• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Sword Art Online Hollow Realization
    Editeur et Developpeur : Bandai Namco
    Genre : Action | RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 08 novembre 2016
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test Sword Art Online Hollow Realization

    Publié le lundi 05 décembre 2016 à 15h22 par Lonewolf - 2252
    Partager sur |

     

    L'univers alternatif développé dans les jeux Sword Art Online continue (pour rappel, la saga débute avec Infinity Moment/Hollow Fragment, qui débutait alors que le résultat du duel au 75e étage de l'Aincrad débouchait sur un bug et gardait les joueurs prisonniers du jeu, les forçant à aller jusqu'au bout, comme l'avait prévu Kayaba au départ. Et elle se poursuit donc à partir de ça avec Lost Song et Hollow Realization). Alors, que dire de ce nouvel épisode des aventures de Kirito et sa petite bande ?

    Un tout nouveau jeu !

    Bienvenue dans Sword Art Origin !

    Le premier jeu nous gardait donc dans le jeu qui donnait son titre à l'anime et au manga, Sword Art Online. Le deuxième nous amenait dans celui visité dans la seconde moitié du premier anime, Alfheim Online. On aurait pu s'attendre à ce que celui-ci nous amène dans le troisème jeu visité, à savoir GunGale Online, mais non.. On reste dans un univers med fantasy, pas de flingues à l'horizon, et on revient même dans l'univers original en découvrant Sword Art Origin.
    En gros, on est donc dans l'univers du premier jeu, mais sans le château dans le ciel, et pas mal d'années avant. On retrouve donc les environnements de base, mais différents. D'autant plus que cet épisode se veut, comme Lost Song, plus détaillé graphiquement, étant conçu pour la PS4 et la Vita (alors que Re : Hollow Fragment est un portage de la PSP). Si c'est loin d'être mauvais de ce côté, on est quand même encore loin de ce que peut offrir une PS4.

    On arrive d'entrée de jeu à un élément bien inutile, et cela depuis le premier épisode : la personnalisation de l'avatar. Dans l'idée de reproduire un MMORPG, il est logique de trouver cela. Dans les faits, si vous avez par défaut l'apparence de Kirito, ce n'est pas pour rien, puisque l'histoire et les autres personnages vous considéreront comme Kirito.
    On vous donne en effet le choix de l'apparence, mais les autres ne voient que le héros de l'anime et réagissent en conséquence. De plus, avec une histoire imposée, on trouve également des scènes cinématiques le mettant directement en scène...

    Nouveau jeu, nouvelle évolution

    Salut, les noobs !

    Alors, ça fait quoi de redémarrer au niveau 1 ? C'est ce que vous allez vite découvrir, puisque tout le monde sera à ce niveau, le jeu (celui qui est dans le jeu, Sword Art Origin) étant considéré en bêta et tout nouveau. Rien de bien nouveau sous le soleil, on cogne du mob, on gagne de l'XP, on gagne en niveau, et les points de compétence servent à acheter nos capacités. Bien sûr, le système de maîtrise des compétences est de retour et, si vous voulez terminer l'arbre à 100%, il vous faudra beaucoup de temps à tout utiliser...

     

    Pour résumer, donc, on avance, on cogne, on évolue, et on va là où la liste d'événements nous dit, à moins que l'envie d'une petite quête annexe via la tableau nous prenne. Mais encore une fois, rien de neuf : juste de la chasse et de la récolte.
    Heureusement que l'histoire est sympathique et intrigante d'entrée de jeu et que le gameplay est bien maîtrisé.

    On rajoutera d'ailleurs la double utilisation du pavé tactile (barre de compétences entière avec la moitié droite, carte avec la gauche) et le fait de pouvoir utiliser une compétence différente en combinant une direction du joystick avec la touche . Très utile pour les variations et enchaînements rapides, sans chercher dans tout la barre.

    Un jeu pour fans ?

    Sympathique et perfectible

    Finalement, encore une fois, ce qui fait la force du jeu, même s'il n'est pas désagréable, c'est d'abord et avant tout d'être un jeu Sword Art Online, avec le respect de l'univers et l'ambiance qui va avec. Au-delà de ça, on a tout de même à chaque fois affaire à des RPG bien répétitifs qui n'offrent rien de neuf.

    Il est tout de même possible d'y entrer et de l'apprécier sans avoir fait les précédents ni rien connaître de la licence, mais il est difficile de dire s'il sera alors accrocheur jusqu'au bout. Si c'est le cas, vous avez de longues heures à prévoir pour vraiment en faire le tour.

    Pour résumer, Hollow Realization se situe dans la lignée des précédents jeux de la licence : un effort sur le fond, peu (voire aucun) sur la forme, pour un jeu au gameplay vite maîtrisé qui fera passer le temps avec plaisir à ceux qui ne connaissent pas, et qui offrira une belle replongée dans l'univers pour ceux qui ont déjà accroché à la licence.
    Loin d'être indispensable, à moins d'être un fan hardcore, mais ça vaut quand même le coup d'œil.

    PS :
    Notez que disposer d'une sauvegarde des deux jeux précédents vous offre quelques bonus intéressants au départ, une bonne façon de marquer que tout se suit.

    Trailer de lancement
    Note du test 7.5/10En conclusion :

    Si le déroulement du jeu est toujours aussi dirigiste et linéaire, l'histoire sympathique, le respect de l'ambiance de l'anime, et le gameplay simple à maîtriser promettent une fois encore de longues et bonnes heures aux amateurs de la licence.

    Les plus

    L'univers et l'ambiance
    On parcourt un jeu jamais vu dans l'anime
    L'histoire assez prenante
    Un gameplay simple
    La localisation

    Les moins

    Très dirigiste et linéaire
    Une personnalisation inutile
    Un système de relations toujours aussi peu poussé malgré les ajouts intéressants
    Pas à la hauteur graphiquement

    En résumé


    Sword Art Online Hollow Realization par Rating: 7.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles