• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Yakuza 0
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Sega
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 24 janvier 2017
    Trophées : Oui
    Support


    Test Yakuza 0

    Publié le dimanche 05 février 2017 à 18h41 par Lonewolf - 2143
    Partager sur |

     

    Presque deux ans après sa sortie japonaise, Yakuza 0 (préquelle à toute la saga, comme son nom l'indique) débarque enfin chez nous, devenant le premier épisode à briller sur PS4. Cerise sur le gâteau, contrairement à l'épisode 5, il dispose d'une sortie physique. Bref, il est temps de retourner au cœur du quartier de Kamurocho, cette fois à la fin des années 80, avec de tout jeunes Kazuma Kiryu et Goro Majima pour nous faire la visite.

    Bienvenue chez les Yakuza

    Japon et années 80

    Fin des années 80, Kazuma Kiryu est un jeune Yakuza au service de la famille Dojima du clan Tojo. Après un travail pour un collecteur de dettes, les choses s'enchaînent pour lui : l'homme qu'il a frappé est retrouvé mort, l'endroit fait l'objet de nombreuses convoitises, et le voilà mêlé à de grandes manœuvres et luttes pour la tête de la famille, voire de tout le clan...
    Un départ classique pour une série qui se renouvelle gentiment par petites touches, mais l'efficacité est toujours au rendez-vous. Surtout quand la forme est superbe.

    Les graphismes, notamment la modélisation des visages, sont bien poussés, la mise en scène est digne des meilleurs réalisateurs, et la musique est à l'avenant. De quoi bien s'immerger, d'autant que, comme à chaque fois depuis le deuxième épisode, le jeu est doublé en japonais (et sous-titré en anglais). Bref, un vrai travail d'ambiance, ce que l'on attend évidemment à chaque fois de la part de la série qui devait succéder à Shenmue.
    Pour le reste, pas grand chose à dire non plus : le gameplay est toujours aussi ciselé et agréable, on ressent bien les impacts... On regrettera juste des animations toujours un peu rigides (et ça commence à faire beaucoup, dans la mesure où c'est un reproche récurrent depuis le premier épisode sur PS2), et certaines séquences cinématiques où les dialogues ne s'accompagnent d'aucun mouvement des lèvres des personnages...

    L'investissement, ça paie

    L'entraînement, y a que ça de vrai !

    Si le casting jouable régresse un peu en quantité après Yakuza 4, il n'est pas désagréable de retrouver une certaine simplicité dans l'ensemble, surtout quand on vous propose d'incarner les deux personnages les plus marquants de la saga : Kazuma Kiryu, évidemment, increvable héros toujours prompt à se retrouver dans les ennuis et les coups montés depuis le début, et Goro Majima, toujours aussi magnifiquement imprévisible et un peu dingue.

     

    Dans cet épisode, vous allez gagner de l'argent en battant des ennemis, que ce soit les combats des missions principales et secondaires, ou les combats plus aléatoires en pleine rue, comme dans un bon vieux RPG. L'intérêt étant que c'est non seulementde l'argent pour acheter des objets et fréquenter bars et restaurants, mais aussi l'équivalent de l'expérience pour améliorer vos techniques de combat. Vous devrez en effet "investir dans vous-même" pour apprendre de nouveaux coups et d'autrespetites choses intéressantes, comme obtenir plus de santé. Bien évidemment, plus vous avancez dans l'entraînement, plus les prix sont élevés.

    L'heure des mini jeux !

    Friends will be friends...

    Yakuza oblige, le contenu secondaire est conséquent. On retrouve certains classiques de la série, évidemment, tels que les centres SEGA qui permettent de retrouver les vieilles gloires de l'arcade, le bowling, le centre de base ball, draguer les hôtesses, le Colisée, et quelques nouveautés sympathiques, comme les courses de Pocket Cars. Mais on peut aussi désormais lier des relations amicales avec les gens, ce qui permet d'obtenir certaines choses à la fin.
    Bien sûr, un open world sans objets à collecter ne serait pas grand chose : on trouve ici diverses cartes téléphoniques à récupérer un peu partout entre Kamurocho et Osaka.

    Entre l'histoire principale conséquente et les mini jeux et quêtes secondaires en masse (pas moins de 100 sous-histoires à faire, 60 pour Kazuma et 40 pour Goro), sans oublier l'entraînement, vous en aurez déjà pour votre argent côté durée. Mais si on ajoute à cela différents objectifs à compléter en jeu pour débloquer des bonus intéressants grâce aux points qu'ils rapportent à chaque fois que l'un est fini (gagner plus d'argent en combat, courir plus vite et plus longtemps, gagner plus d'aargent avec les affaires immobilières de Kazuma...), le 100% devient vite presque aussi long qu'une seule partie de Skyrim.

    Résultat final ? Yakuza 0 ne change pas drastiquement la formule, mais se révèle toujours aussi prenant et efficace pour les fans. Pour les nouveaux venus, le fait que ce soit situé avant tous les autres est un bon argument également pour découvrir. Bref, comme à chaque fois, si vous aimez les histoires de yakuzas, les jeux bien écrits et prenants, les mini jeux où on ne se prend pas au sérieux, de l'objectif secondaire à foison pour bien exploiter le monde ouvert du jeu... Alors, ce jeu est pour vous sans le moindre problème. Sauf si vous ne parlez pas anglais, les faibles ventes du premier épisode ayant poussé SEGA à oublier toute localisation en dehors de l'anglais depuis Yakuza 2...

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    La saga Yakuza continue son petit chemin. Si la formule ne change pas vraiment, les petits ajouts et ajustements, couplés à une technique quasi parfaite et à un scénario toujours aussi bien ficelé digne des meilleurs films du genre, font de cet épisode un très bon jeu d'action en monde semi-ouvert. Toujours aussi indispensable aux fans, et rien à regretter pour les nouveaux venus, d'autant plus que c'est une préquelle à tout.

    Les plus

    L'un des plus beaux jeux de la PS4
    Un scénario et une mise en scène digne des plus grands films du genre
    Des mini jeux et des quêtes secondaires en rafale
    Des combats épiques et violents
    Un gameplay toujours aussi bien ciselé

    Les moins

    Encore quelques animations un peu rigides
    Une caméra parfois gênante, surtout dans les endroits exigus
    Une fâcheuse tendance à se faire harceler de coups sans pouvoir trop réagir
    Certaines séquences cinématiques sans mouvement des lèvres
    Anglophobes, désolé : toujours japonais sous-titré anglais

    En résumé


    Yakuza 0 par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles