• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps3

    Fairy Fencer F
    Editeur : Nis America
    Développeur : Compile Heart
    Genre : RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 18 septembre 2014
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 1 Trophée Or 4 Trophée Argent 10 Trophée Bronze 45 | Trophée Secret 0
    60 trophées au total

    Support


    Test Fairy Fencer F

    Publié le mardi 23 septembre 2014 à 09h45 par Lonewolf - 2204
    Partager sur |

     

    Il y a bien longtemps, le mauvais Dieu des Ténèbres et la Déesse de la Lumière s'affrontèrent dans un combat à mort. Le conflit s'acheva par la mise en sommeil des deux divinités. La légende raconte que quiconque réunirait les mythiques Furies pourrait libérer l'un ou l'autre, selon qu'il veut voir un souhait exaucé, ou le monde dominé...
    C'est là qu'arrive Fang, un jeune homme qui ne pense qu'à manger et dormir. Quand on lui raconte que porter une Furie libère une Fée qui exaucera son souhait, il n'hésite pas une seconde à o^ter du sol cele qui est devant lui. Sauf qu'il se retrouve embarqué dans une aventure pour réunir les autres Furies et rendre sa mémoire à Eryn, la Fée associée à sa Furie... Inutile de dire que ça promet une grande épopée de nawak.

    Armes, Fées, etc...

    Let's go to the fight

    Le jeu se présente donc sous la forme d'un Donjon-RPG, avec une carte du monde constituée de Zelwinds City, la ville principale, où vous pourrez acheter des objets, accepter et terminer des quêtes secondaires, suivre des événements qui font avancer l'histoire ou une sous-histoire, et des différents endroits à visiter, qui sont autant de donjons qui se débloquent à mesure qu'avance le scénario.
    Et pour cela, vous aurez besoin des Furies. Si le Fencer (possesseur de Furie) que vous êtes ne dispose que d'une seule arme à laquelle est liée une seule Fée (en l'occurrence, Eryn) et que c'est pareil pour les autres, il vous faut le pouvoir des autes pour sauver la Déesse, en utilisant leur pouvoir sur elle, dans un endroit qui vous sera dévoilé très tôt.

    Mais prenons les choses dans l'ordre.

    Étape par étape

    Combattre. Récupérer. Ouvrir. Recommencer

    La ville de Zelwinds se résume à quatre secteurs dans lesquels tout passe par du dialoue :
    * L'auberge, où vous pouvez accéder au Godly Revival (où vous réveillez les deux dieux), et parler aux membres de votre groupe
    * Le magasin, où vous pouvez acheter et vendre diverses choses, et parler à la gérante
    * La place, où vous ne faites que discuter avec des habitants, à moins que Lola n'ait une info pour vous pour un sous-événement
    * Le pub, où le gérant se fera un plaisir de vous confier diverses quêtes secondaires, en plus de pouvoir parler aux clients

    Vous passerez donc l'essentiel de votre temps dans les donjons. Et si vous avez déjà joué à Mugen Souls, comme votre serviteur qui vous a gratifié du test de Mugen Souls Z, je vous le dis tout de suite : le gameplay est juste un beau gros copier/coller. Tout comme le design des donjons.

    Au menu, donc, des donjons courts et simplistes bourrés d'ennemis, des combats au tour par tour classiques où la portée des attaques peut vite devenir aussi importante que vos autres stats, et toute une liste de défis à remplir pour les personnages, histoire d'améliorer leurs stats en plus du gain de niveau.

     

     

    Pour faire simple, vous gagnez des points de compétence à chaque combat, que vous distribuez ensuite dans le menu Weapon Boost. Vous pouvez améliorer les statistiques de votre personnage, mais aussi lui faire apprendre diverses magies et capacités, et des combos, qui lui permettent d'utiliser plusieurs armes en une attaque. Bien évidemment, le prix peut vite grimper, et certaines conditions sont parfois nécessaires. De quoi pousser à faire du niveau, n'est-ce pas ?

    Fées et Résonance

    Time for Bonus

    La quête que vous menez, donc, consiste à rassembler les Furies et, par extension, les Fées qui vont avec. Si chaque personnage a en effet sa Fée attitrée (Eryn pour Fang, par exemple), et l'arme qui va avec, il est toutefois possible d'appliquer un effet dit Résonance en équipant une autre Fée via l'écran d'équipement.
    Cette action permet de profiter de quelques bonus de stats, qui peuvent être améliorés via le Godly Revival. Ôter un sceau offre en effet un bonus supplémentaire à la Fée équipée, ainsi que des effets appliqués aux donjons quand on s'en sert sur la carte du monde.

    Appuyer sur Carré sur la carte offre en effet une petite feature sympa : poignarder le sol. Oui, rien que ça. Action qu'il est nécessaire de faire sur les donjons pour en ouvrir l'accès quand l'histoire les débloque, et qui peut donc, selon la Fée concernée, avoir divers effets sur le donjon en question (ennemis modifiés, plus ou moins d'XP, d'argent, ou de points de compétence, des bonus ou malus aux stats...). Plutôt sympathique, et nécessaire pour certaines quêtes de Guillermo, et pour avancer dans la tour Shukesoo.
    Tour à laquelle vous accèderez pour la première fois via le scénario, puis quand vous voudrez pour compléter ce donjon bonus, qui se constitue uniquement de combats de boss. De base, seuls les cinq premiers étages sont disponibles. Il faut planter des Furies dans le sol pour la faire grandir et pouvoir accéder aux étages suivants. Plus vous avez de Fées/Furies, et plus la tour sortira entièrement. Et rassurez-vous, vous pouvez en sortir entre les combats (sauf dans le passage principal), ce qui vous permettra de vous régénérer, comme toute sortie de donjon.

    Terminons avec le mode Fairize. Les habitués des sentai verront immédiatement l'inspiration type Bioman/Power Rangers/autres clones. L'idée est donc en quelque sorte de fusionner avec la Fée de l'arme pour un nouveu look, plus de puissance, et la possibilité d'utiliser certaines capacités disponibles dans ce mode et qui, bien souvent, consomment de la santé en plus des points de capacité. Il faut bien ça pour dévoiler une telle surpuissance.

    Trailer de lancement

    Le tout est emballé dans le même bon vieux moteur graphique que les autres jeux du studio, avec ce côté manga très agréable. Et si le travail d'Amano est assez discret dans le visuel, celui de Uematsu sur la musique est extrêmement agréable, comme toujours.
    De l'action, de l'humour, des idées, des personnages attachants, un opening bien classe, et une histoire prenante. Fairy Fencer F a tout du shônen efficace, et s'impose sans doute comme le meilleur de Compile Heart, chaudement recommmandé aux amateurs de RPG, tout juste regrettera-t-on la dose de fanservice du personnage de Harley...

    Note du test 8.5/10En conclusion :

    Vous prenez un scénario de shônen prenant, une petite dose de fanservice, un grand paquet d\'humour, un gameplay simple à maîtriser, et vous obtenez Fairy Fencer F. Si Compile Heart a toujours su faire de très bons RPG, on tient sans doute là le meilleur de leur œuvre, maîtrisé de bout en bout.

    Les plus

    Gameplay simple et efficace
    Un système d'évolution qui permet de rapidement upgrader ses persos
    De l'humour en rafale
    Scénario plus complexe qu'il n'y paraît, et très prenant
    Personnages très attachants

    Les moins

    Compile Heart recycle le gameplay de Mugen Souls
    Harley = incarnation du fanservice souvent inutile
    Des donjons courts et simplistes dans le design

    En résumé


    Fairy Fencer F par Rating: 8.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles