Note du test 5.5/10En conclusion :

Immortal Legacy : The Jade Cipher est une nouvelle exclusivité du Playstation VR qu'il convient d’essayer si on aime le genre FPS/horreur. Le motion sickness est limité voir absent et l’exploration, comme les phases de combats, offrent de bonnes sensations. Le soft n’est pas exempt de défauts comme un système de déplacement qui est loin d’être optimal ou encore des soucis de finitions. Mais son prix attractif et son thème font d’Immortal, un titre à essayer.

Les plus

Le prix
Bonne sensation de tir
6h d’exploration, de tir et d’horreur
Bonne immersion sonore
Graphiquement correcte mais...

Les moins

Des effets graphiques en deçà du reste
Déplacement fastidieux
Pas de vf

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Immortal Legacy: The Jade Cipher
    Développeur : Viva Games
    Genre : FPS
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 17 avril 2019
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 19,99€
    Support


    Test Immortal Legacy: The Jade Cipher

    Publié le mardi 21 mai 2019 à 16h26 par Pilou - 476 / 0
    Partager sur |

    jeu réalité virtuelle
    Support : Support : Playstation Move uniquement
    Motion Sickness : Faible
    Durée : 6h

     

    Immortal Legacy : The Jade Cipher est une nouvelle expérience de réalité virtuelle à découvrir sur Playstation 4 et développé par le studio chinois Viva Games. Faut-il investir dans ce nouveau jeu ? Retrouvez notre avis dans ce test !

     

     

    Plongez dans une légende chinoise


    Anciennement baptisé Kill X, Immortal Legacy : The Jade Cipher est un FPS en réalité virtuelle tinté d’exploration et d’horreur. Vous incarnez Tyle, un militaire qui part en mission sur l’île de Yingzhou accompagné par la belle donzelle, Ksana. Pendant son voyage, Tyle raconte que sa mère était l’un des sujets d’expérience d’un empereur mégalo cherchant à acquérir l’immortalité. Sans plus d’information et après un accident d’avion séparant Tyle de Ksana, le joueur se retrouve prisonnier par des militaires sur ladite île. Il y rencontre Cookie Pie, une autre rescapée, accroc à son smartphone, qui le libère…
    Le scénario est assez nébuleux et se base sur le folklore de la culture chinoise. Et plus précisément sur une légende du Nouvel An où une bête du nom de Ksi se déchaine en fin d’année. Les hommes, pour la repousser, utilise la couleur rouge et font un maximum de bruit en lançant pétards et feux d’artifice. Ici, le Ksi est cet empereur. Tyle arpente donc cette île en quête de réponse…

    Responsive image

    Une maniabilité exigeante et pas forcément optimale


    Premier point à avoir en tête, Immortal Legacy : The Jade Cipher n’est jouable qu’aux Move, Dualshock 4 et autre AIM Controller ne sont pas gérés. Chaque move représente l’un des bras de Tyle. Un didacticiel permet d’appréhender les différents mouvements et actions possibles. Un certain temps d’adaptation est nécessaire et on s’aperçoit rapidement que les mouvements ne sont pas les mieux pensés pour un jeu VR de ce type. Les déplacements ne se font pas en téléportation comme dans certains autres jeux. On appuie sur le bouton Move pour avancer, en appuyant sur les deux, on va plus vite. On tourne avec les boutons du move, carré du move gauche pour tourner à gauche et triangle du move droit pour tourner à droite. On recule avec le bouton rond du move gauche ou la croix du move droit. Ce n’est pas très commode et on a tendance à s’emmêler les pinceaux. Même chose pour la gestion de l’inventaire, ou plutôt des deux inventaires, chaque move dispose de six slots pouvant accueillir armes, objets, … On peut également passer un élément d’un inventaire à l’autre. Le bouton triangle du move gauche et carré du move droit permet de les balayer et d’y sélectionner un élément. C’est fastidieux.
    Avec ce système de déplacement, le motion sickness, quoique limité, peut apparaitre pour certains joueurs et se mettre à couvert lors d’affrontements peut devenir très compliqué. Il y a de bonnes idées mais quelques points peuvent être améliorés comme la précision dans le lancé des grenades ou cocktails molotov.
    Les combats sont assez intuitifs et la précision est réussie. On prend plaisir à annihiler soldats et créatures qui peuplent l’île. Quinze armes et objets sont à notre disposition et chaque main peut tenir une arme de poing. Un pistolet mitrailleur dans l’une et un couteau dans l’autre, pas de problème ! Seuls les fusils comme l’AK 47 requièrent les deux mains.

    Responsive image

    Réalisation et durée de vie


    Le jeu se veut linéaire mais certains embranchements permettent de sortir de la trame principale pour aller récupérer un trésor par exemple. Ces collectibles gonflent un peu plus la durée de vie du jeu qui propose six heures d’aventure, une bonne moyenne.
    Graphiquement, certains éléments comme la modélisation des personnages sont réussis mais d’autres éléments le sont moins. Les explosions sont risibles et datent d’une autre génération de console.
    Les musiques se mêlent bien à l’aventure, alternant entre combats, énigmes et exploration. Côté dialogue, le jeu est disponible en chinois ou en anglais. Il faut se contenter d’un sous-titrage en français. Une petite lacune pour un jeu VR où l’immersion est le fer de lance.

    Responsive image

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test Immortal Legacy: The Jade Cipher - 3 minutes de lecture