• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Dragon Quest Builders
    Editeur et Developpeur : Square Enix
    Genre : Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 14 octobre 2016
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test Dragon Quest Builders

    Publié le samedi 05 novembre 2016 à 09h27 par Lonewolf - 1869
    Partager sur |

     

    Il y a bien longtemps, Lordragon, le Seigneur des Ténèbres, s'est emparé du monde et l'a plongé dans l'obscurité tout en privant les Humains du don de création. Incapables de fabriquer ou construire quoi que ce soit, voire même seulement d'imaginer, ils errent désormais dans un monde placé sous le règne des monstres. Mais, quelque part près de Cantelin, la Déesse est en train de réveiller le dernier espoir du monde : le Bâtisseur !

    Dragon Craft...

    Récolter, construire, fabriquer, recommencer

    Voici donc enfin le projet le plus improbable de Square Enix : un Minecraft dans l'univers de Dragon Quest ! Ou plutôt, après avoir mis la main dessus, un Dragon Quest qui emprunte quelques idées de Minecraft.

    On retrouve donc d'entrée de jeu le style visuel propre à la saga, toujours signé Akira Toriyama, la Déesse, les ennemis classiques... Et, surtout, au centre du jeu, le système de synthèse. Dans la mesure où vous êtes la seule personne à disposer de la capacité à fabriquer quelque chose, vous allez passer du temps à synthétiser bien des objets, pour vous comme pour les autres. Car, oui, les habitants qui rejoindront les villes que vous allez fonder auront bien des requêtes à vous adresser, surtout dans le lent début qui sert de didacticiel.

    Au menu, donc, beaucoup d'exploration, beaucoup d'action, beaucoup de récolte, et beaucoup de synthèses. Si vos options sont évidemment limitées au début (notons qu'elles le sont encore plus sur une souche par rapport à un vrai établi), elles s'étoffent à mesure que vous récoltez et créez de nouveaux objets, permettant au personnage de découvrir de nouvelles recettes. Assez rapidement, vous pourrez donc abandonner les haillons et les armes de bois pour profiter de véritables armures et d'épées, par exemple.

    Finalement, la seule ombre au tableau côté forme pourrait être le paysage fait de cubes, caractéristique du genre initié par Minecraft, et qui crée un certain décalage avec le chara design de Toriyama...

    ...ou Minequest ?

    Faux Minecraft, mais belle copie

    Le côté Minecraft est finalement très limité. Au-delà de la synthèse, vous pouvez construire de bâtiments. Mais ne vous attendez pas à bâtir des trucs bien homériques comme on peut en voir dans l'inspiration de base. Non, ici, une pièce, c'est fait de murs de deux blocs de haut, une porte, une source de lumière, et voilà. Bien sûr, vous pouvez rajouter des coffres (très utiles pour le stockage), des décorations, un élément qui va définir la nature de la pièce (chambre, cuisine, atelier, etc...), mais c'est tout.

     

    Si, parfois, certains habitants vous offriront des plans pour vous demander une pièce précise, rien ne dépassera jamais ce stade. Bien sûr, vous pouvez bâtir en hauteur et faire des plafonds, mais c'est très accessoire et foncièrement inutile. Le jeu se base en priorité sur la synthèse et l'exploration. Et de ce côté, vous allez être servis... Les cartes sont en effet assez imposantes et recèlent bien des secrets dans les profondeurs. La vue aérienne, quant à elle, a un rayon limité, n'espérez pas tout voir d'une simple pression sur un bouton.

    Explorer, créer... L'aventure, quoi !

    Le souffle épique du old school

    Un mot sur le gameplay. La jouabilité est très facile à assimiler, et le mode construction ne requiert que de choisir l'objet à poser, s'installer où on veut le poser, puis appuyer sur . Et voilà. Si vous voulez le récupérer (ou récolter d'autres matérieux), vous cassez. Notez que vos armes et armures ne sont pas indestructibles et qu'il vous faudra régulièrement en refabriquer pour en avoir plusieurs sous la main.

    Finalement, Dragon Quest Builders, c'est quoi ? Plus qu'un Minecraft-like, c'est un véritable petit hommage à une certaine idée du RPG, une époque où l'on ne nous apprenait qu'à survivre dans un univers hostile que l'on devait explorer en détail. C'est bien ce qui se dégage du jeu, et cela de plus en plus à mesure qu'on avance, notamment par son scénario toujours aussi intéressant dans la série  : un vrai souffle épique, un appel à l'aventure et à la découverte, un jeu sorti tout droit des années 80 et 90 mais servi avec une technique moderne.

    Pour résumer, on a là un vrai et un bon Dragon Quest comme on les aime, et il serait dommage de passer à côté. Fortement recommandable pour tout amateur de la série, de RPG en général, de Minecraft-like, bref, pour tout le monde. Assurément l'un des jeux de l'année 2016.

    Trailer de lancement
    Note du test 8.5/10En conclusion :

    À l'image de Dragon Quest Heroes, Builders est d'abord et avant tout un vrai Dragon Quest bien réussi qui intègre les éléments de gameplay d'un autre jeu. Si l'orientation action ne fera pas l'unanimité, on prend un grand plaisir à fabriquer des objets et construire des bâtiments pour avancer dans les différents chapitres du jeu.

    Les plus

    L'univers de Dragon Quest
    Gameplay bien ciselé
    On apprend de nouvelles recettes à mesure qu'on pratique et récolte
    Belle durée de vie

    Les moins

    Les aller/retour peuvent en démoraliser plus d'un
    Aucune évolution du personnage lui-même

    En résumé


    Dragon Quest Builders par Rating: 8.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles