• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps3

    Beyond : Two Souls
    Editeur : Sony
    Développeur : Quantic Dream
    Genre : Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 09 octobre 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 3 Trophée Argent 6 Trophée Bronze 36 | Trophée Secret 43
    46 trophées au total

    Support


    Test Beyond : Two Souls

    Publié le lundi 28 octobre 2013 à 20h36 par Pilou - 2211
    Partager sur |

     

    Personnellement, j’avais été séduit par l’excellent Heavy Rain qui avait divisé les foules. Mais force est de constater qu’il s’est vendu à plus de 3 millions d’exemplaires depuis sa sortie il y a 3 ans. C’est donc avec une grande impatience que j’ai pu mettre la main sur le nouveau bébé de David Cage et de son équipe de Quantic Dream, Beyond Two Souls, la nouvelle exclusivité sur Playstation 3.

    Beyond, plus qu’un jeu

    Comme Heavy Rain, Beyond : Two Souls sort des sentiers battus pour proposer au joueur de vivre une expérience très cinématographique. Pour ce faire, exit les 4 personnages jouables d’Heavy Rain, dans Beyond : Two Souls. Le joueur incarne Jodie Holmes, jouée par Ellen Page, et permet de retracer 15 années de sa vie au travers de 26 chapitres allant de sa plus jeune enfance à l’âge adulte. La première partie se bouclera en une dizaine d’heures mais nous y reviendrons un peu plus loin.

    Jodie n’est pas une fille comme les autres, elle est liée à une entité qui la suit tout au long de sa destinée. Cette entité se prénomme Aiden et il est tout autant jouable que Jodie.

    Pour revenir aux 26 chapitres, Beyond : Two Souls vous fait découvrir les phases clés de la vie de Jodie de façon décousue. C’est très plaisant et mine de rien, on s’attache à ce personnage. Une frise, lors des chargements, indique où se situe chronologiquement la séquence qu’on va jouer.

    Quantic Dream a vraiment bien travaillé

    Le jeu pousse la Playstation 3 dans ses derniers retranchements. Il ne faut pas se voiler la face, Beyond : Two Souls est un petit bijou.
    L’accent cinématographique est très largement mis en avant. L’interface du jeu ne présente aucun hub ni inventaire. Comme dans un film, des bandes noires sont présentes à l’écran.

    L’équipe de David Cage a utilisé une technologie employée initialement dans le cinéma : la Performance Capture. Ce procédé consiste à saisir de façon synchronisée les mouvements du corps, les expressions du visage et les mouvements des doigts pour rendre les personnages plus vrais que nature. Les personnages joués par Ellen Page (Inception, Juno) et Willem Dafoe (Platoon, Body et plus récemment Spider-man) y sont sublimés et criants de vérité.

    A côté des personnages très détaillés, Jodie évoluera dans des niveaux variés allant du désert à la rencontre de Navajos ou encore des décors sous la neige en passant par un camp d’entrainement de la C.I.A. On soulignera tout de même quelques textures pauvres et quelques lieux un peu vides mais dans l’ensemble, on a le droit à du grand art.
    Le tout est rythmé par une bande son écrite par Hans Zimmer qu’on ne présente plus et Lorne Balfe (Le Sang des Templiers, …). Pour quelques euros, la bande son est disponible sur le store en version normale et étendue. Le jeu est bien évidemment en français mais il est possible de sélectionner la bande son anglaise avec les sous-titres FR. Encore un élément proche du film !

     
    Jodie, mal en point

     

     

    Et côté gameplay ?

    Ce jeu surnaturel propose donc de retracer 15 années de notre héroïne au travers de séquences de gameplay variés. Certains niveaux permettent de vivre des choses courantes de la vie comme faire une bataille de neige, ranger son appartement (ah non, ça, j’ai jamais fait), préparer un bon petit plat, …Alors que pour d’autres, ils permettent de vivre des séquences extraordinaires. 

    Ces séquences créent un lien avec Jodie, on vit avec Jodie. On partage ses sentiments. On s’y attache. Le jeu alterne entre dialogues, déplacements et QTE. Comme dans Heavy Rain, il faudra presser au bon moment un ou plusieurs boutons pour accomplir une action ou encore utiliser le stick droit et presser la bonne direction.

    Les combats sont singuliers. Lors d’un affrontement, le temps se ralentit et il faudra presser le stick droit dans la bonne direction pour éviter une attaque ou en porter une. C’est plaisant ! Pour ne pas lasser le joueur, le jeu oscille entre des phases d’exploration, infiltrations, tirs et même de pilotage. Mais on en restera là. Pas de spoilers chez PSMag.

    Certaines séquences font froid dans le dos

    Mais incarner Aiden offre une toute autre dimension au jeu. Ce fantôme peut prendre de la hauteur dans le niveau et avoir ainsi une vision globale. Il peut traverser les murs, déplacer des objets ou en détruire. Il a aussi un rôle protecteur pour Jodie. Il veillera sur elle grâce à un champ de protection lors de certains passages. Il la soignera et lui permettra de vivre des flashbacks.

    Aiden peut être utilisé à tout moment en pressant la touche triangle.

    Le choix est laissé au joueur dans certains séquences. Il est possible d’avancer en ne réalisant pas les mêmes choses. Malheureusement, ces choix ne changent pas fondamentalement le jeu. Même chose pour les QTE, les ratés n’influenceront pas le jeu. Là où il était possible de perdre des héros dans Heavy Rain, dans Beyond : Two Souls, le Game Over est absent. Les niveaux sont balisés, cloisonnés, même si certains, comme le désert Navajo par exemple, sont relativement vastes.

    Ces éléments pourront déranger certains joueurs car même si on a le choix, les développeurs nous emmènent dans une direction, un but, une fin.
    Seuls les 2 derniers chapitres influencent sur la fin du jeu et 23 fins différentes sont présentes.

    La rejouabilité est donc importante et notre Aiden pourra également arpenter les niveaux pour y découvrir des bonus cachés.

    Le jeu est vraiment à la jonction entre le film et le jeu vidéo. Aucune difficulté n’est présente. Un mode facile est également disponible pour les joueurs occasionnels ou ne jouant jamais au jeu vidéo.
    Quantic Dream a également écouté les fans de Heavy Rain en proposant un mode deux joueurs. Un joueur contrôlera Jodie alors que l’autre prendra les rênes d’Aiden. C’est très agréable de pouvoir jouer avec sa femme qui n’est pas adepte des jeux vidéos.

    Cerise sur le gâteau, une application : Beyond Touch permet de laisser de côté sa DualShock 3 et ainsi utiliser son smartphone ou sa tablette pour avancer dans l’aventure. Pour cela, il faut être sur le même réseau Wifi que la console. Une très bonne initiative qu’il faut souligner.

    Un jeu de haut vol mais quelques défauts sont présents

    Les seuls reproches que l’on pourrait donner au jeu sont les ralentissements que l’on observe lors de certaines séquences, quelques éléments du décor qui apparaissent tardivement et un peu de crénelage. J’ai eu le droit également à un freeze de la console. La synchronisation labiale des personnages n’est pas des plus précises sur la version française. Mais on chipote vraiment là.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 9/10En conclusion :

    Si vous avez aimé Heavy Rain et la démo de Beyond disponible sur le store, si vous êtes curieux et si vous aimez les belles histoires proches du cinéma, alors Beyond : Two Souls est fait pour vous. Magnifié par la technologie employée, la réalisation, le jeu des acteurs, la musique, l’histoire de ces deux êtres liés par un lien fort, on a là un jeu d’une beauté et d’une profondeur rarement atteinte. On vit avec Jodie, on l’affectionne, même si les choix n’influencent pas le jeu, David Cage nous permet de réagir selon notre sensibilité aux différentes situations qu’il nous propose de vivre sous les traits de Jodie et Aiden. Un best seller, on a hâte de voir le prochain titre du studio sur Playstation 4. Encore une fois merci pour cette excellente histoire.

    Les plus

    un jeu différent
    une réalisation cinématographique
    une immersion forte et des personnages attachants
    le mode deux joueurs et l’application Beyond Touch
    durée de vie excellente
    pouvoir choisir la langue des voix

    Les moins

    le croisement entre film et jeu vidéo peut rebuter certains joueurs
    quelques ralentissements
    trop facile ?

    En résumé


    Beyond : Two Souls par Rating: 9 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles