• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Romance of the Three Kingdoms XIII
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Koei
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 08 juillet 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test Romance of the Three Kingdoms XIII

    Publié le vendredi 22 juillet 2016 à 17h23 par Lonewolf - 1881
    Partager sur |

     

    Chine, 184 après Jésus-Christ. Zhang Jiao fonde la secte Taiping et se place à l'origine d'un mouvement qui aura de grandes conséquences par la suite : la révolte des Turbans Jaunes et leur lutte contre la dynastie Han, considérée comme décadente, corrompue, incompétente... Cette révolte va mener, à terme, à la chute de la dynastie puis à l'avènement des seigneurs de guerre et des royaumes du Shu, du Wu, et du Wei : les Trois Royaumes de Chine.

    La période des Trois Royaumes, une partie de l'Histoire de Chine (flirtant souvent avec la légende depuis les premiers textes dédiés), très connue en Chine et au Japon, et désormais aussi en Europe depuis que Koei nous amène ses Dynasty Warriors (depuis le 2, et on est arrivé au 8, pour vous resituer), et que les différents films, mangas, jeux dédiés au sujet sortent de plus en plus chez nous. Dernier en date, donc : Romance of the Three Kingdoms XIII !

    Envie d'être un seigneur de guerre ?

    Nobunaga's... Hum, pardon, Cao's Ambition

    Il aura fallu attendre pas moins de trente ans pour que cette série débarque chez nous, avec son 13e épisode (qui célèbre justement ce 30e anniversaire). Maisle moins qu'on puisse dire, c'est que, comme pour Nobunaga's Ambition, ça en valait la peine. D'ailleurs, puisqu'on parle de Nobunaga's Ambition, si vous avez, comme votre humble serviteur, joué aux deux, la première chose qui vous sautera aux yeux, c'est que c'est la même chose au premier abord !

    Même moteur graphique, même interface des menus, même style visuel des personnages, même style de jeu... Tout y passe ! Romanceof the Three Kingdoms XIII, c'est Nobunaga's Ambition : Sphere of Influence délocalisé en Chine, avec la même superbe qualité visuelle (cette modélisation de la carte de la Chine, comme celle du Japon, est juste sublime) et la même austérité efficace des menus et actions.
    Mais heureusement, ce n'est pas que ça. Loin de là, même.

    Je disais que Nobunaga's Ambition était un jeu assez complet et également complexe, demandant du temps à être maîtrisé pour bien tout gérer correctement. Maintenant, imaginez que les développeurs décident de rajouter diverses idées et de rendre ça ENCORE PLUS complet et complexe... Et vous avez Romance of the Three Kingdoms XIII.

    Paré pour la guerre !

    Guerre et Paix en Chine

    Concrètement, le jeu ne brille pas par ses modes de jeu, qui sont au fabuleux nombre de... deux. Le Hero Mode et le Main Mode. Le Hero Mode est une nouveauté de cet épisode et, surtout, est un gigantesque tutoriel étalé sur une quinzaine de chapitres relatant le conflit des Trois Royaumes à travers certains événements marquants. Chacun de ces chapitres sera l'occasion d'apprendre une nouvelle facette du gameplay : gestion de la ville, gestion de vos relations avec les autres, construction d'alliance, espionnage d'officiers particuliers, combats, et j'en passe encore... À chaque fois, vous aurez l'impression d'avoir fait le tour et à chaque fois, on vous amènera encore une surprise.

     

    Hors des menus, vous aurez droit à des phases de débat, duel, et, bien sûr, de combat. Les débats et duels s'articulent autour du même gameplay : une sorte de Pierre/Feuille/Ciseaux avec plusieurs options.

    Concrètement, donc, certaines options sont efficaces contre une ou plusieurs autres, d'autres sont annulées par certaines, et les autres passent face à tout ce que votre adversaire a à proposer. Bien sûr, certaines nécessiteront de vous concentrer un peu avant de pouvoir les lancer, tant elles sont puissantes. À vous de faire attention aux paroles de votre adversaire pour anticiper son attaque.
    Bien sûr, vos stats comptent aussi. Dans les débats, celui qui a le plus d'intelligence lance le premier assaut, et, dansle cas des duels, la stat de guerre la plus élevée lance un premier coup avant même de passer aux choix d'action. Ce coup peut d'ailleurs suffire à achever le duel, si l'écart entre les deux est assez important.

    Quant aux grandes batailles, elles nous renvoient directement à de bons vieux RTS sur PC : prenez le temps de bien observer avec la pause, choisissez vos unités, faites-les bouger ou attaquer, admirez le spectacle, et réagissez en fonction des mouvements ennemis. Bon, terminer une bataille est simple : prenez les unités ennemies en tenaille et elles ne tiennent généralement pas bien longtemps si vous avez assez d'hommes et de puissance de feu sous la main...

    Passez aux commandes

    Réécrivez l'Histoire

    Un dernier point sur le Main Mode. Oui, il est sobrement appelé "Mode Principal", la couleur est donnée. Vous choisissez un scénario parmi plusieurs disponibles, chacun débutant à un moment important du conflit (le premeir étant évidemment la révolte des Turbans Jaunes). Comme pour Nobunaga's Ambition, c'est à vous d'atteindre les objectifs, comme vous l'entendez, quitte à réécrire l'Histoire.

    À vous donc de gérer les alliances, qui vous allez attaquer ou non, avec qui vous allez vous lier... Le maître mot reste la liberté, on vous demande juste de déployer vote côté stratège, en vous servant de tout ce que le Hero Mode vous a appris.

    Pour résumer, Romance of the Three Kingdoms XIII est, comme Nobunaga's Ambition : Sphere of Influence, un pur jeu de gestion et stratégie particulièrement bien mené, qui fait honneur au genre et en ravira les fans, si tant est que la période des Trois Royaumes les intéresse.
    Donc, si vous aimez passer votre temps dans des menus (pas traduits, évidemment) à préparer votre prochain mouvement dans une partie d'échecs à l'échelle de tout un pays, ce jeu est pour vous.

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    Nobunaga's Ambition en plus complet et complexe, et délocalisé en Chine. Si vous aimez passer des heures dans des menus pour choisir avec soin votre prochaine action, savoir si vous allez attaquer ou proposer une alliance, gérer votre ville, mener vos troupes au combat, alors, ce Romance of the Three Kingdoms XIII vous charmera par une qualité qui n'est plus à prouver.

    Les plus

    Long, beau, complet, complexe
    Une gestion encore plus poussée que sur Nobunaga's Ambition
    Historiquement précis
    Les débats et duels
    Doublage japonais ou chinois !
    Des batailles assez épiques

    Les moins

    Des textes français ? Non, vous rêvez. Encore.
    Menus, menus, menus...
    Quelques idées mises à part, "simple" reskin de Nobunaga's Ambition

    En résumé


    Romance of the Three Kingdoms XIII par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles