• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Murdered : Soul Suspect
    Editeur : Square Enix
    Développeur : Airtight Games
    Genre : Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 06 juin 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 4 Trophée Or 3 Trophée Argent 2 Trophée Bronze 43 | Trophée Secret 0
    52 trophées au total

    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test Murdered : Soul Suspect

    Publié le lundi 23 juin 2014 à 21h02 par Pilou - 2886
    Partager sur |

     

    Square Enix signe la venue d’un nouveau jeu dans son catalogue qui propose une aventure peu commune et intriguante mêlant enquête et infiltration, un genre peu répandu.

    Ronan et le Crieur des morts, le serial killer

    Alors qu’est-ce que Murdered Soul Suspect ?

    Il s’agit d’un jeu d’aventure à mi-chemin entre un L.A. Noire et le film Ghost.
    Murdered Soul Suspect m’avait fait bonne impression lors de la Gamescom 2013 et proposait de se mettre dans la peau de notre héros Ronan O’Connor, par le biais d’un montage photo. Ce dernier enquête sur sa propre mort violente, perpétrée dans la ville de Salem. C’est au travers d’une vidéo d’introduction qu’on en apprend un peu plus sur notre personnage, voyou repenti, couvert de tatouages et devenu Inspecteur de Police. Pour trouver le repos et rejoindre sa femme morte 3 ans plus tôt, Ronan doit retrouver son meurtrier, le Crieur des morts sur lequel il enquêtait de son vivant. Ce Serial Killer, après l’avoir jeté par une fenêtre, l’a exécuté froidement d’un grand nombre de balles. Ce passage est assez bien fichu.

    Etre fantôme permet de voir la scène de crime sous tous les angles

    Esprit es-tu là ?

    Être bloqué entre les deux mondes a quelque chose de plaisant, Ronan peut ainsi tout traverser dans la zone, les vivants comme les murs ainsi que les objets qui bloquent le passage. Mais pour pénétrer une bâtisse, il faudra qu’une porte ou une fenêtre y soit ouverte. Seuls les éléments apparaissant en bleu sont infranchissables et marquent souvent les frontières du niveau. Mais le sentiment de liberté que procure notre constitution est vraiment agréable dans la limite du niveau.

    Surtout que l’aventure est assez prenante et enquêter sur sa propre mort reste intriguant. Sur ce point là, Airtight Games a réussi son jeu. L’ambiance qui s’en dégage et le cheminement vous scotchera pendant la dizaine d’heures de l’aventure. Surtout que notre tatoué aura un lien avec le monde réel grâce à Joy, une médium qui accepte de l’aider dans sa quête libératrice.

     

     

     

    Un jeu d’enquêtes

    Lorsque Ronan arrive sur un lieu, comme en début de partie, l’appartement où il a été défenestré, il devra scruter chaque recoin de la zone pour y découvrir des indices. C’est relativement rébarbatif et on fera de nombreux allers et retours en passant dix fois devant le dernier indice peu visible dû à des caméras mal placées. Ces indices seront également découverts en prenant possession d’un personnage présent sur la scène du crime. Certains objets donneront lieu à des visions psychiques qui permettent de faire avancer l’enquête jusqu’à son élucidation. La possession donne accès aux pensées des vivants et il sera même possible de suggérer à l’hôte des informations pour faire avancer l’investigation. En possédant des vieux matous, Ronan pourra également atteindre à des zones bloquées jusqu’alors.

    Après la récolte, Ronan devra refaire son cheminement en choisissant trois des nombreux indices récupérés. Cette partie marque l’un des points noirs du jeu. Elle apparaît beaucoup trop simple par rapport à un Sherlock Holmes ou un L.A. Noire. Il est possible de recommencer à chaque fois sa déduction pour trouver les trois indices requis. Pas de prise de risque et peu de challenge. C’est bien dommage.

    En plus de la trame principale, Ronan pourra aider des âmes errantes qui recherchent la paix éternelle. Ces quêtes annexes permettent de faire la connaissance d’autres personnages. Des objets sont également disséminés dans le jeu et témoignent du travail que le studio a fait dans  la création et le contenu de l’univers de Murdered Soul Suspect.

     

    Ronan devra faire face aux démons qui tenteront de lui dévorer l'âme

    Le jeu du chat et de la souris

    A côté de la partie enquête, chaque niveau est infesté de démons qui au passage sont vraiment réussis. Leur mission, aspirer la seule chose qui vous reste : votre âme. Ces passages d’infiltration apparaissent limités. Telles des sentinelles, les goules arpentent le lieu à votre recherche. S’ils vous trouvent, il faudra fuir en passant des résidus de fantômes (sortes d’hologrammes du passage d’autres fantômes, oui l’entre deux mondes est très peuplé) pour les semer. La meilleure technique consiste à vider le lieu de ces entités laissant ainsi le champ libre à notre exploration. Car s’ils peuvent tuer Ronan, notre fumeur de gitane peut les surprendre et les réexpédier en enfer.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 7/10En conclusion :

    Même s’il ne se situe pas au même niveau que L.A. Noire dans le cheminement des enquêtes, Murdered Soul Suspect reste un bon jeu doté d’une ambiance et d’un scénario convaincants. Personnellement, Ronan a la classe ! De plus, les chasseurs de Platine pourront l’obtenir en 10-12 heures.

    Les plus

    l’univers
    l’ambiance
    Ronan qui traverse presque tout
    les contenus à récupérer

    Les moins

    les enquêtes trop faciles
    la réalisation pas vraiment next-gen
    la recherche des indices
    les affrontements rébarbatifs

    En résumé


    Murdered : Soul Suspect par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles