• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Nobunaga's Ambition: Sphere of Influence
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Tecmo Koei
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 04 septembre 2015
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test Nobunaga's Ambition: Sphere of Influence

    Publié le dimanche 20 septembre 2015 à 20h31 par Lonewolf - 2024
    Partager sur |

     

    Du haut de ses trente ans, la série Nobunaga's Ambition est encore peu connue en Europe, et je ne pense pas que ce Sphere of Influence changera cet état de fait. Pour résumer simplement l'idée, la série nous propose donc de vivre la période des conflits d'unification du Japon entre les différents clans de seigneurs, mettant notamment la vie et les actions de Nobunaga Oda au centre de l'histoire. Le tout se présentant sous la forme d'un jeu de gestion/stratégie, où vous allez gérer chaque petit aspect des provinces appartenant à votre clan. Et ce clan peut être n'importe lequel.

    Choose your Daimyô !

    Plongée dans les conflits seigneuriaux japonais

    La première chose à faire sera en effet de choisir un scénario de départ, dont l'origine est l'un des points forts de la vie Nobunaga Oda, de sa naissance aux conflits pour sa succession. Après cela, vous choisirez votre clan parmi tous ceux présents sur l'archipel au moment choisi. Oui, vous pouvez choisir n'importe qui, des bien connus comme les Oda ou les Takeda, comme des bien plus obscurs, et cela qu'ils soient dirigeants ou vassaux.
    Autant dire que cela promet déjà une certaine rejouabilité, parce qu'on ne va en effet pas vraiment étendre son clan de la même façon selon sa position géographique, d'autant que le Japon a été assez soigneusement modélisé.

    Une fois le choix du clan effectué, vous pourrez attaquer la gestion. Et je ne saurais que trop vous recommander de passer par le scénario tuto avant d'attaquer une vraie partie, parce que vous allez avoir beaucoup à voir.

    La base sera le développement des différentes villes concentrées autour des châteaux. Chaque tour de jeu représente un mois, et vous pourrez améliorer une caractéristique de vos châteaux à chaque tour, avec le choix entre la production agricole (sachant que la récolte/moisson se fait une fois par an), la production d'or, et la conscription pour augmenter vos troupes. Bien évidemment, si le jeu se limitait à ça, ça ne présenterait pas grand intérêt. Une fois cette base maîtrisée, il reste encore beaucoup à faire.

    Alliances, politique, et guerre

    Le parfait arsenal du dirigeant politique

    Une fois aux commandes, il vous faudra définir comment vous allez régner et vous étendre : par le force de la conquête, ou par la ruse politique ? Vous avez le choix. Vous pouvez attaquer des châteaux pour en prendre le contrôle, prendre le temps de fortifier des avant-postes et bâtir des forteresses, construire des alliances dont la durée dépendra du taux de confiance entre les deux clans (ou aller jusqu'au mariage, ce qui fera durer une alliance tant que le mariage existera). On peut aller jusqu'à négocier avec la Cour Impériale avant de lui demander une place ou de recommander quelqu'un (moyennant finances, évidemment...).

     

     

    En plus de gérer les clans, vous pourrez aussi amadouer les tribus indépendantes pour les rallier à votre côté, et parfois même les assimiler à votre province.

    Ce qui m'amène au recrutement d'officiers. Bien des méthodes s'offrent à vous : recruter les rônins (samouraïs sans maîtres) qui passent parfois sur vos terres, extraire des officiers d'un autre clan dont vous aurez attisé la colère, recruter des officiers capturés (ou les exécuter ou relâcher, à vous de voir).

    On peut également fortifier les châteaux et étendre les villes avec plus de quartiers, bâtir des infrastructures quand on a assez de population et d'évolution. Chaque action est d'une simplicité exemplaire, rendant le jeu accessible à tout le monde (cela dit, sa traduction anglaise en laissera certains sur le carreau...) sans trop de difficultés. On en maîtrise assez vite le fonctionnement pour étendre son clan rapidement.

    Je gère !

    Papiers, ordres, administration, et c'est tout !

    Bon, si vous attendez de l'action, il va falloir aller voir ailleurs. Si certains combats sont jouables, l'essentiel du jeu se passe bien sur la carte du Japon, à gérer les aspects politiques et économiques de votre clan. Il s'agit bien là d'un pur jeu de gestion, particulièrement complet et exhaustif, mais rien d'autre. Ce qui lui offre donc forcément un rythme très lent et un côté répétitif impossible à contourner.

    Nous avons donc là un très bon jeu dans son genre, mais clairement destiné à un public de niche, qui est encore plus restreint avec son absence de traduction française. Si vous aimez le genre, c'est à tester.

    Trailer de lancement

     

    Note du test 8/10En conclusion :

    Si vous aimez l\'Histoire japonaise et la gestion, ce nouvel épisode de Nobunaga\'s Ambition est clairement fait pour vous. Si vous cherchez de l\'action frénétique, vous frappez à la mauvaise porte. Au bout du compte, un excellent jeu dans son genre, limité à un certain public.

    Les plus

    Un contenu plus qu'exhaustif
    Toutes les possibilités pour se sentir comme un ancien seigneur du Japon
    Une représentation visuelle du Japon au top technique
    Création d'officiers

    Les moins

    Forcément très lent
    Bien répétitif
    Peu à faire au-delà de la gestion
    Anglais uniquement, ce qui peut vite être pénible devant l'importance du texte...

    En résumé


    Nobunaga's Ambition: Sphere of Influence par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles