• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Deception IV: The Nightmare Princess
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Tecmo Koei
    Genre : Action | Tactique
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 17 juillet 2015
    Trophées : Oui
    Support


    Test Deception IV: The Nightmare Princess

    Publié le dimanche 09 août 2015 à 16h19 par Lonewolf - 1616
    Partager sur |

     

    Deception IV : Blood Ties vous proposait de suivre la quête de Laegrinna pour libérer son père, le Diable, à travers des affrontements sadiques et humiliants, suivie de ses trois fidèles servantes. The Nightmare Princess vous propose de suivre celle de Velguirie pour le même but, mais aussi avec le but d'affronter Laegrinna, dans une compétition à qui libérera le diabolique paternel...

    Autant dire que cela promet encore un peu plus de sadisme et d'humiliation pour les pauvres Humains qui tenteraient d'entraver sa route, d'autant que Velguirie a un tout autre terrain de jeu que Laegrinna : c'est en effet dans les mauvais rêves qu'elle s'incarnera et tuera, en Princesse des Cauchemars qu'elle est, après avoir récupéré ses pouvoirs perdus dans son long sommeil...

    Let the nightmare begin !

    Réflexion, tactique, et pièges mortels

    La quête de Velguirie débute donc évidemment par un tutoriel, mais s'articule surtout d'une façon légèrement différente de celle de Laegrinna. En effet, si Blood Ties nous demande seulement de venir à bout des ennemis pour faire avancer l'histoire, The Nightmare Princess est une série de quêtes dont l'objectif principal doit absolument être accompli pour passer à la suivante. Inutile donc de simplement penser à éliminer l'ennemi avec un peu de style pour accumuler les points, ça ne suffira pas.
    De plus, chaque quête dispose d'objectifs secondaires facultatifs qui permettent de débloquer divers pièges, ou des options de personnalisation des ennemis, ou d'autres choses...

    Et nous voici devant le premier gros défaut du jeu : son concept devient extrêmement répétitif rapidement ! Chaque niveau, de Blood Ties comme de The Nightmare Princess, consiste en effet à choisir et disposer vos pièges, puis y attirer l'ennemi et les déployer au bon moment. Certains ennemis équipés d'armures, ou étant résistants (voire invulnérables) à certains pièges, vous forceront à faire marcher un peu plus votre cerveau pour trouver une bonne combinaison, mais à part ça, rien ne change d'une quête à l'autre...

    Gameplay défouloir

    Une violence qui défoule bien...

    Il est donc temps d'en venir au gameplay, simple, vite maîtrisé, et qui laisse la porte à un bon gros défouloir. Pour résumer simplement, vous déplacez votre personnage en temps réel et vous mettez sur pause en ouvrant le menu Pièges pour prendre les temps de les disposer et de créer de superbes combos bien sadiques et humiliants.

     

     

    Et des méthodes, vous n'en manquerez pas. Entre les murs, le sol, et le plafond, sans oublier les éléments des décors à exploiter, tout est bon pour faire souffrir les ennemis qui osent tenter de vous abattre.
    D'autant que vous en débloquerez en exécutant divers combos, chaque type de piège (Sadisme, Humiliation, Élégance, qui correspondent d'ailleurs aux trois servantes de chacune des deux filles du Diable) vous amenant de l'expérience dans son domaine, et les pièges qui vont avec à divers paliers.

    Cela sans oublier l'argent gagné à la fin de chaque niveau, qui vous permettra d'acheter ces pièges débloqués, ainsi que certaines compétences, et réaliser de sublimes combos bien violents.
    Vous ouvrez donc, en combat, le menu Pièges, regardez le niveau et sa configuration, et mettez en place vos pièges, en faisant attention à leur portée et où ils envoient l'ennemi pour mettre en place un combo, et cela jusqu'à l'éliminer.

    La petite nouveauté par rapport à Blood Ties est que Verguilie, contrairement à Laegrinna, est capable de donner un bon coup de pied à ses adversaires pour les pousser vers un piège, là où Laegrinna ne pouvait que les amener à la poursuivre.
    C'est toutefois bien maigre, et ça ne change rien au rythme bien lent du jeu, qui ne s'arrange pas avec la répététivité du concept...

     

    Une sensation d'inachevé

    Sympathique, mais peut mieux faire...

    Où en arrive-ton avec Deception IV : The Nightmare Princess ? Pas bien loin, hélas... Si l'idée de jouer du mauvais côté et vouloir provoquer le retour du Diable est sympathique, le concept est bien trop répétitif et peu rythmé pour maintenair un intérêt à long terme. Sans parler du fanservice inutile (sérieusement, c'est quoi ces tenues ?).
    Il reste bien le petit côté RPG et le côté bien défouloir des divers pièges, mais c'est peu... D'autant que le jeu est techniquement à la ramasse, avec des graphismes vieillots et des environnements bien carrés et vides...

    Trailer de lancement

    Bref, Deception IV : The Nightmare Princess un jeu qui ne plaira pas à tout le monde et qui s'avère relativement moyen. Le fait d'inclure Blood Ties et d'avoir en quelque sorte deux jeux pour le prix d'un est en tout cas une excellente chose, surtout si vous n'avez pas déjà Blood Ties sur PS3 ou PS4.

    Note du test 6/10En conclusion :

    Si la série de défis proposée par The Nightmare Princess ne propose quasiment rien de neuf par rapport à Blood Ties, il est toujours plaisant de se défouler de la façon la plus sadique possible sur une série d\'ennemis. Le fait que Blood Ties soit inclus dedans n\'est pas déplaisant non plus pour ceux qui étaient passés à côté. Dommage toutefois que le concept soit répétitif à l\'extrême et manque cruellement de rythme pour maintenir l\'intérêt...

    Les plus

    Défouloir
    Gameplay vite maîtrisé
    Jouer du "mauvais" côté
    Deception IV : Blood Ties est inclus

    Les moins

    Répétitif
    Fanservice inutile
    Manque de rythme
    Graphiquement vieillot

    En résumé


    Deception IV: The Nightmare Princess par Rating: 6 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles