• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    DiRT Rally
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Codemasters
    Genre : Course | Rally
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 05 avril 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test DiRT Rally

    Publié le jeudi 28 avril 2016 à 08h35 par Lonewolf - 1766
    Partager sur |

     

    DiRT. Codemasters. Deux noms qui ont contribué à faire rayonner le sport automobile sur consoles, et plus particulièrement le rallye, dans ce cas précis. Le dernier épisode de la série DiRT, elle-même issue de la franchise autour du regretté Colin McRae, est-il à nouveau à la hauteur de sa réputation et du talent et de l'exigence de Codemasters ? Réponse maintenant.

    Voyons sous le capot...

    Réglages et tutos

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que Codemasters annonce la couleur dès les premières minutes : à peine lancé, le jeu vous propose, après avoir créé votre pilote, de faire quelques réglages de base, et qui sont déjà assez poussés. Bien évidemment, il sera toujours possible de les revoir plus tard via les options. On s'aperçoit toutefois tout de suite que le jeu veut nous pousser vers la simulation la plus pure, chaque aide désactivée vous accordant plus de crédits bonus dans les épreuves.

    Le jeu met également à votre disposition une série de tutos, et les choses ont été vues en grand pour vous donner un vrai cours de mécanique et de gestion de rallye de façon assez rapide. En vrac, vous apprendrez les notions de survirage et sousvirage, le transfert de masse, ce qu'il ya à savoir sur le freinage, la propulsion/traction, comment ça influe sur la conduite... L'illustration parfaite que le jeu n'est pas là pour que vous alliez enchaîner les victoires sans réfléchir. Si vous voulez devenir un pro, il va falloir prendre le temps de ne faire qu'un avec la route et les voitures, et la moindre petite erreur se paiera cher (sortie de route, virage coupé + pénalité de temps, dégâts, etc...).

    Bref, même avec les aides, il vous faudra être concentré et bien entraîné pour espérer faire quelque chose.

    Et maintenant, la carrosserie

    Beau contenu bien emballé

    Et si on parlait de l'aspect graphique, un peu ? Bon, sur un jeu de course, on ne peut pas dire qu'il y ait grand chose à vir au-delà des voitures et des pistes, mais on attend quand même un certain niveau. Et il faut reconnaître que Codemasters fait bien le boulot : les voitures sont parfaites, les pistes bien réalistes, y compris dans les effets de poussière ou de neige, et même la vue intérieure est finement modélisée. Sans oublier certains détails inutiles mais sympathiques, comme le logo de Peugeot qui apparaît sur le compteur de vitesse de votre 207, par exemple.

     

     

    Cela dit, ce tableau n'est pas parfait, et DiRT Rally tombe sur le même écueil que toutes les simulations sportives depuis des années : le public figé et inexpressif qui n'amène tout simplement aucune vie. Au moins, aujourd'hui, on a de vrais modèles 3D et pas des textures moches plaquées en vitesse, mais ça reste totalement artificiel...

    Hommage au rallye

    Véhicules et époques

    Mais bon, qui s'intéresse vraiment au public dans un jeu de course ? Ce qu'on veut le plus, c'est d'avoir un certain choix dans les véhicules et les épreuves. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on est bien servi.

    Les véhicules sont nombreux, issus des années 60 à aujourd'hui, et passent par le rallycross, le R4, les courses de côté, les 4x4... Bref, du choix, mais pas donné, et votre mise de départ ne vous permettra guère d'en acheter qu'un pour démarrer. À votre charge de briller dans les diverses épreuves pour gagner des crédits, et ainsi acheter de nouveaux véhicules et embaucher d'autres ingénieurs, histoire de débloquer encore des avantages à mesure que vous roulez. Notez que les ingénieurs en question sont embauchés pour un nombre précis d'épreuves, évitez qu'ils vous lâchent en plein milieu d'un championnat...

    Plusieurs épreuves vous attendent donc dans votre carrière : des championnats en plusieurs manches, mais aussi de vrais rallyes classiques avec série de spéciales, et des courses de côtes. Rajoutez à cela la possibilité de créer vos propres championnats et ligues (via le site du jeu pour ces dernières), ainsi que des épreuves individuelles comparables aux tâches d'un MMO ; celles-ci peuvent en effet être quotidiennes, hebdomadaires, ou mensuelles. Bref, vous aurez bel et bien de quoi rouler.

    Trailer de lancement

    Bref, DiRT Rally est tout à fait digne de ses prédécesseurs et de l'expertise de Codemasters en matière de course. S'il est sans doute un peu trop exigeant (au moins au début) pour l'habitué d'arcade ou le néophyte dans le domaine, il n'en demeure pas moins très bon et prenant, notamment grâce à sa communauté. Et puis, quel plaisir de se voir évoluer et de constater qu'on avale de plus en plus la piste comme un pro à mesure qu'on prend le temps de tenter sa chance et de maîtriser les rouages du gameplay.

    Note du test 8/10En conclusion :

    DiRT Rally est sans conteste un jeu particulièrement exigeant, mais qui met parfaitement en valeur le rallye et ses multiples disciplines et époques. Si tant que vous acceptiez de bien prendre le temps de maîtriser les véhicules et pistes, il sera sans doute votre référence absolue du genre sur cette génération.

    Les plus

    Vaste choix de véhicules et époques
    Rallye classique, circuit, épreuves de côtes, que du très sympa
    Création d'épreuves par les joueurs
    Amélioration de son équipe

    Les moins

    Une conduite peut-être parfois trop exigeante
    Certaines épreuves vite terminées

    En résumé


    DiRT Rally par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles