Note du test 8/10En conclusion :

On sent que Bungie veut bien faire et propose de faire découvrir à tous les joueurs, sur n'importe quelle plateforme, son univers. Si l'épopée Nouvelle Lumière vous comble, la nouvelle extension est plus que nécessaire. Nouveaux Loot, nouvelles mécaniques et activités, ce DLC vaut le détour en proposant une ambiance sombre. La Lune n'a jamais été aussi belle!

Les plus

La Lune nous avait manqué
Eris aussi
Un scénario sombre
Destiny 2 passe au F2P avec cette extension
Une augmentation de la variante RPG

Les moins

Quelques soucis de serveur
Rien de plus, le jeu étant de grande qualité

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Destiny 2 : Bastion des Ombres
    Editeur : Activision Blizzard
    Développeur : Bungie
    Genre : FPS | MMO
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 01 octobre 2019
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 34,99 €
    Support


    Test Destiny 2 : Bastion des Ombres

    Publié le dimanche 03 novembre 2019 à 22h05 par Pilou - 175 / 0
    Partager sur |

    Le mois d'octobre marque un tournant important dans Destiny 2. Bungie, volant de ses propres ailes déjà depuis quelques mois, propose Destiny 2 en Free-to-Play à tous les joueurs. Se nommant Destiny 2: Nouvelle Lumière, cette édition comporte tout le contenu sorti jusqu'à maintenant, à l'exception des DLC majeurs Renégats et surtout le Bastion des Ombres, l’objet de notre test du jour.

     

    Si t'es Free-to-Play t'as tout compris


    Avant de rentrer dans le vif du sujet avec le Bastion des Ombres, la quatrième extension marquant la 3ème année du jeu, il est important de décrire ce que propose l'édition Free-to-Play de Destiny 2.

    Cette version gratuite offre toutes les armes et armures exotiques tirées de l’AN 1. Le scénario du jeu originel, la Guerre Rouge, est présent tout comme les deux campagnes annexes, La Malédiction d’Osiris et L’Esprit Tutélaire. Une bien bonne entrée en matière pour les novices désireux d’en connaître un peu plus sur l’univers du Voyageur et des Gardiens. Que se soit en solo ou en coopération, il y en a pour des dizaines d'heures.

    Les Forges de l’Arsenal Sombre, le Gambit et la Ménagerie sont également inclus et les assauts (dont les Nuits Noires) et le Raid Leviathan, ces épreuves longues et nécessitant une bonne cohésion d'équipe, voyagent aussi jusqu’à nous .
    Ancien comme nouveau joueur, chaque personnage commence avec un niveau 750 de puissance et dispose d’un accès à toutes les zones du jeu. Le level max est fixé au 960 et certains événements et zones nécessitent des niveaux de puissance qui s'en approchent.
    Cette montée de niveau a de quoi déstabiliser les nouveaux joueurs qui peuvent être un peu perdus en raison de la disponibilité immédiate de tous ces éléments.

    D’un autre côté, la règle met sur le même pied d'égalité les joueurs lors les activités PvE et PvP. Bungie a fait un choix judicieux et permet à tous de découvrir ce MMO FPS de qualité et cela gratuitement.
    À souligner également la possibilité de faire du cross-save (tout comme le Cross-buy des extensions) et de transférer sa partie sur n'importe quelle plateforme: un réel plus.

    Responsive image
    A plusieurs c'est toujours mieux

    La Lune des cauchemars


    Le bastion des Ombres nous renvoie sur notre cher satellite naturel que l'on n'avait pas revu depuis le premier opus. Nostalgie quand tu nous tiens! La Lune est le nouveau théâtre du scénario de cette extension. On y retrouve Eris Morn qui avait disparue après la chute de la Tour, au début de Destiny 2, par la Légion Rouge de l'Empire Cabal et son despote, le Dominius Ghaul.

    Une mystérieuse pyramide enfouie dans les tréfonds de l'astre est au centre de ce DLC dont Eris nous charge d'en découvrir les secrets et ainsi empêcher les Ténèbres de revenir. Pourquoi la Ruche ne semble pas touchée par cet étrange mal ? Pourquoi des êtres terrassés comme Cropta, Ghaul ou Omnig'ul se matérialisent ? Le Bastion des Ombres répondra à ces questions en offrant un peu de rab concernant l'Univers magique imaginé par le studio.

    L'ambiance sombre et cauchemardesque de ce DLC est une franche réussite. Les lamentations des esprits à aider, les recoins sombres de la Lune à explorer, les tours démoniaques à rallier… tout participe au sentiment lugubre qui s'en dégage.
    La campagne s'achève tout de même rapidement et le côté couloir peut être critiqué. Cependant Destiny n'est rien sans son contenu End Game!

    Responsive image
    Eris Morn

    L'extension qui ne fait pas de l'ombre


    La Lune propose des événements et activités similaires aux autres destinations (affronter deux Ténébrions de l'Arsenal, pas de problème) mais pas seulement. Bungie a imaginé de nouveaux éléments qui raviront les Gardiens.
    La zone d'invasion Vex fait apparaître une grande quantité de cyborgs dans un tumulte d'effets électromagnétiques. Après plusieurs vagues et un boss, des Lumens, des ressources et des engrammes tomberont!

    L'offensive Vex permet à six joueurs de s'unir et ainsi repousser des vagues successives de cette race cybernétique dans trois zones du Jardin Noir. Il faut avoir avancé dans la campagne pour débloquer cette activité.
    Enfin la chasse aux cauchemars est accessible après s'être rendu une première fois à la Pyramide. S'apparentant à un Assaut, il faut affronter l'un des boss iconiques comme Cropta, le Fanatique ou encore Ghaul mais il est impératif de posséder une puissance de 860. Comme les autres activités, les récompenses sont intéressantes et participe au nerf de la guerre!
    Destiny n'est rien sans un bon Raid: le Jardin du Salut vient donc pimenter l'aventure de cette extension et pour le coup, mieux vaut être préparé et bien accompagné!

    Bungie intègre avec cette extension le pass saisonnier. Pour ce 8ème cycle, la Saison des Éternels est offerte aux acquéreurs du Bastion des Ombres. Disposant de 100 paliers, elle débloque tous les 100 000 points d'xp des bonus divers et variés : argent, engrammes, emotes, vaisseaux… et la cerise sur le gâteau se débloque au septième palier avec l'Artefact, boostant via des mods les caractéristiques de son personnage en s'appliquant sur les armes et les armures.

    Pour rester dans les mods, l'Armure 2.0 fait son entrée. Chaque armure dispose de trois statistiques supplémentaires : la force, l'intelligence et la discipline. Trois mods peuvent être appliqués sur la pièce contre de l'énergie, qui elle-même doit être augmentée moyennant des Lumens et des éclats légendaires.

    Le Bastion des Ombres intègre les coups de grâce qui varie en fonction de la classe. Lorsqu'un ennemi est fortement affaibli, notre personnage peut effectuer une exécution mortelle avec une animation du plus bel effet. Ce coup spécial peut disposer de bonus supplémentaires comme récupérer de la vie ou des munitions grâce aux mods.
    Enfin, Bungie fait le choix d'accentuer l'aspect RPG de son jeu et permet une plus forte spécialisation de son Gardien. Le titre se bonifie au gré des mises à jour et offre une expérience MMO avec une ambiance excellente.
    Le jeu est toujours aussi beau deux ans plus tard en proposant une Direction Artistique où décors et créatures se marient avec une grande efficacité pour nous pousser à l'exploration et à la découverte de ce somptueux univers. Un must have!

    Responsive image
    Voici une zone d'invasion Vex

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test Destiny 2 : Bastion des Ombres - 5 minutes de lecture