• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Fourcherman


  • ps3

    Worms Revolution
    Editeur : Team 17
    Développeur : Team 17
    Genre : Action
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 10 octobre 2012
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 5 Trophée Argent 13 Trophée Bronze 10 | Trophée Secret 0
    29 trophées au total

    Support


    Test Worms Revolution

    Publié le mardi 23 octobre 2012 à 20h31 par Fourcherman
    Partager sur

    PSMag défie les vers les plus célèbres de la planète !

    Les premiers lombrics sont sortis de terre en l’an 1995 sur PC, depuis la Team 17 n’a cessé de faire évoluer sa licence Worms avec quasiment une déclinaison par an.
    Parfois avec brio comme pour Worms Armageddon, Worms Golf Party ou plus maladroitement avec plusieurs épisodes tentant un passage à la 3D vite abandonnée car mal adaptée au gameplay.
    Quoi qu’il en soit, Worms Révolution arrive tambour battant avec une armée de vers toujours aussi remontés et prêts à balancer de la grenades à tout-va et à user de stratégies plus perfides l’une que l’autre !

    Un vent de fraîcheur sur la licence

    Worms Révolution porte-t-il bien son nom ? Les fondements de la série sont toujours bien présents, on prend 2 à 4 équipes de vers et on explose du lombric le plus habillement possible en utilisant l’armada mise à disposition. Un concept toujours super efficace ou le multi-joueurs est indispensable mais qui tendait à s’épuiser… "Qui tendait" puisque la Team 17 a mis le paquet pour apporter du sang frais à nos vers.

    Tout d’abord un changement notable sur le moteur graphique qui couple 2D pour la vue de côté et 3D pour la modélisation des vers et des éléments dynamiques. Le résultat est vraiment intéressant mais aurait pu être affiné, on constate (sur la version PS3) un aliasing assez important qui nuit à la qualité, surtout en mode zoom maximum. Passé ce détail graphique, l’ambiance générale est très bonne avec des fonds animés et très colorés.

    L’eau fait désormais son entrée et devient un élément crucial pour le gameplay, la stratégie. Celle-ci arrive donc avec le lot de nouvelles armes comme le pistolet à eau, la bombe à eau, le "waterstrike" (frappe aquatique). L’eau va permettre plusieurs choses dans Worms Révolution, elle infligera évidemment des dégâts aux vers mais ne les noiera pas. Elle ralentira leurs déplacements et leurs attaques ou elle pourra emporter nos petits amis le long d’une pente qui finiront dans "le bouillon".

    L’eau n’a pas qu’un aspect négatif car elle protège des attaques de feu et limite les dégâts infligés. Si vous vous sentez piéger dans l’eau, vous pourrez utiliser la bonde (les bricoleurs connaitront) qui évacue l’eau.
    On pourra noter que l’eau a une drôle de texture, elle ressemble un peu à de la gelée anglaise mais ceci ne gêne pas le jeu, peut être un choix technique pour qu’elle reste plus facilement en place sur certaines surfaces…

    Pendant toute la promotion du jeu, les éléments dynamiques ont été mis en avant. En effet, Worms Révolution ajoute cette notion. Vous rencontrerez sur les différentes cartes du jeu, des  vis, des fioles, des briquets, des champignons, des pinceaux ou encore des obus…

    Chaque objets physiques à la particularité d’être déplacé, en le poussant ou en utilisant les nouvelles fonctions : la télékinésie ou encore la clé à molette, l’ovni ... Ceux-ci sont soumis à la gravité comme tout le reste. Nos êtres visqueux pourront bien entendu faire exploser tout ça.
    Ces éléments ajoutent indéniablement  un côté stratégique novateur vraiment très intéressant, à vous d’imaginer le plus cruel scénario, exploser un élément toxique comme le champignon pour gazer vos ennemis ou encore les brûler avec une explosion dévastatrice d’un obus.

     

    Vidéo explicative des nouvelles armes  et objets.


     


     

     

    Nos vers ont la classe maintenant

    Et si tout ça ne suffisait pas, nous avons le droit, hormis la customisation habituelle de nos vers,  à l’arrivée de différentes classes. Le Malabar, comme son nom l’identique,  se présente comme le costaud de la bande, il est gros et flasque. Ses déplacements sont donc ralentis et son habilité est diminuée, en revanche sa force lui donne l’avantage de pouvoir encaisser plus de dégâts.
    Le Scientifique, quant à lui, est plus fragile mais à la possibilité de régénérer la vie de ses frères d’arme et d’améliorer certains équipements. L’Eclaireur surprendra par sa rapidité et son agilité, il saute plus haut et se faufile plus facilement dans des petits espaces inaccessibles aux autres. La dernière classe est celle du Soldat qui demeure notre bon vieux ver habituel qui possède un équilibre de toutes ces qualités.
    Les classes seront débloquées au fil de l’aventure et apportent un potentiel énorme à la stratégie.
     

    Un contenu très riche

    Une campagne solo vous permettra de vous faire la main sur tous ces nouveaux aspects du gameplay. Celle-ci est divisée en quatre parties et est mise en scène avec brio, la voix de Matt Berry nous accompagne tout au long de l’aventure.

    Les 8 premières missions dans les égouts sont un entraînement. Vous irez ensuite jouer dans le sable, à la ferme et dans la maison hantée.

    Des DLC ont déjà été annoncés afin de compléter le jeu avec de nouveaux thèmes, notamment la fête foraine.

    Vous aurez toujours la possibilité de jouer contre l'IA en mode escarmouche sur des niveaux classiques ou en bataille de forts (toujours aussi efficace).


    Un mode puzzle plus fin vous donnera du fil à retordre et ajoute en solo une durée de vie supplémentaire.

    Le multi-joueurs est bien sûr de la partie avec un mode 4 joueurs au tour par tour ou en ligne. Il donne à Worms Révolution une durée de vie infinie et des fous rires garantis avec les amis.


     


     

    Pour ce qui est du reste...

    Hormis toutes ces grandes innovations, le joueur aura toujours la possibilité de créer ses propres niveaux ou de personnaliser au maximum sa "Dream Team".

    Le panel d’armes est toujours très large avec l’arrivée en plus des armes à eau et autres drôleries. Les éléments stratégiques comme la "ninja rope", la poutre, le parachute, le jet pack … sont toujours présents avec aussi bon nombre de nouveautés telles que la télékinésie, l’ovni…

    L’ambiance sonore reste toujours hilarante avec des doublages voix de très bonne qualité et une musique discrète qui ne nous déconcentre pas dans la bagarre !

    Note du test 8/10En conclusion :

    Worms Révolution reprend le meilleur de ce qui a fait le succès de la licence en ajoutant un paquet de nouveautés qui changent considérablement la stratégie du jeu. Avec une gestion de l’eau qui permet d’achever vos adversaires d’une bien drôle de façon ou encore des objets dynamiques ayant chacun leur propriété explosive. L’intégration de classes de Worms est incontestablement le must de ce nouveau jeu. Enfin on a une réelle sensation de personnalisation du ver et on peut choisir plus finement nos attaques, intelligente ou violente … Nous sommes certainement devant le meilleur Worms sorti à ce jour. Pour 13.99€, c\'est franchement une affaire à ne pas rater que vous soyez fans de la saga ou si tout simplement vous voulez tenter l\'expérience.

    Les plus

    Classes des vers
    Objets dynamiques
    L’eau
    Personnalisation
    2D avec un mélange de 3D
    Stratégie décuplée

    Les moins

    Moteur graphique perfectible ... joker je n'en ai pas d'autres...


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles