• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Need for Speed Payback
    Editeur : Electronic Arts
    Développeur : Ghost Games
    Genre : Action | Course
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 10 novembre 2017
    Trophées : Oui
    Support


    Test Need for Speed Payback

    Publié le jeudi 07 décembre 2017 à 06h57 par Lonewolf - 1677
    Partager sur |

     

    Tyler et ses potes montent un coup, mais sont doublés par leur contact, Lina, qui travaille en fait pour le Clan, un mystérieux crew qui veut mettre la main sur Fortune Valley. Forcé de travailler pour sa cible après avoir perdu sa voiture, il finit par perdre patience et, six mois après, décide de s'attaquer directement au Clan et de refaire surface dans les courses de rue du secteur. Mais avant cela, il doit reconstituer son crew et s'assurer des alliances solides...

    Tel est le point de départ de Need for Speed Payback. Vous trouvez que ça hurle "CLIIIICHÉÉÉÉ !!" à chaque phrase ? Vous n'avez encore RIEN vu ! Parce que Fast & Furious, à côté, c'est du film d'auteur ! Mais on va en reparler...

    J'ai besoin de vitesse !

    Slow but Furious

    D'entrée de jeu, le ton est donné. Les moteurs rugissent, les courses sont assez nerveuses, bien que les sensations soient assez au fossé et que les textures aient une tendance à baver à grande vitesse... Si on peut appeler ça de la grande vitesse, parfois, tant ça semble bien se traîner en dessous des 200...

    Bref, le côté technique est là, mais ne fait pas honneur à la PS4. Côté gameplay, on est en terrain connu, rien n'a changé côté manette. Quant à la musique, la touche EA : sound design au top, avec une énorme compilation de titres rock/rap.

    Need for Horizon

    The Crew : Payback

    Le jeu se découpe en plusieurs chapitres, tous formés sur la même structure. Vous allez d'abord battre les autres crews et récupérer des infos via de petites séries de missions et courses avec les trois personnages. Chacun a en effet sa spécialité : Tyler s'occupe de la course pure et du drag, Mac s'amuse avec les courses tout terrain et le drift, et Jess sera celle qui ira transporter des VIP et devra échapper aux flics et d'autres pour récupérer des infos sur le Clan. Une fois ces différentes petites histoires achevées, le chapitre se clôture sur un casse, une mission plus imposante où tout le monde est invité et qui vient fortement rappeler Fast & Furious. Disons-le tout de suite : les casses sont les seuls moments vraiment intéressants du jeu ! Et éventuellement, également, la recherche d'épaves, les indices étant donnés par chaque boss de crew vaincu.

     

    Mais le reste est en effet très vite lassant et plombe le rythme, surtout quand les défaites incompréhensibles s'enchaînent et/ou qu'on doit farmer des pièces pour mettre la voiture concernée à un niveau correct pour la course. Heureusement, suite à la "légère" grogne contre le système qui donnait un "petit" avantage à la banque et condamnait à sortir la carte bleue pour espérer avancer relativement vite, cette phase n'est plus vraiment pénible : les courses rapportent à chaque fois, déjà faites ou pas, et une pièce vous attend toujours à l'arrivée avec la victoire. Et comme, à l'image du loot d'un MMO, vous récupérez des éléments adaptés au niveau du véhicule, c'est du bon bénéfice 8 fois sur 10.

    Notons qu'en plus des courses, il existe une myriade d'activités pour gagner réputation et argent : runs de vitesse, radars, sauts, panneaux à détruire, jetons à récupérer.... Oui, en gros, Payback est en fait The Crew X Forza Horizon, oui...

    Un vrai crew, ça s'entretient

    Prêts à rouler entre potes ?

    En gros, vous passerez votre temps à faire des courses en vrac pour atteindre un casse et reprendre votre routine. Pas très engageant et vite lassant, d'autant que le scénario et les personnages sont encore plus crétins et clichés que ceux d'un Fast & Furious.... J'exagère à peine, tant le doublage est, en plus d'être horripilant, un modèle de platitude et de non humour, et que l'écriture des personnages se résume à des archétypes vus et revus... Et c'est très court, aussi, évidemment.

    Au-delà de ça, on a évidemment le multi. En gros, vous avez le choix entre partie classée et partie non classée, et vous partez pour la speedlist : enchaîner plusieurs épreuves façon championnat et espérer remporter des récompenses intéressantes à la fin. Une façon de farmer sans refaire les mêmes courses encore et encore, ça reste du multi classique au-delà de ça : sans grand intérêt à part raconter ses exploits à ses potes.

    Résultat final, NFS Payback est un jeu assez diffcile à saisir. Assez moyen par rapport aux autres épisodes ainsi qu'à ses deux principales sources d'inspiration, il est assez rempli pour pas mal occuper le joueur, d'autant que les sensations de vitesse et de conduite ne sont pas négligeables quand on commence à avoir un vrai bolide bien tuné sous la main.
    Un jeu de course arcade tout juste sympathique, idéal pour qui veut ne pas trop se prendre pour la tête. Pour les autres, on ira plutôt voir du côté de DriveClub, Project Cars, ou même The Crew.

    Trailer de lancement
    Note du test 6/10En conclusion :

    Si Payback n'est pas un mauvais jeu en soi, il reste bien trop moyen par rapport à la concurrence mais aussi par rapport aux précédentes itérations de Need for Speed. La faute à un rythme inexistant, des sous-intrigues inintéressantes avec les autres gangs, et des sensations de conduite assez molles. On a tout de même un jeu d'arcade sympathique qui peut satisfaire les amateurs de de Fast & Furious-like, mais qui ne fera pas franchement plus...

    Les plus

    Gros choix de voitures
    Tuning visuel ET mécanique
    Les casses

    Les moins

    Scénario mou et raté
    Sensations de vitesse et de dégâts peu existantes
    Clichés ambulants en guise de personnages
    Flics uniquement en mission

    En résumé


    Need for Speed Payback par Rating: 6 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles