• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps4

    Contrast
    Editeur : Focus Home Interactive
    Développeur : Compulsion Games
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 novembre 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 0 Trophée Or 0 Trophée Argent 0 Trophée Bronze 21 | Trophée Secret 7
    21 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps3 vita

    Test Contrast

    Publié le samedi 14 décembre 2013 à 20h02 par ReleaseForBurial - 2257
    Partager sur |

     

    Sorti mi-novembre sur PlayStation 3, Contrast est également disponible sur PlayStation 4 !

    Nous avions rencontré Sam Abbott de Compulsion Games à l'occasion de la Gamescom en août dernier et pu jouer à la version PS3 du jeu. A l'occasion de la sortie de la PlayStation 4, Contrast est même proposé gratuitement pour les abonnés aux PSN+ ce mois-ci.

    Ni une ni deux, PSMag l'a testé pour rassurer ceux qui auraient encore quelques doutes sur le titre.

    Didi est une petite fille qui vit avec sa mère, elle-même séparée du père de Didi. Sa mère est chanteuse dans un cabaret le soir et Didi en profite pour s'échapper et essayer de remettre ses parents ensemble. Pour cela, elle a besoin d'aide. Cette aide, c'est son amie que personne ne voit, Dawn, qui a la particularité de se mouvoir parmi les ombres. En effet, alors qu'elle est visible comme Didi, en un clin d'œil, la belle Dawn peut se transformer en ombre projetée sur un mur, lui permettant d'atteindre des lieux jusque là inaccessibles.

    L'histoire de Contrast est le point de départ d'une aventure qui nous mène dans un Paris des années 40, plongé dans une nuit d'encre, éclairée par les rares lumières dispersées dans les rues et bourrée de références aux films noirs. L'obscurité est un élément constant dans le jeu, que ce soit parce que le jeu se passe uniquement la nuit mais aussi parce que les personnages font tous partie du monde de la nuit. La mère de Didi est chanteuse dans un cabaret, Vincenzo le magicien et aussi Johnny le compagnon de la mère de Didi. Tous, donc, étant sous les projecteurs lors de spectacles, mais aussi tous représentés par des ombres. En dehors de Didi et de Dawn, aucun personnage ne quittera cette forme jusqu'à la fin.

     

     

    Contrast est un jeu de plateforme, évoluant par conséquent sur deux plans : le monde "physique" et le monde des ombres. La réflexion est aussi au rendez-vous car il faudra jouer entre ces deux plans pour atteindre des objets, des endroits pour activer des leviers ou des mécanismes, ouvrir des portes ou encore mettre en route certaines machines. Le jeu se déroule en trois actes et il y aura son lot de "puzzles" à résoudre. Le joueur ne prendra le contrôle que de Dawn via un gameplay ultra simple. pour sauter, pour dasher à travers certaines parois et pour interagir avec certains éléments du décor. Et puis, d'une simple pression sur au bon endroit près d'un mur, Dawn rejoindra les ombres. On garde les mêmes mécanismes de gameplay mais on réfléchit différemment.

    Graphiquement, le jeu est assez particulier dû au fait qu'il soit très sombre. Le "contraste" est justement important pour que l'on puisse bien faire le distingo entre les décors et là où le jeu doit nous mener. Les sources de lumières sont là pour transformer de simples objets en outils, plateformes pour Dawn, que ce soit une lampe qui éclaire un vélo ou les bras mécaniques d'une attraction de fête foraine. La lumière provenant des lampadaires ou des manèges pourra même être déplacée pour jouer avec les ombres, un point d'ailleurs très bien géré dans le jeu. Au final, on aboutit a un jeu honnête d'un petit studio. Le plus gros défaut vient vraiment des bugs de collisions. On est trop souvent bloqué par les décors, dans un mur ou entre deux objets sans pouvoir en sortir.

    La bande son du jeu est par contre vraiment en adéquation avec l'histoire et l'ambiance, passant du jazz feutré aux musiques avec Big Band et des passages beaucoup plus doux comme des airs de comptines, ou alors remplie de mélancolie. Au niveau des bruitages par contre, c'est très calme. L'ambiance sonore mise avant tout sur la musique et n'hésite pas à faire tomber le silence de la nuit entre deux partitions.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 7/10En conclusion :

    Contrast est un jeu expérimental dont les imperfections n\'empêchent pas d\'apprécier finalement ce mélange de plateforme sur deux dimensions et une histoire plutôt dure mais particulièrement touchante. Graphiquement perfectible, mais avec une ambiance marquée, accompagné d\'une bande son très jazzy spécialement enregistrée pour le jeu, Contrast est séduisant et mérite d\'être tester. Pour les possesseurs de la PlayStation 4 et d\'un compte PSN+, le jeu est gratuit alors ce serait bête de s\'en priver.

    Les plus

    Navigation entre les différentes dimensions
    Gestion de la lumière
    Ambiance du jeu

    Les moins

    Quelques bugs de collision
    Durée de vie plutôt courte

    En résumé


    Contrast par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles