• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    RESIDENT EVIL 2
    Editeur : Capcom
    Developpeur : Capcom
    Genre : Survival-Horror
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 25 janvier 2019
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 4 Trophée Argent 9 Trophée Bronze 28 | Trophée Secret 9
    42 trophées au total

    Support


    Partager sur |

    test de RESIDENT EVIL 2

    Version Éditeur

    Test RESIDENT EVIL 2

    Publié le dimanche 10 février 2019 à 21h51 par Pilou - 747

    Resident Evil 2 est sorti en 1998 sur la Playstation One. Véritable hit et référence du Survival Horror, les éloges ne manquent pas et la nostalgie est toujours présente dans l’esprit des joueurs de cette époque. Capcom l’a bien compris et s'est attelé depuis quelques années à nous proposer un remake de ce jeu culte. (Re)découvrir ce titre vingt ans plus tard est un pari osé, Resident Evil 2 est-il un remake à la hauteur ? Voici notre avis.


    Une remake, un pari osé

    Il n’est pas évident de proposer un remake, surtout autant d’années après. Faut-il remettre au goût du jour le gameplay, des pans de scénario, le moteur du jeu ? La réponse est à mon avis un peu de tout, tout en gardant bien évidemment l’essence du premier titre. On peut déjà le dire à ce stade, Capcom a travaillé sur tout cela tout en gardant les sensations et l’engouement de 1998.
    Capcom a remanié quelques points du scénario mais c’est ce qui change le moins dans ce Resident Evil 2 de 2019. On a toujours le choix entre deux personnages. Le premier est Leon S. Kennedy qui doit prendre ses nouvelles fonctions au commissariat de Raccoon City. Sans nouvelles de sa hiérarchie, il décide de s’y rendre… Le second personnage est Claire Redfield, partie à la recherche de son frère, Chris, membre d’une troupe d’élite, les S.T.A.R.S.. Nos deux acolytes se retrouvent dès le début et sont rapidement séparés. Ils se croiseront tout au long de l’aventure et une amitié s’installe entre les deux.
    Resident Evil 2 propose toujours le choix entre les deux personnages et en terminant une première fois le jeu, un scénario bis est alors disponible pour le second personnage, exit les scénarii 1 et 2 du jeu original.
     

    test de RESIDENT EVIL 2
    Ah cette image nous rappelle inexorablement 1998


    Quelques nouveautés mais l’essence du jeu est conservée

    En plus des aventures de nos deux héros, Resident Evil 2 Remake propose de courts passages avec la belle Ada Wong et la jeune Sherry Birkin. Au programme, séance de piratage pour la première et jeu de cache cache pour la seconde. Une très bonne idée. Pour garder l’esprit du premier opus, il est impératif de faire des aller retours dans les différents lieux du jeu. On trouve un objet, une clé et il faut revenir sur nos pas pour l’utiliser et donner accès à un nouveau lieu, une nouvelle arme, … La map a évolué et est très utile. Elle marque les points d'intérêts et laisse les salles de couleur rouge si une énigme ou un objet à ramasser est encore présent. Le commissariat est assez vaste et l'utilité de la map est belle et bien réelle.

    Leon et Claire ramassent également des planches et clous qui permettent de barricader une fenêtre et ainsi éviter que les morts vivants ne la traverse. Bien évidemment, il y a plus de fenêtres que de planches.
    Le couteau est toujours de la partie et dispose d’une barre d’usure. Il permet de tuer les zombis ou de s’assurer qu’ils le sont bien mais comme avec les grenades, il est possible de repousser un zombi à lui plantant le couteau ou plus fun, en lui faisant manger une grenade. La sauvegarde évolue également. Des sauvegardes automatiques se déclenchent aux passages clés mais il est toujours possible de sauvegarder manuellement sur les machines à écrire. Plus besoin de rubans encreurs en facile et normal. Petit clin d’oeil de Capcom, en difficile, les sauvegardes sont limitées et nécessitent ces rubans.
    On confectionne toujours des potions de soins en associant des plantes de diverses couleurs et des pots de poudre permettent de créer de nouvelles munitions. Des défis sont également proposés et débloquent des bonus comme des artworks.
     

    test de RESIDENT EVIL 2
    Pas mal de passages se jouent à la lampe torche accentuant la tension


    Un Survival Horror dans toute sa splendeur

    Resident Evil 2 adopte la 3D avec son moteur RE Engine, fini les plans fixes et les décors précalculés. On passe au TPS et à la vue au dessus de l’épaule. Le jeu est toujours aussi “couloirisé” et dirigiste. On fait donc toujours des allers retours pour avancer mais surtout pour améliorer ses armes et trouver de précieuses munitions. En effet, le passage à la vue TPS, a corsé grandement la résistance des zombis. Il faut souvent vider un chargeur pour venir à bout d’un simple zombi. La localisation des tirs sur leur chair putréfiée y est pour beaucoup et accentue le Survival Horror. On se sert plus du pistolet pour couper des membres et ralentir les zombis. On réserve le headshot à un bon coup de fusil à pompe. Les balles ne sont pas légions et dans les modes normal et difficile, il est impératif d’éviter un maximum de morts vivants pour ainsi économiser ses précieuses cartouches. En plus des altercations putrides, les énigmes ont été revues et sont très bien conçues. Certaines sont obligatoires d’autres non.
    Les Jump Scares sont de la partie et certains passages se jouent arme au poing tout en éclairant avec son faible faisceau de lampe torche. Le pied !!
    On flippe également lorsqu’on entend les pas lourds de Mr X, ce gros lourdeau qu’il convient d’éviter et qui comme par hasard, débarque à certains moments clés de l’aventure. Tension et stress sont au rendez-vous. Une bien belle prouesse de la part de Capcom, surtout quand ce gros bêta est capable d’ouvrir les portes. Nemesis n'est pas loin.
     

    test de RESIDENT EVIL 2
    Les zombis sont ultra détaillés


    Bienvenue à Raccoon City

    Le passage du précalculé à la 3D décolle la rétine. Le RE Engine en a sous le capot même si certains passages sont moins détaillés et qu’un certain flou apparaît sur les personnages situés loin. Le travail sur les personnages mais surtout sur les zombis est magnifique. Le mouvement de leurs cheveux sales, ensanglantés, leur démarche et leur expression, les bouts de chairs qui pendent, renforcent la peur et l’insécurité qui règne. Le bestiaire est bien fourni mais le licker est moins impressionnant.
    La localisation des dégâts est hallucinantes. On garde également le cachet d’une ville de 1998 avec ses K7 vidéos à regarder. L’introduction du jeu fait également son effet et présente des plans de la ville dévastée, paraissant sans vie. Le jeu est entièrement doublé en français et propose des bruitages réussis. Un conseil, faire le jeu au casque pour entendre les cliquetis des corps en décomposition sur les carreaux et leur râle quand ils errent dans les couloirs, est jubilatoire.
    Petite déception, les musiques apparaissent très discrètes et sont loin de celles marquantes du jeu de 1998. Capcom a pensé aux fans et proposent en DLC mais payant, les musiques d’origines.
     

    test de RESIDENT EVIL 2
    Le jeu est magnifique

    Note du test 9/10En conclusion :

    Vingt ans plus tard, le charme opère toujours. Ce remake de 2019 permet de remettre au goût du jour un monument du Survival Horror pour les nouveaux venus et de replonger dans une version plus moderne pour les nostalgiques de la première heure. Même si les nouveautés, surtout au niveau du scénario, ne sont pas légions, quel pied de retourner dans un Raccoon City magnifié par le RE Engine.

    Les plus

    Un remake solide
    Quelques éléments de gameplay sympathiques
    Le RE Engine
    L’ambiance sonore
    Claire et Léon
    Le Survival Horror
    Les zombies et surtout Mr X

    Les moins

    Peu de changement dans le scénario
    Assez difficile
    Ça passe trop vite !

    En résumé


    RESIDENT EVIL 2 par Rating: 9 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles