• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    GT Sport
    Editeur : Sony
    Développeur : Polyphony Digital
    Genre : Course | Sport
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 18 octobre 2017
    Trophées : Oui
    Support


    Test GT Sport

    Publié le mercredi 25 octobre 2017 à 20h21 par Lonewolf - 2134
    Partager sur |

     

    Gran Turismo débarque sur PS4, et ce n'est pas encore pour l'épisode 7 ! Ici, nous sommes face au sobrement nommé Gran Turismo Sport, qui entend bien remettre les pendules à l'heure dans le milieu de la course automobile sur consoles et justifier qu'il mérite de conserver son slogan de "Real Driving Simulator". Alors, on plonge dans ce nouveau volet de la petite encyclopédie de l'automobile sur console ?

    L'expertise technique

    La finesse

    On arrive à peine que Polyphony Digital nous balance une cinématique d'intro qui fait baver, tant le photréalisme y est poussé. Une fois en jeu, on passe à un niveau en-dessous, mais le constat est clair et net : GT Sport est sans grand doute le plus beau jeu de course de la PS4 ! Du moins pour la modélisation des voitures, qui a de quoi faire pâlir d'envie toute la concurrence. Encore une fois, on sent que le studio est fait de passionnés et que chaque détail doit être intégré, peut-être même jusqu'au moindre boulon. Cela dit, le constat est un peu moins élogieux côté environnements, notamment les courses en milieu urbain (type Tokyo) : on est ici dans quelque chose de bien plus basique qui, sans être horrible, ne va certainement pas autant vous décrocher la rétine.

    Côté son, GT reste GT : les moteurs vrombissent bizarrement et les pneus crissent au moindre virage. Toujours un peu pénible, mais ça fait presque partie de l'identité de la série. De même, on a une belle sélection de musiques, dans des styles et provenances variés, mais plusieurs titres ressortent tout droit des épisodes précédents...
    Bon, pas de quoi crier au scandale, mais pour un nouveau GT et une première sortie sur PS4, on espérait quand même un peu plus d'efforts. Mais voyons plutôt ce que le jeu à offrir côté contenu.

    Réseau, mon ami !

    Prêts pour l'e-sport ?

    Bon, l'interface de base peut perdre un peu les joueurs, on a l'impression de débarquer sur un site Internet avec divers menus et onglets. Donc, à gauche, le menu principal, avec notamment votre profil de pilote et votre atelier, pour accéder à votre garage et vos réglages. En haut, les différents modes de jeu et endroits importants, notamment la Centrale des Marques. C'est là que vous aurez accès aux différentes concessions pour acheter les diverses voitures du jeu (petites touristiques comme grosses cylindrées), mais aussi consulter les musées, des vidéos, etc... C'est un peu gadget, mais c'est sympathique d'en voir plus sur l'histoire des marques.

     

    Côté conduite, trois gros modes de jeu vous attendent : l'arcade (regroupe la course simple contre l'IA, le contre la montre, et d'autres, dont une expérience VR), la campagne (regroupe tous les modes hors course, à savoir l'école de conduite, les missions, et la maîtrise des circuits), et enfin, le sport (autrement dit, le multi en ligne), qui vous demandera d'aller voir les deux vidéos sur le fair play avant de pouvoir vous inscrire à la moindre course.

    Et disons-le franchement, la Campagne et l'Arcade seront principalement pour vous entraîner, parce que le gros morceau, c'est bien le multi !

    Le Sport, c'est bien

    Courses quotidiennes et grosse compétition

    Précisons qu'à chaque course ou épreuve gagnée/terminée, vous gagnez des crédits (pour acheter des voitures), des points Miles (pour les échanger contre des récompenses et voitures spéciales), de l'XP pour augmenter votre niveau de pilote, et vous gardez aussi un œil sur votre kilométrage quotidien (en sachant que rouler l'équivalent d'un marathon vous octroie une voiture gratuite au hasard).

    Quant au mode Sport pour le multi, il intègre également un rang de pilote dédié, qui évolue à mesure que vous achevez des courses, et un rang de fair play, qui évolue dans un sens comme dans l'autre, cela selon votre comportement en course. Si vous êtes un danger public qui passe son temps à percuter les autres, préparez-vous à le voir chuter dangereusement !
    Concrètement, pour l'instant, nous avons accès à seulement trois courses quotidiennes. L'inscription est simple : la file s'ouvre un quart d'heure avant la course, vous pouvez ensuite faire des tours de qualifications, et c'est parti, vous n'avez plus qu'à courir. Début novembre arriveront les vraies compétitions, l'une où l'on représente son pays, l'autre où l'on représente un constructeur.

    Que reste-t-il à la fin de GT Sport ? Un premier galop honorable sur PS4, mais qui souffre tout de même d'être très orienté vers l'arcade, que ce soit par la conduite ou la gestion des dégâts quasi inexistante (racler une barrière à 220 vous ralentira un peu et fera une petite rayure à peine visible, en gros...), et qui ne plaira qu'à ceux prêts à se lancer à corps perdu en multijoueurs et en e-sport, tant le solo se limite à des choses basiques (pas moyen d'organiser de quelconques compétitions, par exemple, il n'y a vraiment que les courses simples).

    Résultat final ? GT Sport est un bon jeu de course de plus sur PS4, et se place sans problème dans le haut du panier avec DriveClub. Mais ça ne va guère plus loin dans l'ensemble. Il pose en tout cas des bases intéressantes pour un futur GT 7, et c'était peut-être là le but de Yamauchi : faire un GT 7 Prologue qui n'en est pas tout à fait un. Dans ce cas, c'est assez réussi.

    Trailer de lancement
    Note du test 7.5/10En conclusion :

    Plus arcade que simulation, GT Sport s'en tire honorablement avec un choix de voitures et de circuits assez incomparable. Les musées font figure de gadgets, mais sont assez intéressants, tout comme la possibilité de jouer en ligne les futurs gros championnats autour du jeu. Dommage toutefois que le côté solo soit très limité et que l'accent soit clairement mis sur le multi et l'e-sport.

    Les plus

    Un garage immense
    Beaucoup de pistes bien différentes
    Une jouabilité agréable
    Une OST bien variée et faites d'artistes peu connus...

    Les moins

    ...Avec certains titres ressortis de vieux épisodes
    Une orientation assez arcade, notamment avec les dégâts
    Un accent mis sur le multi et l'e-sport
    Les dégâts "bizarres"...
    Les temps de chargement

    En résumé


    GT Sport par Rating: 7.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles