Note du test 7/10En conclusion :

Arkanoid ne révolutionne pas le genre casse-briques mais l’équipe de Pastagames a su remettre le jeu au goût du jour. Alors évidemment le jeu peut s’avérer assez lassant au bout de quelques parties mais grâce à son gameplay simpliste il est assez facile d’y revenir régulièrement. Le jeu propose des modes de jeu variés et intéressants en espérant que le mode Eternal Battle trouve son public. En tout cas une belle adaptation par Pastagames. A faire pour les nostalgiques du siècle dernier ou les joueurs en quête de retro gaming.

Les plus

DA réussie
La nostalgie qui fait mouche
Bande son électro qui colle bien au jeu
Les différents modes de jeu

Les moins

Les récompenses … en fait non il n’y en a pas
Vite lassant

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps5

    Arkanoid - Eternal Battle
    Editeur : Microids
    Développeur : Pastagames
    Genre : Arcade
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 27 octobre 2022
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps4

    Test Arkanoid - Eternal Battle

    Publié le jeudi 17 novembre 2022 à 10h15 par Fourcherman
    Partager sur

    Les français de Pastagames font revivre l’emblématique Arkanoid dans une nouvelle itération baptisée Eternal Battle. L’occasion de redécouvrir le gameplay d'antan mais aussi d'appréhender la nouvelle vision moderne des développeurs. Alors vous n’avez peut être pas connu le siècle dernier et du coup cette licence, sachez donc que Arkanoid est un jeu de type casse-briques qui a vu le jour en 1986 grâce à Taito aujourd’hui sous la houlette de Square Enix.

     

    Le retro a le vent en poupe


    Voici maintenant quelques années que le retrogaming a pris une place importante dans nos ludothèques, que l’on ait connu ou non les débuts du JV d’ailleurs. Alors évidemment Pastagames vient encore tirer profit de notre petite nostalgie et sensibilité pour les licences phares du siècle dernier tout en y ajoutant une touche de modernité. Nous avions pu voir le studio à l'œuvre sur le très bon PANG Adventures sorti en 2016. Sachez également que le studio a également participé au développement des Pix The Cat et l’incroyable Rayman Legends, inutile de dire que la qualité ne peut être qu’au rendez-vous si tenté qu’on aime le genre casse-briques.

    Alors évidemment pour le genre il ne faudra pas chercher très loin côté scénario mais nous avons tout de même un petit synopsis, des extraterrestres ont détruit le vaisseau spatial “Arkanoid” et seul le vaisseau “Vaus” en sort indemne, ce dernier, envoyé dans une autre dimension devra passer plusieurs dispositifs de sécurité afin d’anéantir l’alien responsable de l’agression : “Doh”.

    Responsive image
    Un design moderne qui lui va bien

    Arkanoid s’étoffe


    Dans un premier temps, rappelons le principe du jeu, vous commandez un vaisseau (une barre horizontale positionnée en bas de l’écran) qui se déplace de droite à gauche afin de faire rebondir une balle qui doit détruire les différentes briques placées dans les niveaux. Certaines briques permettent de récupérer des power ups afin d’améliorer le vaisseau, augmentation de la taille, colle pour bloquer la balle, balles multiples, canon, balle surpuissante …

    Commençons par le mode Retro qui nous propose de replonger directement dans la version de 1986 (avec des petits plus modernes comme les vibrations ou les gâchettes qui permettent comme dans tous les modes de jeu de se déplacer à droite ou à gauche en un éclair). Ce mode est donc pour les puristes qui veulent se remémorer ce qu’était Arkanoid à ses débuts.

    Le mode Neo est donc le mode le plus attendu (en solo), avec des niveaux inédits et modernes tout en gardant l’âme d’antan avec notamment les mêmes capsules bonus mais quelques bonus inédits. Dans tous les cas vous aurez à parcourir une quarantaine de niveaux et la tâche n’est pas des plus simples, avec 3 vies à votre actif, il faudra faire preuve de patience (et de talent) pour espérer finir le jeu. Cela dit, vous disposez de crédits infinis mais à chaque utilisation le score se verra diminuer de moitié. D’autant plus qu’il est impossible de laisser le jeu de côté pour espérer le reprendre ensuite, quand on quitte ce mode, cela signifie qu’il faudra recommencer au début.

    Le mode Eternal Battle (mis en avant dans le titre même du jeu) est la grosse nouveauté de cet Arkanoid sauce 2022, en effet vingt-cinq joueurs s’opposent en ligne (compléter par des IA au besoin) et le score devient une variable très importante et perdre la balle le fait diminuer. Les vies sont infinies et pour ne pas bloquer certains joueurs en peine, le niveau se termine au bout de certains et les briques restantes font diminuer le score, plutôt cool pour le challenge. Mais ce dernier ne s’arrête pas là car toutes les vingt secondes le joueur ayant le plus faible score est éliminé. Les quatre derniers joueurs s'affrontent dans une finale (surprise). En guise de récompense des points d’XP qui permettront seulement de débloquer des motifs pour le fond d’écran (un peu léger tout de même).
    Le gros problème de ce mode réside dans le fait qu’il risque de ne pas y avoir foule, le droit d’entrée du jeu étant payant (+ abonnement pour jouer en ligne), à la différence d’autres jeux Battle Royale souvent gratuits.

    Terminons par le mode Versus qui pourrait bien être un bel échappatoire si vous avez des potes prêts à en découdre dans les soirées gaming (ou "papa gaming", petit clin d'œil à ma petite team). Ici quatre joueurs s’affrontent en local (IA ou humain) durant cinq manches. Pour en gagner une, il suffit simplement de casser toutes les briques. Sachant que les vies sont infinies et que mourir ne fait perdre que du temps précieux pour vaincre les adversaires. Un mode qui peut être vraiment intéressant d’autant plus que trouver des jeux à quatre joueurs sur PlayStation relève parfois d’une sacré mission.

    Responsive image
    Un petit retour dans les années 80

    Techniquement impeccable


    On finit brièvement par l’aspect technique du jeu et il faut dire qu’entre les mains de Pastagames, le tout est très réussi surtout pour un genre casse-briques pas forcément évident à renouveler. On retrouve des vibrations dans la manette, une direction artistique réussie avec un mélange électro-futuriste très réussi.
    La bande son est entraînante même si au bout d’un certain temps elle peut paraître lancinante.
    En bref, Pastagames maîtrise son sujet, c’est beau, entraînant et le tout permet de remettre la franchise Arkanoid sur le devant de la scène. En espérant que les joueurs soient présents pour améliorer l’expérience en ligne.

    Responsive image
    Le multijoueur a une belle place dans cette version 2022




    Test Arkanoid - Eternal Battle - 4 minutes de lecture