisement à ses camarades de jeu) tout en ouvrant son parachute à la dernière minute. Le stalacflippe quant à lui propose une plateforme glacée sur laquelle il faut éjecter les autres joueurs.

    Les jeux reposent sur l’utilisation des fonctionnalités du smartphone. Le tactile pour certains où les joueurs balayent l’écran pour faire gauche, droite, haut et bas pour déplacer son personnage ou le lancer vers une zone.  Le gyroscope pour d’autres pour diriger son animal en tenant son téléphone presque à l’horizontal (d’où une légère préférence pour le smartphone à la tablette).

    Les premières sessions proposent un entraînement pour se familiariser avec les contrôles.

    Deux reproches sont à faire après quelques sessions de jeu. Le premier, certains jeux sont assez semblables les uns des autres et le second, la précision est très limitée, synonyme de quelques énervements en cours de jeu.

    Mais ne restons pas sur une note négative, le jeu est fun, le challenge aussi et surtout le prix, fixé à environ 20€.

     

    Trailer de lancement
    Note du test 7/10En conclusion :

    Frantics ajoute le genre Mario Party à la gamme Playlink. Il propose des mini-jeux intéressants même si la précision n’est pas optimale. Le principal est que l’on s’amuse entre amis.

    Les plus

    Du fun entre amis
    Très joli
    Accessible
    Le prix
    Les bonus/malus
    Nombreux jeux…

    Les moins

    ...Jeux assez similaires
    Manque de précision

    En résumé


    Frantics par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles