• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps3

    Resident Evil Revelations
    Editeur et Developpeur : Capcom
    Genre : Survival-Horror
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 24 mai 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 3 Trophée Argent 5 Trophée Bronze 42 | Trophée Secret 0
    51 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps4

    Test Resident Evil Revelations

    Publié le jeudi 30 mai 2013 à 21h53 par Pilou - 3129
    Partager sur |

     

    Sorti il y a un peu plus d’un an sur la console portable de Nintendo, la 3DS, Resident Evil Revelations avait reçu une bonne critique tout en lésant les joueurs sur consoles de salon. Capcom y remédie et propose depuis le 24 mai la version remastérisée HD sur Playstation 3. Faut-il passer son chemin ou se ruer sur ce nouvel épisode de la série ? Réponse dans ce test.

    Un peu d’histoire...


    Resident Evil Revelations se déroule avant les événements de Resident Evil 5 où Chris et la belle Shiva enquêtaient dans le village africain de Kijuju sur des ventes d’armes biologiques.
    C’est donc quelques années auparavant que débute l’aventure, Jill Valentine, membre du Bioterrorism Security Assessment Alliance (BSSA), et son nouvel acolyte, Parker Luciani  sont envoyés en mission de sauvetage sur le Queen Zenobia, un paquebot abandonné voguant sur la Méditerranée. Chris Redfield et Jessica Sherawatt ont donné leur dernier signe de vie sur le navire. De fil en aiguille, la fine équipe se retrouvera confronter à un nouveau virus : le T-Abyss aux mains d’un groupuscule terroriste : le Veltro

    metal gear rising revengeance Jill aura du fil à retordre

    Resident Evil 6, le père spirituel de Resident Evil Revelations


    Même s’il est antérieur à Resident Evil 6 dans la narration, Resident Evil Revelations tient plus de cet opus qu’à Resident Evil 5. Le jeu est découpé en 12 épisodes allant de un à trois chapitres. Il propose de jouer en alternance trois binômes qui dynamisent grandement le gameplay. Les lieux traversés, les armes spécifiques à chaque groupe évitent une certaine lassitude. En rechargeant sa sauvegarde, chaque épisode possède un résumé vidéo dans la même veine que ceux que l’on peut voir dans les séries télévisées. Le “Previously On” fait son petit effet.

    metal gear rising revengeance Chris aime les grosses pétoires

    Provenant d’un portage sur console portable, le déroulement du jeu s'articule autour de chapitres courts tout à fait adapté au jeu nomade ; comptez entre 10 à 30 minutes pour terminer un chapitre. Pas de panique, le jeu offre une durée de vie conséquente. En “normal”, le jeu se terminera aisément en 10 heures.

    La jouabilité tient aussi du dernier épisode sorti. Le joueur peut tirer tout en se déplaçant. Un ajout qui devient incontournable pendant les phases plus orientées Third Person Shooter (TPS) que Survival Horror. On a pas autant de liberté de mouvements que dans un Resident Evil 6. On pense à la mise à couvert, mais l’utilisation des deux sticks analogiques est vraiment indispensable. 
    La gestion de l’inventaire a été grandement simplifié. Les herbes rouges ont totalement disparu et une simple pression de la touche Triangle enlève une herbe verte ramassée et soigne le personnage. Même chose pour les armes, des kits d’améliorations peuvent être débloqués et permettent d’améliorer la puissance de feu, la capacité du chargeur ou encore la cadence de tir mais le processus d'upgrades apparaît tout aussi simpliste. On déplorera juste l’absence de mode coopération dans la campagne principale comme on peut le voir dans les précédents épisodes. 

    metal gear rising revengeance Le Queen Zenobia recèle des mystères

     

     
    Le mode Commando offre un challenge supplémentaire

    Quelques nouveautés et un portage HD correct

    En plus des quelques éléments de gameplay simplifiés vus plus haut, Resident Evil Revelations ajoute un nouvel objet : le Genesis. Cet objet activé avec la touche L2 fait passer la vue à la première personne et permet de scanner l’environnement comme les créatures shootées au T-Absyss. Le Genesis révèle les objets comme des munitions qui sont disséminés dans les niveaux. En analysant les monstres, le joueur marque des points. En arrivant à 100%, un kit de récupération de santé est ajouté à l’inventaire.
    Dans cet opus, les emblèmes à collectionner sont remplacés par les empreintes de main cachée. Ces dernières sont également décelées par le Genesis. Elles sont au nombre de 30 et  débloquent deux nouvelles armes pour les joueurs les plus assidus. 

    Resident Evil Revelations sur 3DS avait marqué un tournant dans la série avec pour la première fois, une traduction complète du jeu en français. Capcom avait continué sur sa lancée avec Resident Evil 6. On est toujours aussi enthousiaste par cet ajout. La bande son et les bruitages sont convaincants. Les musiques sont réussies et le générique pourrait marquer certains amateurs du genre.
    La Haute-Définition est bel et bien visible, même si les décors peuvent paraître un peu vides, les textures se montrent fines et les éclairages sont joliment travaillés. La modélisation des personnages a gagné en finesse et en détails. Mais on constate tout de même quelques ralentissements, problèmes de collisions et chargements un peu longs.
    Autre nouveauté, residentevil.net disponible depuis Resident Evil 6 est aussi intégré. Informations, comparaisons avec les joueurs du monde et challenges en ligne seront de la partie.
    La version HD sur Playstation 3 apporte également un nouveau mode de difficulté “enfer” et un nouveau monstre venant grossir des rangs déjà bien fournis. 
    L’un des principaux ajouts de taille est sans doute le support des trophées qui ravira les chasseurs en quête de Platine.

    Certains monstres sont vraiment difformes

    Un mode commando captivant

    En plus des 10 heures de campagne solo, Resident Evil Revelations donne accès au mode Commando. Ce mode jouable en solo ou en ligne offre un défi supplémentaire. On regrettera tout de même l'absence d’écran splitté mais ce mode, orienté 100% action, vous occupera quelques heures. Il faudra user de pétoires face à des vagues de monstres toujours plus féroces. On remportera de précieux points (PB) qui augmenteront le niveau du joueur. On dépensera allégrement ces points pour débloquer armes, munitions, capacités et nouveaux personnages dans la boutique. Le scoring se trouve au centre du jeu. Le joueur traversera 20 niveaux issus de la campagne solo. Pour une fois, le multijoueur apparaît vraiment intéressant. A noter que les trophées à débloquer dans le mode Commando, représentent près de la moitié de ceux disponibles.

    Trailer de lancement
    Note du test 7.5/10En conclusion :

    A la question : “Faut-il passer son chemin ou se ruer sur ce nouvel épisode de la série ?” le second choix est sans conteste la bonne réponse pour la plupart des joueurs. Le jeu s’adresse essentiellement aux fans de la série et aux joueurs qui n’auraient pas fait l’aventure sur la 3DS. La réalisation générale et certains éléments hérités de Resident Evil 6 font de Resident Evil Revelations un très bon jeu à posséder sur Playstation 3. Le mode Commando apparaît très addictif et complet. Resident Evil Revelations vous fera passer un très bon moment en attendant le prochain épisode de la série qui pourrait arriver plus vite que prévu.

    Les plus

    bonne réalisation générale
    version française intégrale
    mode Commando
    résumé façon “Previously On” comme dans les séries
    bon challenge
    jouabilité au poil

    Les moins

    quelques ralentissements et chargements longuets
    pas de coopération en campagne solo
    pas d’écran splitté en mode Commando

    En résumé


    Resident Evil Revelations par Rating: 7.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles