• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    Until Dawn
    Editeur : Sony Online Entertainment
    Développeur : Supermassive Games
    Genre : Survival-Horror
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 26 août 2015
    Trophées : Oui
    Support


    Test Until Dawn

    Publié le vendredi 25 septembre 2015 à 06h50 par Pilou - 2067
    Partager sur |

     

    Si vous êtes fan d’horreur et plus précisément de Slasher Movie, ce genre cinématographique représenté par des productions comme la série Scream, Destination Finale et plus anciennement Freddy Kruegger et les rues de Elm Street, Jason dans Vendredi 13 alors Until Dawn sur Playstation 4 risque de vous plaire.

    Initialement prévu sur Playstation 3 et jouable au Move, ce jeu, développé par Supermassive Games, a finalement vu le jour chez sa grande soeur, la Playstation 4.

    Hayden en petite tenue et poursuivie par le tueur

    Jusqu’à l’aube…

    Dans les premières minutes de jeu, Until Dawn nous fait immédiatement penser aux jeux de Quantic Dream et de Telltale Games : vue à la troisième personne, exploration, QTE et j’en passe.

    Pour ne pas spoiler le titre, je resterai assez vague sur l’histoire mais elle prend place dans un immense chalet dans une montagne enneigée perché au milieu de nul part, où 8 jeunes viennent fêter le premier anniversaire de la disparition des deux soeurs de l’un d’entre eux. Mais comme bon tout Slasher qui se respecte, les jeunes se retrouvent rapidement confrontés à un tueur sanguinaire bien décidé à éradiquer tous les protagonistes avant l’aube.

    L'ambiance sombre du jeu

    Un gameplay au service du jeu

    Là où les films du genre ne brillent pas forcément par leur scénario, Until Dawn scotchera le joueur pendant les 10 chapitres qui le composent. J’ai rarement autant été pris par un jeu. Le gameplay en est pour beaucoup. Certes il est assez simpliste et on peut le découper en trois grandes phases de jeu. Celles qui prendront le plus de temps sont celles d’explorations. Elles permettent de récupérer des indices qui nous poussent à faire certains choix lors des phases un peu plus musclées et stressantes d’action/poursuite entre-découpées de QTE. Même chose avec les dialogues où nos choix influenceront la suite de l’aventure. Tous ces choix mettront à jour la suite de l’histoire : l’effet papillon comme il est appelé, changera le cours de l’histoire et c’est une grande force du jeu. Si par exemple un personnage découvre un objet à tel endroit, un peu plus loin dans l’histoire, il pourra l’utiliser pour se sortir d’un mauvais pas.

     

     

     

    Certains critiqueront les phases de recherche un peu trop longues ainsi que l’absence de game over mais on a affaire à un jeu pop corn.

    Il est également possible de choisir la maniabilité en restant classique ou en utilisant la détection de mouvements et même d’utiliser la Playstation Camera pour enregistrer nos sursauts.

    Drôle d'abattoir

    Une réalisation somptueuse

    Until Dawn est un pur régal visuel. La modélisation des lieux est splendide, détaillée à souhait. Supermassive Games propose une immersion avec des décors enneigés et des effets lumineux magnifiques. Tout se jouant de nuit, les effets des lampes torches et autres sources lumineuses sont juste bluffants. Les caméras fixes sont placées parfaitement pour accentuer le côté Hollywoodien du jeu.

    Le jeu s’offre même un casting de qualité avec en guest star Hayden Panettiere (Heroes, Malcolm), Brett Dalton (Agents of S.H.I.E.L.D.), Peter Stormare (Minority Report, Bad Boys II) ou encore Rami Malek (La Nuit au Musée, The Pacific). Modélisés de façon très convaincante, le joueur aura l’occasion de les contrôler à tour de rôle tout au long de la survie. On notera tout de même quelques ralentissements mais rien de bien méchant pour ce type de jeu.

    Côté bande son, il est possible de jouer en version française ou en version originale. La musique reste discrète et les bruitages des plus classiques. Ces derniers, sortant de la Dualshock 4, jalonneront les différentes QTE. Si vous en rater une, un bruit strident se fera entendre même chose pour certaines QTE chronométrées. On augmente ainsi un peu plus la pression de la scène.
    Pour résumé, on préférera jouer au casque en version originale mais les réfractaires trouveront leur compte dans la version française.  

    L'effet papillon

     

    Note du test 9/10En conclusion :

    Until Dawn est la bonne surprise de la rentrée. Casting aux petits oignons, réalisation plus que correcte, les choix qui ont une incidence et un scénario qui nous tient en haleine du début à la fin font de ce Slasher Game une référence du genre. Un conseil, ne regardez aucune vidéo qui pullulent sur la toile pour ne rien gâcher à ce jeu pop corn de qualité.

    Les plus

    l’ambiance soignée
    le scénario haletant
    le choix de la maniabilité
    le casting
    l’effet papillon qui change la suite de l’aventure mais...

    Les moins

    … proposante une rejouabilité limitée (ou à refaire quelques mois après)
    quelques ralentissements
    quelques longueurs dans certains chapitres

    En résumé


    Until Dawn par Rating: 9 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles