• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Kingdom Hearts III
    Editeur et Developpeur : Square Enix
    Genre : Action | RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 janvier 2019
    Trophées : Oui
    Support


    Partager sur |

    test de Kingdom Hearts III

    Version Éditeur

    Test Kingdom Hearts III

    Publié le lundi 18 février 2019 à 20h32 par Lonewolf - 993

    29 janvier 2019 : une date historique pour Square Enix. Après des années d'attente, d'espoirs, de silence de la part du studio, de secret absolu, le Saint Graal est enfin arrivé : Kingdom Hearts III est disponible et la lutte finale contre Xehanort peut se préparer. Porteurs de Keyblades, au combat !

    C'est donc 14 ans après Kingdom Hearts II, des années remplies entretemps par de nombreux spin-off (et ça n'était pas juste pour étoffer l'univers au hasard....), qu'arrive l'épisode 3. Le temps de lancer la console, de voir le titre s'afficher, et une petite émotion surgit, encore plus forte quand on entend à nouveau Utada Hikaru chanter le nouveau thème principal plus tard. À peine le temps de souffler que Sora, Donald et Dingo débarquent sur le Mont Olympe et doivent encore neutraliser les plans d'Hadès pour faire chuter Zeus. Pas de doute, on est bien dans un Kingdom Hearts, et les marques sont immédiatement reprises !

     

    Le combat final approche...

    Première chose à savoir : j'espère que vous êtes au point sur l'histoire développée dans la série ! Sinon, ressortez les 1.5 HD, 2.5 HD, et 2.8, et jouez-y en masse jusqu'à ce que ce soit le cas. Pourquoi ? Tout simplement parce que Nomura a enfin décidé de mettre dans l'ordre dans sa tête et son œuvre et de faire de Kingdom Hearts III le point de rencontre de L'ENSEMBLE DES JEUX DE LA SAGA !!! Préparez-vous donc à vous trouver face à des tonnes d'infos en vrac faisant référence à un peu tout ce qui a existé depuis 2002. La Guerre des Keyblades ? Check ! Les références à l'examen de Dream Drop Distance ? Check ! Le jeu reprend aussitôt après le dit examen et les événements du chapitre inédit du 2.8 avec Aqua (et, donc, oui, il vaut mieux avoir joué ça aussi). Le retour des Simili, de la Nouvelle Organisation XIII différente de l'originale ? Check ! Le mystère qu'est la seule existence de Roxas ? Mais allons-y ! TOUT va y passer, et, surtout, tout va enfin trouver un sens....

    Bref, Nomura et son équipe ont fait un travail de construction d'univers particulièrement énorme au fil des années, et ça a fini par payer devant la qualité d'écriture et de cohérence amenée par cet épisode (qui ne s'embarrasse pas non plus pour poser de nouvelles questions, rappelons-nous bien que Nomura lui-même a dit que Kingdom Hearts III était la fin de l'arc Xehanort, mais pas celle de la série...). En tout cas, l'expérience vaut le coup et n'oublie pas de continuer à distiller un peu d'humour (bon, avec Donald et Dingo pour accompagner, hein....) au milieu de sujets sombres et plus complexes que ce qu'on aurait pu imaginer en 2002...

    test de Kingdom Hearts III
    L'hiver éternel d'Arendelle


    Une technique à la pointe !

    On a l'habitude que les jeux Square nous proposent un côté technique qui ferait pâlir d'envie pas mal d'autres développeurs (ils ont le budget pour, déjà, ça aide à avoir le talent derrière, c'est vrai) et, si les Kingdom Hearts n'ont pas franchement vieilli, ce troisième épisode passe plusieurs paliers d'un coup ! On se trouve devant des cinématiques, des personnages, des situations semblant tout droit sortir des films Disney concernés, sans la moindre différence visuelle entre le film et le jeu ! Le tout étant parfaitement fluide et rapide, ce qui permet d'enchaîner des combats fous et épiques, surtout face à des adversaires et boss parfois massifs (tornade de Sans-Cœurs, Titans....).

    test de Kingdom Hearts III
    De vieilles connaissances font leur retour....

    Côté gameply, rien n'a changé pour les bases : ce qui a été établi en 2002 est toujours là et fonctionne toujours aussi bien. Bien évidemment, au fil des épisodes, bien d'autres possibilités ont été ajoutées et conservées jusqu'à Kingdom Hearts III, qui en amène lui-même d'autres.
    Au menu ? Course sur les murs (si vous voyez un mur lisse briller légèrement, courez, et vous grimpez, c'est automatique), prise de photos (nécessaire pour la recherche des têtes de Mickey), téléportation sur certaines surface.... Et, surtotu, en plus des attaques combinées avec Donald et Dingo ou des magies surpuissantes à force de combos, vous pourrez invoquer, en éliminant les ennemis entourés d'un cercle vert (avant qu'il disparaisse, bien sûr), rien de moins que des attractions Disney pour frapper totu ce qui est autour de vous ! Bateau pirate, tasses folles, voiture laser, etc.... Faites-vous plaisir !

    Du génie et une masse de bonnes idées, que demander de plus ?

    test de Kingdom Hearts III
    Non, ce n'est pas Black Flag


    De nouveaux arrivants !

    Qui dit Kingdom Hearts dit aussi mondes Disney. Et, de ce côté, on est servis, d'autant qu'on se déplace de l'un à l'autre en vaisseau Gummi dans un monde semi-ouvert (les phases de combat classiques se déclenchant quand on approche d'une flotte ennemie). On retrouve bien évidemment quelques classiques (Hercule, L'Étrange Noël de Mr Jack....), mais aussi bon nombre de nouveaux arrivants, et bien souvent issus du versant moderne du studio (Les Mondes de Ralph, La Reine des Neiges, Raiponce, Les Nouveaux Héros....). Une initiative qui fait plaisir.

    Bien sûr, aucun jeu n'est parfait, et Kingdom Hearts III ne fait pas exception : son système de verrouillage est toujours aussi pénible par moments, certains personnages secondaires ont un rôle strictement anecdotique (notamment Rémy, de Ratatouille, qui aurait pu être n'importe qui), et il existe des mondes qui ont été mis là presque uniquement pour dire qu'ils y sont, tant le design et le contenu peuvent se révéler discutables. Et, comme annoncé, il n'y a donc pas de VF, contrairement aux deux premiers épisodes principaux dans leurs versions PS2 originelles (entre les spin-off qui n'en ont jamais eu et les rééditions qui l'ont enlevée, ça donne quand même une vraie continuité au niveau du son).

    Mais si ça vous suffit pour bouder, tant pis pour vous, vous passez à côté d'un petit chef-d'œuvre. Parce que Kingdom Hearts III est exactement la conclusion épique que l'on attendait pour l'arc Xehanort, la fin d'une grande aventure, mais la promesse de futures autres à venir. Après tout, la lumière et les ténéèbres ne cesseront jamais de s'affronter, alors, n'hésitezpas à brandir vos Keyblades pour enfin donner un sens à toutes les aventures passées. Vous ne le regretterez certainement pas.

     

    Note du test 9.5/10En conclusion :

    Après des années d'attente et d'espoirs, Kingdom Hearts III est là et le verdict est clair : la fin de l'arc Xehanort est épique et à la hauteur ! Un Action RPG de pur génie qui réussit à tout relier de façon cohérente, tout en fluidifiant encore le gameplay sans perdre les bases posées 17 ans plus tôt, et en ne cessant d'ajouter du contenu. Indispensable à tout fan de la série, mais encore plus indispensable d'avoir fait les autres avant (ou d'avoir eu droit à un résumé hyper détaillé).

    Les plus

    Des graphismes à couper le souffle
    Une aventure longue et épique
    Beaucoup de nouveaux arrivants
    De nouvelles attaques ultimes

    Les moins

    Un verrouillage ultra-pénible
    Quelques niveaux au design/contenu discutable
    Certains seconds rôles anecdotiques (Rémy, notamment)
    Aucune VF, comme les rééditions

    En résumé


    Kingdom Hearts III par Rating: 9.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles