• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Mount & Blade Warband
    Editeur : Koch Media
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 16 septembre 2016
    Trophées : Oui
    Support


    Test Mount & Blade Warband

    Publié le lundi 03 octobre 2016 à 08h11 par Lonewolf - 1459
    Partager sur |

     

    Le royaume de Calradia est plongé dans des heures sombres. Sans souverain sur le trône, les six factions existantes se livrent une guerre incessante, chaque leader voulant faire valoir ses droits (pour une raison ou une autre) sur la couronne. C'est là que vous arrivez, vous, le joueur, simple petit personnage anonyme au milieu de ce vaste monde. Vous êtes parti à l'aventure et vous devez maintenant survivre dans ce royaume en guerre. Votre destinée ne tient qu'à vous, vos ambitions, vos décisions, ainsi que vos réussites et vos échecs.

    Liberté !

    Je suis où et je fais quoi ?

    Premier point, je ne saurais que trop vous recommander d'aller faire un tour dans le tutoriel pour apprendre le système de combat, vous en aurez besoin... On y reviendra plus tard. Côté jeu lui-même, donc, une fois votre personnage créé (physique, histoire, statut social, profession initiale...), vous vous retrouverez dans la ville de Tulga, où un brigand vous attaquera de suite (d'où l'importance du tuto) et où l'on vous confiera votre première quête.
    Toutefois, rien ne vous oblige à la remplir immédiatement, vous pouvez aller prendre la route et aller visiter le reste du (très vaste) monde. Quelques quêtes sont bien limitées dans le temps, mais le délai est assez large pour vous permettre de bien vous y préparer.

    Il ne tient qu'à vous de choisir ce que vous faites, quand vous le faites, et pour qui. Et si vous voulez prendre le trône vous-même, ne vous gênez pas !
    Bref, vous êtes immédiatement plongé dans un vaste univers où la liberté est le maître mot. Univers qui, techniquement, sans être horrible, ne fait pas du tout honneur à la PS4. Il faut noter que le jeu original date de 2008 et que cette version Warband date de 2010 sur PC, avant d'être tardivement portée en 2014 sur Mac et Linux, et 2016, donc, sur PS4 et XBox One... Difficile de faire des miracles côté visuel, donc.

    Au combat, soldats !

    Quand l'Actin RPG se pare de gestion

    Que vous souteniez l'un des nombreux prétendants, tentiez d'avoir le trône pour vous, ou vous contentiez de vivre votre vie d'aventurier, le fait est que vous allez vous battre. Souvent. Contre beaucoup d'ennemis. Et si vous vous attendez à massacrer des hordes en solo façon Musô, vous allez vite déchanter : ici, on tape dans le réalisme médiéval. Pas de magie, peu de santé, et la nécessité absolue de savoir parer, sans oublier celle d'avoir une armée à sa disposition. C'est là qu'arrive le second gros aspect du jeu : la gestion.

     

    Chaque quête réussie vous rapporte de l'argent. Cet argent, vous pourrez l'employer à acheter de l'équipement et des montures, bien sûr, mais il vous faudra surtout investir dans le recrutement d'hommes, parce qu'il vous sera impossible de survivre longtemps sans une armée derrière vous. Bien évidemment, cette armée, il faudra la payer toutes les semaines, et veiller à son moral en la nourrissant, en lui payant des tournées aux tavernes... Bien sûr, pour vous faire de l'argent, vous pouvez faire du commerce et exploiter les infos sur les prix que vous pouvez glaner dans les villages.

    L'entraînement, y a que ça de vrai !

    Vivre, c'est répétitif...

    Nous nous trouvons donc devant un Action RPG d'une qualité certaine et doté d'une immersion comme on en voit rarement. De quoi bien s'amuser pendant pas mal de temps, d'autant que le jeu n'a pas vraiment de fin, dans la mesure où il n'a aucun scénario prédéfini et que le monde continue de vivre avec un roi sur le trône. C'est là qu'arrive l'un des deux plus gros soucis du titre : il se révèle très vite répétitif.
    Une fois que vous avez compris que le jeu est entièrement bâti sur la structure quête > recrutement > combat > on recommence, il est difficile de s'accrocher à ses objectifs, quels qu'ils soient, sur le long terme, surtout dans un monde aussi vaste avec des villes et villages aussi semblables et limités d'un royaume à l'autre.

    L'autre problème est tout simplement la jouabilité. Notamment en combat et à cheval. En combat, la combinaison de la touche d'attaque (ou de parade) et du joystick droit vous permet d'orienter votre action. Problème : le joystick droit gère la caméra, et il ne sera donc pas rare de vous retrouver décalé par rapport à vontre adversaire immédiat sur pas mal d'actions. C'est d'autant plus pénible que l'IA est très prompte à vous attaquer par les flancs ou par derrière (notamment dans les combats très massifs et les arènes).
    Ce petit souci de caméra n'est encore pas si grave que cela à côté de la jouabilité à cheval. J'aime autant vous le dire tout de suite : c'est une pure horreur ! Hors combat, une fois que vous avez compris qu'orienter le stick vers le haut sert à accélérer et vers le bas à freiner, vous vous en sortez, même si c'est nettement moins instinctif qu'un Red Dead Redemption, par exemple. En combat... Vous devez non seulement maîtriser ça, mais aussi gérer les coups qui ne portent pas à cause d'un mauvais timing ou d'une caméra mal dirigée, une visée à l'arc qui ne suit pas la caméra si vous n'avez pas pris soin de la replacer devant vous avant de viser, et j'en passe... C'est d'autant plus pénible que vous finissez par régulièrement tomber sur des compagnies de cavalerie à affronter !

    Bref, pour résumer, Mount & Blade : Warband accuse bien le coup techniquement à cause de son âge "réel", mais sait se rattraper sur son ambiance médiévale fort bien rendue, sa volonté de réalisme exigeant, et la magnifique sensation de liberté qu'il offre. Si tant est que vous réussissez à apprivoiser sa maniabilité parfois hasardeuse, il vous offrira de bons et longs moments de RPG de qualité.

    Trailer de lancement
    Note du test 7/10En conclusion :

    Si Mount & Blade : Warband accuse le coup techniquement (à sa décharge, le jeu est originellement sorti en 2010 sur PC) et finit par montrer une certaine répétitivité, on est vite séduit par la grande liberté qu'il offre dès le départ et par la possibilité de faire à peu près ce qu'on veut et devenir à peu près qui on veut. Dommage que la jouabilité soit très délicate à maîtriser, mais, pour qui prendra le temps, l'ambiance médiévale et les nombreuses possibilités offriront de longues et bonnes heures de jeu.

    Les plus

    Une liberté totale dès le départ
    Maîtriser ses armes en les utilisant
    Une carte immense
    Un bon nombre de compétences disponibles
    Un certain réalisme médiéval qui rend le jeu assez exigeant par moments
    Recruter, gérer, et mener son armée personnelle au combat !

    Les moins

    Jouabilité assez délicate
    Forte impression de répétitivité passé un temps
    Personnalisation du personnage très limitée
    Techniquement à la ramasse (jeu sorti en 2010, à l'origine)

    En résumé


    Mount & Blade Warband par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles