Note du test 6.5/10En conclusion :

Necromunda: Hired Gun est un très bon défouloir qui ne marquera sans doute pas les esprits mais possède bon nombre de qualités. Son rythme nerveux et son univers science fiction, cyberpunk sont ses grandes forces. On prend plaisir à enchaîner les missions (principales) plutôt classiques mais bénéficiant d’un level-design soigné grâce à sa verticalité. On a le sentiment que le jeu aurait pu facilement gagner 2 points sur notre test avec un peu plus de finitions et des missions secondaires d’un plus grand intérêt. Dans tous les cas si vous êtes un joueur qui aime les FPS violents et hyper nerveux, Necromunda vous plaira sans aucun doute.

Les plus

L'univers crasseux de Necromunda
La nervosité/rapidité des combats
Du couloir mais pas que avec la verticalité
Bande son rock !!!

Les moins

Missions secondaires sans grand intérêt
Mastiff, peut mieux faire
L'IA en mode bulot

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps5

    Necromunda: Hired Gun
    Editeur : Focus Home Interactive
    Développeur : Streum On
    Genre : Action | Tir
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 01 juin 2021
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps4

    Test Necromunda: Hired Gun

    Publié le lundi 14 juin 2021 à 10h49 par Fourcherman
    Partager sur

    Du Warhammer, en veux-tu, en voilà (encore). C’est le studio Streum On qui nous propose Necromunda: Hired Gun, un jeu de tir à la première personne s’inspirant de l’univers Warhammer déjà tant exploité, autant dire que cela promet du bon bourrinage comme on les aime après une journée difficile, sans prise de tête ! Le jeu est disponible sur PS4 et PS5 depuis le 1er juin. Sortez vos pétoires, ça va envoyer du lourd !

     

    Necromunda, son univers impitoyable


    La licence Warhammer enrichit son univers science fiction depuis de nombreuses années et l’équipe d’Hired Gun a choisi de se focaliser sur l’axe Necromunda, un peu moins connu. L’action se passe sur une planète dévastée, Necromunda, où plus aucune richesse n’existe, la majeure partie de celle-ci est toxique ou recouverte de désert. Autant dire que cet univers est enclin à la loi du plus fort, des cités-ruches ont été construites par les survivants et ont toutes un mode de vie différent en fonction de leur condition plus ou moins plongée dans la pollution. L’action se passe ici dans la ruche, un sous-monde très hostile dans lequel il va falloir lutter pour survivre, de nombreux gangs y font leur loi.

    Le gros point fort de Necromunda : Hired Gun est justement son univers parfaitement retranscrit, du cyberpunk bien sale, violent dans une ambiance de métal et de plomb. Le level-design est très bien pensé pour ne pas perdre les joueurs dans un dédale de couloirs comme on n’aurait pu le penser vu le contexte de la ruche, la verticalité y est pleinement exploitée.

    C’est dans ce sous-monde saccagé que notre chasseur de prime, à la recherche d’une cible d’une grande importance, va faire des rencontres et devra accomplir un lot de missions principales et/ou secondaires afin de parvenir à son but. Les développeurs ont eu l’idée d’ajouter une zone neutre, une sorte de Hub, qui permet de discuter avec des PNJ, de commercer pour améliorer son personnage, son cyber Mastiff, son équipement … ou tout simplement de lancer les missions du jeu.
    Vous allez me dire si vous n’avez pas suivi les différents trailers mis en avant par Focus Interactive : "qu’est ce qu’un Mastiff ?", vous disposez tout au long de l’aventure d’un compagnon, votre Mastiff, en somme un chien boosté aux implants cybernétiques. Ce dernier vous obéira au doigt et à l’oeil (et surtout au pouet pouet) et vous pourrez l’appeler sur le champ de bataille, il sera parfois bien utile quand un ennemi puissant vous chatouillera un peu trop, cohérence ou non, l’ennemi en question aura besoin d’une tonne de plomb pour y passer tandis qu’une morsure de votre bon toutou lui sera fatale … Mais bon ça aide bien quand même.

    Responsive image
    Des ennemis variés et des armes puissantes !

    Fast, FAST FAAAASSSTTT FPS !!!


    A l’instar de DOOM, Necromunda se place dans la catégorie des Fast-FPS, et pour le coup on peut dire que, niveau vitesse, il surpasse DOOM. Notre chasseur de prime se déplace à une vitesse impressionnante et ceci contribue au rythme hallucinant des combats. Ce point pourra déplaire à certains joueurs enclin à des combats plus réalistes ou tout simplement des joueurs qui ont le mal de mer, pour ma part je trouve cela particulièrement jouissif et c’est un peu cela que je recherchais dans Necromunda: Hired Gun, du bon shooter nerveux, sanglant, sans prise de tête. On avance, on explose les ennemis, le tout dans des niveaux très bien pensés.
    A cette vitesse s’associent des mouvements efficaces : glissade, doubles sauts, wallrun/jump et l’utilisation d’un grappin pour atteindre un point plus haut très rapidement ou tout simplement retirer le bouclier d’un ennemi.

    Que serait un shooter Warhammer sans un panel d’armes ravageur, effectivement il y a de quoi faire pour déchiqueter les hordes de tarés prêts à tout pour vous mettre à terre, pistolets, fusils, fusil à pompe, grenades … Le jeu possède sa petite touche RPG avec une part de personnalisation intéressante et surtout assez simpliste, ceci selon moi pour ne pas casser le rythme du jeu.
    Avec l’argent glané sur chaque mission vous pourrez donc améliorer votre équipement, vos caractéristiques et celle de votre Mastiff mais aussi débloquer de nouveaux pouvoirs comme par exemple la possibilité de ralentir le temps façon bullet time. Des objets pourront être collectés également et placés sur vous afin d’améliorer armure, santé… Ces objets sont cependant toujours les mêmes et ne serviront que peu durant l’aventure. Le système d’amélioration d’arme n’est pas non plus d’une grande utilité et même si vous ne changez rien du début à la fin du jeu, vous parviendrez au bout de l’aventure. Le loot a le mérite d’exister mais finalement il aurait peut être pu être mis de côté au profit de la qualité générale du titre.

    Techniquement, on ne peut pas dire que le jeu soit beau ou moche, on a le droit à des environnements sombres et glauques réussis fidèles à l’univers Necromunda. Mais si parfois la qualité est notable, on a le droit aussi à des textures un peu baveuses, ceci dit, le plaisir bourrin recherché n’en est pas gâché pour autant. La mise en surbrillance des ennemis fait un peu tâche en rouge pixellisé et ceux-ci ont tendance à spawner sans vergogne devant votre nez.
    Niveau gameplay, le jeu fait bien son taf et procure de belles sensations, on regrette une IA un peu dans les choux qui parfois peine à comprendre ce qui lui arrive, les ennemis sont plutôt là pour servir de défouloir, on note aussi que notre dog a parfois la fâcheuse tendance à se bloquer.
    Les musiques très hard rock nous accompagnent parfaitement tout au long de cette boucherie et contribuent à la frénésie générale du jeu.

    Il vous faudra une dizaine d’heures pour boucler les missions principales et il y a peu de chance que vous vous attardez sur les missions secondaires qui consistent bien souvent à des combats en arène.

    Responsive image
    Ils ont l'air sympas non ?




    Test Necromunda: Hired Gun - 4 minutes de lecture