• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Farming Simulator 17
    Editeur : Focus Home Interactive
    Développeur : Giants Software
    Genre : Simulation
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 25 octobre 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test Farming Simulator 17

    Publié le lundi 14 novembre 2016 à 08h20 par Lonewolf - 1774
    Partager sur |

     

    Les joies de la campagne et de l'agriculture. Avouez-le, vous avez tous rêvé d'être agriculteur, de gérer vos champs, de faire la semence, la moisson, et tout le reste. Non ? Pas grave, c'est ce que Farming Simulator 17 va vous offrir quand même.

    Born to be wild...

    Moi et mon tracteur

    Vous voilà donc aux commandes de votre exploitation et, avant de lancer une carrière, il est de bon ton d'aller suivre les différents didacticiels, qui vous expliqueront tout en détail, de l'agriculture à l'abattement d'arbres, en passant par l'élevage. On peut en profiter pour admirer les graphismes qui, sans être exceptionnels, passent assez bien, la modélisation des véhicules étant ce qui sort le plus du lot.
    Côté jouabilité, si on est un peu perdu au départ avec les multiples combinaisons de touches et comment passer d'un outil à l'autre, on s'y fait très vite et cela devient rapidement instinctif. C'est d'autant plus le cas que vous avez toujours un encart à l'écran pour vous indiquer les actions, en plus d'icônes qui apparaissent en bas quand vous pouvez accrocher un outil ou décharger votre marchandise. Bref, tout est fait pour que vous ne vous perdiez pas. Même sur la carte, les différents véhicules sont indiqués, afin que vous sachiez en permanence où ils sont.

    Argent et exploitation

    Rendez service, ça paie

    Concrètement, donc, le mode Carrière vous fait choisir le sexe de votre agriculteur, et la seule personnalisation sera la couleur de la chemise. Surtout, vous avez un emprunt sur le dos et il va falloir travailler dur pour le rembourser. Rassurez-vous, selon le niveau de difficulté choisi, cela peut aller très vite ou être très difficile. Il ne tient qu'à vous de savoir si vous voulez vous faciliter la vie ou non.
    Cela dit, aux vus des prix pratiqués, vous n'avez pas trop de soucis à vous faire (à moins que les salaires complètement craqués soient le seul apanage du mode facile, où j'ai vendu des cargaisons de blé à 3000€ pièce et ai été payé pour des services entre 5000 et 20 000€, bonus de temps compris..).

     

    D'ailleurs, les services, parlons-en. Vous commencez avec trois champs qui vous appartiennent et que vous devez entretenir (labourer, charcler, ensemencer, récolter, vous allez tout faire). Pour tout ça, vous pourrez embaucher des employés qui vont se charger de faire le travail du moment, vous laissant libre de livrer et vendre vos récoltes, ou d'aller voir les autres agriculteurs.
    Les autres champs vous sont en effet accessibles pour deux choses : vous pouvez les acheter ou aider leurs propriétaires le temps d'une tâche, moyennant paiement. Un paiement souvent largement à la hauteur, comme je l'ai dit plus tôt.
    Et on a donc fait là le plus gros du jeu. Je ne plaisante pas, vous allez reproduire ce schéma à l'infini. Logique, après tout, c'est une simulation d'agriculture, difficile de ne pas faire dans le bien répétitif très vite. Mais comme les véhicules sont lents (là aussi, logique), ça se ressent très fort.

    Le simulateur agricole de l'année

    Complet, mais pas parfait

    Farming Simulator 17 s'impose donc comme le simulateur agricole de l'année (c'est le seul, aussi), et ne cesse de se montrer très complet et, mine de rien, assez fun et intéressant. D'autant plus que si vous voulez vous occupez de vos champs en mode grand nawak en labourant n'importe comment, par exemple, vous pouvez.
    Il n'est toutefois pas exempt de défauts. Si les sensations de conduite sont bonnes, c'est surtout dans les champs. Une fois sur la route, les véhicules sont de véritables caisses à savon qui partent rapidement dans tous les sens.
    De même, le jeu est entièrement en vue subjective, sauf pour les véhicules qui proposent la première et la troisième personne. Et c'est là que l'on constate qu'on est un homme invisible sans animation les trois quarts du temps, puisque la vue subjective dans les véhicules nous montre une cabine totalement vide (là où la troisième personne montre un personnage).

    Quelques approximations un peu étranges, donc, mais tout de même un bon simulateur, fun, qui fait ce qu'on en attend et qui détend bien. Voilà qui fait plaisir.

    Trailer de lancement
    Note du test 8/10En conclusion :

    Simulateur assez complet, Farming Simulator 17 offrira de bons moments de pure détente à ses joueurs, loin du tumulte des autres jeux. Bien évidemment, il faut aimer un minimum l'idée de s'occuper d'une exploitation agricole pour adhérer. Mais une fois qu'on est dedans, difficile de lâcher, surtout quand vous pouvez le faire n'importe comment. Zen et fun, what else ?

    Les plus

    Graphismes assez poussés, surtout dans la modélisation des véhicules
    Présence de DLC gratuits directement dans le jeu via le menu Mods
    Très facile à maîtriser
    De bonnes sensations de conduite

    Les moins

    Notre avatar est l'homme invisible, y compris en vue subjective dans les véhicules
    Gros craquage des développeurs sur la rétribution quand on aide les autres
    Le genre veut ça, certes, mais c'est leeeeeeeeeeent et répétitif

    En résumé


    Farming Simulator 17 par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles